AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Jeu de piste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Errol O. Shaw
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 221
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 25/11/2012
✤ OU TU TE TROUVES ? : Dans les archives d'Heartkiller
✤ EMPLOI/LOISIRS : Archiviste Royal Britannique - Éminence Grise de sa Majesté Harrington
✤ HUMEUR : Égale

MessageSujet: Jeu de piste.   Dim 19 Mai - 16:47




Arrive un moment ou tout vampire digne de ce nom a besoin d'espaces et de vastes étendues. Pour Errol, constamment entre quatre murs, ce besoin se fait ressentir avec d'autant plus de vigueur, mais nécessairement moins souvent. Après quelques jours de fébrilité, il par passer une nuit à la belle étoile, voir deux quand il en a la possibilité. Se trouver un abri est toujours un peu plus délicat quand vient le matin, mais jusqu'à maintenant, il s'est toujours bien débrouillé. Il suffit de rester caché et de ne pas faire de bruit. Ne pas faire de bruit, pour lui, c'est facile. Il n'est pas bruyant de nature.

Le soleil n'était pas tout à fait couché lorsque Errol quitte le palais. Longeant les zones d'ombres dans la ville, il la traverse jusqu'à la muraille. Une fois arrivé, il prend le temps de fumer une cigarette, jusqu'à ce que le soleil ait disparut sous la cime des arbres et l'horizon. Il a délaissé, ce soir, ses costumes habituels pour opter pour un pantalon gris et un chandail en tricot léger de la même couleur. Le tricot ne le dérange pas, même s'il fait chaud. Les vampires n'ont pas particulièrement chaud, sauf près d'une flamme et ce n'est pas le cas. Ce soir, sa soif de grands espaces sera rassasiée. Rien à voir avec les boisés et les champs cultivés autour de Belfast. Il aura la jungle pour lui tout seul cette nuit. Enfin, manière de parler, il sait bien que des incubes et des succubes rôdent, mais il espère qu'il n'en croisera pas, parce que dans ce cas là, il devrait expliquer ce qu'il fait dans la jungle, tout seul, et il n'en a pas envie. Il préfère qu'on ne lui pose pas de questions. Comment expliquer qu'il avait envie de traquer une proie qui ne lui offre pas docilement son poignet ou sa gorge. Ce n'est pas qu'il veuille particulièrement chasser un humai, mais Errol est un vampire et les vampires sont des prédateurs. Il n'apprécie pas particulièrement le sang terrifié, mais la traque et la chasse, ça c'est autre chose. Il n'aime pas terroriser les humains, il n'aime pas les tuer non plus, mais il a l'instinct de la chasse et ce n'est pas au palais et encore moins dans les archives qu'il peut assouvir ce penchant.

D’ailleurs, personne ou presque ne connait ce penchant chez lu. On le croit assez discipliné pour être au-dessus de ce genre de penchants, mais c'est justement parce qu,il se laisse aller de temps en temps qu'il semble si au-dessus de tout ça. Pourtant, ce laisser aller ne signifie pas qu'il n'y a aucune discipline cette activité. Habituellement, il ne chasse pas les humains. Il se trouve une proie animale et il al suit, la poursuit, jusqu'à ce qu'il en ait marre. Pareil avec un humain. Il la suit, la piste, s'en approche la plus possible sans se faire voir. Parfois, il joue au pickpocket, fouinant dans les portefeuilles, les sacs à mains, sans se faire remarquer et il remet tout en place. L'excitation de s'approcher assez pour en savoir plus lui suffit souvent à ne pas sombrer dans le meurtre ni même dans le sang. La traque, c'est ce qui lui manque le plus.

Cette nuit, il ne sait pas encore quelle sera sa proie. Il a déjà dans sa mire quelques proies animales potentielles. Attentif au moindre sons, moindre bruissement, il tente de recenser les odeurs nouvelles et peu habituelles qu'il capte. Son ouïe fine capte au loin le clapotis d'une rivière. Voilà un bon endroit pour débuter la traque. Les animaux vont s'abreuver. Le voilà donc qui marche le plus silencieusement possible à travers la jungle qu'il ne connaît pas, vers un des point d'eau potable de l'île. En même temps, il se dit que l'endroit doit pulluler d'incubes et de succube, puisque les humains qui se cachent des vampires sur l'île ont nécessairement besoin d'eau. Peut-être rencontrera-t-il quelques spécimens d'humains libres. Ce serait divertissant.

Il atteint presque la berge de la rivière, mais il ne s'y aventure pas tout de suite. Il reste dissimulé dans le feuillage durant quelques minutes, humant l'air autour, écoutant les bruits ambiants. Il ne veut rien déranger.

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

Errol O. Shaw
Take me down to the river bend Take me down to the fighting end Wash the poison from off my skin Show me how to be whole again Fly me up on a silver wing Past the black where the sirens sing Warm me up in a nova's glow and drop me down to the dream below. -
Castle of Glass - LINKIN PARK



Dernière édition par Errol O. Shaw le Dim 26 Mai - 21:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie O. Thredson
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 138
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 21/04/2013
✤ AGE : 20
✤ OU TU TE TROUVES ? : Chez Samaël
✤ EMPLOI/LOISIRS : autrefois hôtesse de l'air
✤ HUMEUR : terrifiée

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Sam 25 Mai - 14:56




Dans les films, tenter de survivre sur une île déserte avait toujours ressemblé à une aventure exceptionnelle, où les protagonistes finissent par préférer leur vie plutôt primitive à celle qu’ils menaient auparavant dans la société d’aujourd’hui. En réalité, ce n’était pas si simple, drôle, et joyeux, Lexie Thredson, et tous ceux étant déjà passé par Heartkiller, pouvait en attester. La jeune fille vivait clairement les pires jours de sa vie entière, et les choses n’allaient pas en s’améliorant. Bien sûr, Soraya et Caleb l’aidaient, et elle leur en était très reconnaissante, mais ce nouveau style de vie lui était très difficile à supporter. Quand on vit tous les jours sous un toit, avec le confort, la nourriture à portée de main et l’électricité, on ne se rend pas compte à quel point toutes ces choses, pourtant si futiles quand on y pense, nous sont indispensables. Lexie s’en rendait compte à présent, et elle aurait sans doute donné n’importe quoi pour un lit et un plat chaud. Elle avait beau avoir la chance de pouvoir s’abriter dans une cabane, celle-ci ne contenait pas vraiment tout le confort dont la jeune femme avait besoin. Elle devait néanmoins s’estimer heureuse d’avoir survécu au crash, mais à quel prix ? Qu’allait-il lui arriver sur cette île infestée de vampires ?


Recroquevillée dans les couvertures, contre le mur en bois de la cabane, Lexie essayait tant bien que mal de s’endormir. Cela faisait quelques jours qu’elle passait ses nuits à pleurer, cherchant en vain le sommeil qui ne venait pas. Elle faisait celle qui était forte, courageuse, qui n’allait pas se laisser faire mais il n’en était rien. Lexie était terrorisée comme jamais elle ne l’avait été, à l’idée de rester coincée sur cette île pour toujours. Elle se sentait horriblement seule au milieu de l’immensité de cette jungle. Soraya et Caleb ne pouvaient pas combler ce vide en elle, cette solitude qui la rongeait de l’intérieur. Elle se sentait pitoyable de pleurer ainsi, mais l’émotion avait pris le dessus sur la raison. Une rafale de sentiment l’avait submergée, et Lexie n’entendait plus la voix de la raison qui tentait de la convaincre de ne pas baisser les bras et de continuer à chercher un moyen de partir de là. Elle n’entendait que le son de ses sanglots et de sa respiration saccadée. Si son frère la voyait, il se moquerait sûrement d’elle. Cette pensée fit rire Lexie, qui repartit de plus belle dans ses pleurs. Oh, il lui manquait tellement !


Ses doigts glissant de son front jusqu’à ses cheveux, la jeune femme tenta de se calmer, fermant les yeux et commençant à inspirer et expirer régulièrement. Elle tremblait encore, et ses yeux menaçaient de déverser un nouveau torrent de larmes à chaque instant, malgré sa bonne volonté. Bientôt, sa respiration devint plus calme, et ses larmes cessèrent de couler. Ses tremblements, lentement, s’arrêtèrent. Lexie rouvrit les yeux, et battit cils à plusieurs reprises, avant d’essuyer ses joues humides et rougies. Repoussant les couvertures, la demoiselle prit sa gourde, pour constater qu’elle était vide. Elle n’avait pas pensé à aller la remplir avant la tombée de la nuit, et à présent, elle se retrouvait assoiffée et sans eau. Faisant tapoter ses doigts sur le métal, Lexie réfléchit quelques instants, avant de prendre la décision d’aller chercher de l’eau à la rivière. Une chance que cette eau soit potable, pensa-t-elle.


Elle finit donc par se lever et sortit de la cabane, commençant à marcher vers la rivière. Elle connaissait les risques de sortir seule la nuit, mais ce n’était que l’histoire de quelques minutes, elle serait bien vite rentrée. Toujours vêtue de sa tenue d’hôtesse de l’air, qui ne ressemblait plus à grand-chose à présent, Lexie atteint enfin la rivière. Elle s’agenouilla sur le rebord, avant de commencer à remplir sa gourde, en profitant par la même en occasion pour se rafraîchir le visage. A force de pleurer, ses joues étaient devenues rouges, tout autant que ses yeux, et elle commençait à avoir mal à la tête. L’eau froide lui fit aussitôt du bien, lui donnant la sensation d’être pleinement éveillée. Lexie se redressa, le cylindre métallique rempli d’eau, et observa les alentours quelques instants. Tout était calme. Trop calme.


✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Errol O. Shaw
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 221
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 25/11/2012
✤ OU TU TE TROUVES ? : Dans les archives d'Heartkiller
✤ EMPLOI/LOISIRS : Archiviste Royal Britannique - Éminence Grise de sa Majesté Harrington
✤ HUMEUR : Égale

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Dim 26 Mai - 3:19




Prendre le temps de bien cerner son environnement avant de se mettre à découvert. C'est le a de l'ABC des prédateurs et des proies. Pour les proies, c'est une question de survie à court terme. Pour les prédateurs, c'est une question de survie à court et moyen terme. Errol st un prédateur, pas de doutes, mais il peut aussi être une proie, du moins pour les autres vampires. Il est noble, certes, c'est donc lus difficile de s'en prendre à lui impunémment, mais Errol est un pacifiste, ou du moins il en a l'air. Question de survie, c'est préférable de passer pour un archiviste utile, mais innoffensif. Pourtant, il n'est pas si inoffensif. C'est un noble après tout. Et par défaut, les vampires ne sont jamais innoffensifs. Et ce vampire là, en ce moment, il chasse. Ou plutôt, non, il est embusqué. Son arivée a fait taire bon nombre de bestiole qui sont pourtant habituellement bruyant la nuit. Les grillons, par exempls, sur plusieurs mètres autour de lui sont silencieux. C'est la nuit, il y a peu d'oiseaux chanteurs la nuit. Ils dorment. Comme beaucoup d'animaux en fait. Heureusement, le soir, beaucoup vont boire et la rivière est parfaite pour une embuscade.

Mais s'il ne sait pas encore ce qu'il veut chasser, ce qui s'approche de la rivière est nettement plus intéressant. Il capte l'odeur, différente, avant même de l'entendre et de la voir. À sa démarche, il devine aisément qu'elle n'est pas vampire. Humaine, alors, et en liberté mais tout de même prisonnière sur l'île. À voir son habillement, pas de doute, c'est une rescapée. Elle serait due pour une nouvele garde-robe, à ne pas douter. Il l'observe, silencieusement et attentivement, tandis qu'elle s'agenouille près de la rivière, pour s'asperger le visage d'eau et remplir sa gourde. Drôle d'heure pour le faire. Évidemment, l'eau restera sans doute plus fraîche longtemps puisque c'est la nuit et que la chaleur torride du jour ne la réchauffera pas. C'est un inconvénient du jour, ici, c'est ensoleillé et très chaud. Heureusement qu'il dort, ou alors qu'il est au plus profond des archives, en plein jour. Mais bon, ces théories sur la fraîcheur de l'eau sont futiles en ce moment. Il reporte son attention sur l'environnement autour de lui, sur les bruits de l'île, sur les odeurs ambiantes. Il a trouvé bien plus amusant qu'une proie animale. Une humaine libre, c'est tout à fait étonnant. D'autant plus qu'il n'y a aucun incube, ni aucun succube dans les parages. Il a le champs libre. Toute la latitude possible. Furtif, il se déplace sur la rive de la rivière, sans sortir du couvert de la végétation. Les grillons se taisent, les grenouilles dans son sillage cessent leurs chants, même la rivière semble faire silence. L'humaine libre semble se rendre compte que quelque chose cloche et elle scrute autour d'elle. Doit-il se montrer ? Non, pas tout de suite. Il faut attendre le bon moment dans le jeu de la traque.

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

Errol O. Shaw
Take me down to the river bend Take me down to the fighting end Wash the poison from off my skin Show me how to be whole again Fly me up on a silver wing Past the black where the sirens sing Warm me up in a nova's glow and drop me down to the dream below. -
Castle of Glass - LINKIN PARK



Dernière édition par Errol O. Shaw le Dim 26 Mai - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie O. Thredson
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 138
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 21/04/2013
✤ AGE : 20
✤ OU TU TE TROUVES ? : Chez Samaël
✤ EMPLOI/LOISIRS : autrefois hôtesse de l'air
✤ HUMEUR : terrifiée

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Dim 26 Mai - 13:52




L

e silence qui régnait dans la jungle glaçait le sang de Lexie. Quelque chose n’allait pas. Le temps semblait s’être arrêté, il n’y avait plus aucun bruit, aucun mouvement, pas le moindre signe de vie. Pourtant, l’atmosphère était loin d’être serein, la jeune femme avait l’impression d’être épiée, et elle n’aimait pas ça du tout. Elle songea un instant à courir jusqu’à la cabane mais ensuite, elle serait obligée de se cacher autre part, elle pourrait risquer d’être suivie. Non, c’était trop risqué. Le mieux aurait été de savoir si oui ou non elle était seule, mais elle n’avait aucun moyen de le savoir. A première vue, personne ne semblait être là à part elle. Cherchant du regard quelque chose ou quelqu’un, Lexie ne vit malheureusement rien. Peut-être devenait-elle paranoïaque, elle voyait le mal partout, même où il n’y en avait pas. Ou bien son instinct ne se trompait et il y avait réellement quelqu’un d’autre avec elle. Cette idée la fit tressaillir. S’éloignant de quelques pas de la rivière, Lexie guettait le moindre bruit. Il ne fallait pas qu’elle reste là trop longtemps, surtout si elle avait tort. Elle finirait par attirer l’une ou l’autre créature sanguinaire. Et si elle ne se trompait pas, elle n’avait plus de raison de partir, elle était déjà dans le pétrin.

La jeune femme attendit quelques instants encore, mais rien ne vint. Elle avait la sensation d’être dans un de ces films d’horreur où la victime ne voit pas le monstre arriver juste derrière elle avec un énorme couteau, et où le téléspectateur a beau lui crier de se bouger les fesses, la victime reste plantée là ou, pire, fonce droit vers son assassin. Et malheureusement, Lexie avait également la sensation d’être la victime stupide. Prenant son courage à deux mains, elle tourna enfin les talons et commença à marcher, ses doigts serrant anxieusement sa gourde de métal. Elle n’avait que quelques minutes de marche à faire avant de retrouver son nouveau chez elle. Elle allait bien survivre jusque-là, non ? Il le fallait. Soudain, Lexie entendit le craquement d’une branche. Or, ce n’était pas elle qui venait de briser un bout de bois. Se retournant, la jeune femme tenta de garder son calme et de ne pas se laisser contrôler par sa peur naissante. Cette fois, plus de doute. Elle n’était pas seule. Il y avait bien quelqu’un, ou quelque chose qui l’observait. Un vampire, ou une bête sauvage. Mais, après tout, quelle différence entre eux ? Lexie avait d’ailleurs peut-être plus d’affection pour un puma que pour un de ces monstres sanguinaires. « Qui est là ? » Question un peu idiote, mais c’était la première chose qu’elle parvint à articuler.

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.


Dernière édition par Lexie O. Thredson le Lun 27 Mai - 16:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Errol O. Shaw
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 221
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 25/11/2012
✤ OU TU TE TROUVES ? : Dans les archives d'Heartkiller
✤ EMPLOI/LOISIRS : Archiviste Royal Britannique - Éminence Grise de sa Majesté Harrington
✤ HUMEUR : Égale

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Lun 27 Mai - 3:13




Stoïque et immobile, Errol la laisse scruter l,obscurité pour tenter de le découvrir. Elle ne sait pas ce qui l'observe, même si elle doit se douter de sa nature vampirique. Du moins si elle sait qu'il y a ici des vampires. Vu son état, elle est là depuis quelque jours déjà et elle si elle est encore là, c'est qu'elle n'est pas tombée sur un vampire. Et possiblement pas un incube ou un succube. Quoique certains ne font peut-être pas leur boulot et ce n'est pas Errol qui va les rapporter. Non, il pense surtout qu'elle n'est pas tombée sur l'un d'entre eux pour le moment. Elle a de la chance que ce soit lui et pas un autre. Elle n'est pas en danger avec lui. Sauf si évidemment, on les surprend. Ce serait plutôt inconfortable comme situation. Qu'est-ce qu'il fiche là après tout ? Il avait envie de se divertir, mais qui pourrait croire que le si sérieux Errol a besoin de se divertir, seul, dans la jungle. Non, ce serait gênant de se faire surprendre.

Elle sait qu'il y a quelque chose, mais elle ne sait pas quoi. Errol sait à peu près ce qui se trouve autour d'eux. Il y a des petits mammifères près de la rive, dissimulés sous un buisson. L'odeur musqué d'une belette est assez forte pour deviner qu'elle se trouve pas trop loin. Il y a un fauve, sur la rive opposée, mais il reste caché, il n'est pas de taille à bouffer un humain de toute manière. Évidemment, de petits rongeurs partout. Ça pullule toujours les rongeurs. Une branche craque quelque part et Errol sursaute presque. Presque. Il se demane bien ce qui a pu provoquer ce craquement, mais il découvre rapidement une chouette (Spécial dédicace à Aaron) sur des branchage plus loin. La femme s'est retournée vers l'origine du craquement, lui tournant le dos. Elle cherche d'où vient le bruit. Enfin, elle a bien entendu d'où ça vient, mais elle ne sait pas qui l'a provoqué. Il est bien décidé à ne pas bouger et à la laisser chercher, ou à se dire qu'il n 'y a rien et de repartir, ainsi, il pourra continuer à la suivre, mais elle pose une question qui le fait changer d'avis. Sa question est posée avec un subtile tremblement dans la voix. Elle a peur, ou du moins elle craint de savoir qui est là, mais elle pose tout de même la question. Courageux pour une humaine seule dans la jungle en pleine nuit. Il abandonne son plan de la nuit pour L,instant. Il sort du couvert des feuilles, silencieusement, faisant à peine bruisser la végétation à ses pieds. Il s'approche, sans bruit, derrière Lexie, mais il s'arrête tout de même à plusieurs mètres.

- C'est une chouette, là-bas, dans l'arbre.

Oui, près tout, c'est elle qui a fait craquer la branche, c'est pas lui. C'est la chouette qui a fait le bruit, donc le "Qui est là ?" s'adressait à la chouette, mais bon, comme elle ne li répondra pas, il peut bien le faire pour elle. Mieux vaut rester à distance raisonnable, on ne sait jamais quelle réaction une humaine terrifiée peut avoir. Habituellement, ça déchire les tympans et ça fait mal, mais c'est pas dans son intérêt de hurler. Il souhaite qu'elle le sache.

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

Errol O. Shaw
Take me down to the river bend Take me down to the fighting end Wash the poison from off my skin Show me how to be whole again Fly me up on a silver wing Past the black where the sirens sing Warm me up in a nova's glow and drop me down to the dream below. -
Castle of Glass - LINKIN PARK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie O. Thredson
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 138
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 21/04/2013
✤ AGE : 20
✤ OU TU TE TROUVES ? : Chez Samaël
✤ EMPLOI/LOISIRS : autrefois hôtesse de l'air
✤ HUMEUR : terrifiée

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Lun 27 Mai - 16:46




L
exie n’aimait pas du tout la situation dans laquelle elle se trouvait. Elle ne savait pas exactement ce qu’elle devait craindre, dans cette jungle épaisse et obscure. Après sa rencontre avec Christopher, elle avait eu la confirmation de l’existence des vampires. C’avait été un réel choc pour elle, même si Soraya et Caleb lui en avaient déjà parlé, elle avait voulu croire que ce n’était rien d’autre qu’un mensonge. Et au bout de compte, c’était elle le mensonge. Sa vie entière avait été construite sur une multitude de mensonges. Toutes ses croyances, ses espoirs, et même ses valeurs avaient été remis en question. Elle ne savait plus qui elle était, au fond, et en quoi elle devait croire à présent. Elle se sentait complètement paumée, sans le moindre repère. Et là, au beau milieu de nulle part, par cette nuit froide et noire, elle ne se sentait pas en sécurité du tout. Quelqu’un d’autre était là, elle le savait, ç’aurait été trop beau sinon. Sans doute devait-il se délecter de sa peur.

« C'est une chouette, là-bas, dans l'arbre. » Lexie sursauta et eut l’impression qu’elle allait faire une crise cardiaque. Elle se retourna pour faire face à son interlocuteur, la peur au ventre. Elle était certaine que ça devait le faire bien rire de la voir ainsi. Ne pouvait-il juste pas se présenter devant elle au lieu d’apparaître soudainement à quelques mètres derrière elle, et de manquer de lui faire avoir un arrêt cardiaque ? Et le pire était qu’il la faisait tourner en bourrique. En rencontrant Christopher, elle avait plutôt été chanceuse. D’accord, elle avait également eu très peur, mais l’incube s’était finalement avéré gentil et même… Civilisé ? Pas un instant il ne l’avait traitée comme une proie ou un morceau de steak. Mais qu’en était-il de cet homme, sans nul doute un vampire, face à elle ? Lexie pouvait facilement deviner que les vampires aussi inoffensifs, le mot est peut-être mal choisi, que Christopher ne devaient pas courir les rues. Si Soraya et Caleb les chassaient, c’était pour une bonne raison.

Son cœur battant à toute vitesse, Lexie tenta de ne rien laisser paraître de sa peur. Malgré ses efforts, tout ce qu’elle parvint à lui répondre ne fut qu’un pauvre « …Ah bon ? » Sérieusement ? Elle ne pouvait répondre quelque chose de plus stupide encore ? C’était la chose qu’elle avait trouvée à dire. Elle n’avait absolument aucune idée de ce qu’elle était censée faire. Courir, sûrement, mais ses jambes refusaient de bouger, ne serait-ce que d’un centimètre. La jeune femme ne quittait pas l’homme des yeux, craignant à tout instant qu’il ne lui saute dessus. A en juger par son teint blafard, ses beaux vêtements et son air sûr de lui, il n’était rien d’autre qu’un vampire. Et pourtant, Lexie avait tellement, tellement espéré qu’il n’en soit pas un. Une partie d’elle espérait encore un peu, sûrement son instinct de survie qui lui criait qu’il fallait qu’elle vive.

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Errol O. Shaw
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 221
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 25/11/2012
✤ OU TU TE TROUVES ? : Dans les archives d'Heartkiller
✤ EMPLOI/LOISIRS : Archiviste Royal Britannique - Éminence Grise de sa Majesté Harrington
✤ HUMEUR : Égale

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Mer 29 Mai - 2:06




Pour un peu plus, il croit bien qu'elle serait morte sur place. Elle se retourne d'un bond, les yeux grands ouverts, le regard terrifié, il croit même la voir pâlir. Il ne s'attendait pas à une telle réaction. Enfin, si, mais habituellement, il chasse les jeunes femmes en ville, du coup, la réaction de peur est moindre. Elles ne s'attendent pas non plus à tomber sur un vampire, l'idée de croiser un homme les effraie moins. Ce qui concrètement n'est pas nécessairement mieux, mais c'est plus habituel qu'un vampire. D'un autre côté, tomber sur Errol, en pleine nuit, c'est peut-être subir une faiblesse au matin, du au manque de sang, mais ça ne risque pas de les tuer, contrairement à un homme inconnu en pleine nuit. Ce n'est jamais bon signe de tomber sur un homme inconnu en pleine nuit. Il ne s'attendait pas à une terreur si présence. Il ressent presque sa peur comme un coup de poing dans l'estomac. Si Errol avait été du genre expressif, il aurait peut-être reculé d'un pas. Mais il ne fait rien. C'est à peine si son sourcil gauche se hausse un peu plus que le droit. Le temps qu'elle reprenne un peu contenance, elle répond à son affirmation par une interrogation.

- Oui, la branche qui a craqué, c'était la chouette là-bas, dans l'arbre. Je vous jure que je n'y suis pour rien.

Errol étant un prédateur, il aurait été honteux qu'il se fasse repérer parce qu'il a malencontreusement marché sur une branche. Il est nettement plus prudent et minutieux que ça. Errol a l'habitude de fixer les gens jusqu'à ce qu'ils en soient inconfortable, mais le regard qu'elle pose sur lui, le rend mal à l'aise. Rare sont les gens, vois les esclaves humains qui dévisagent Errol avec une telle crainte dans le regard. Même sur Heartkiller, les esclaves ne craignent pas Errol. Évidemment, ils ne poussent pas leur chance faire des conneries devant lui, à être impoli ou irrespectueux, mais on ne le regarde pas avec un tel regard. Il se sent presque mal à l'aise de susciter une telle peur chez un humain, femme de surcroît.

- Vous... vous avez échapper votre gourde... note-t-il, en avançant de quelques pas vers elle.

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

Errol O. Shaw
Take me down to the river bend Take me down to the fighting end Wash the poison from off my skin Show me how to be whole again Fly me up on a silver wing Past the black where the sirens sing Warm me up in a nova's glow and drop me down to the dream below. -
Castle of Glass - LINKIN PARK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie O. Thredson
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 138
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 21/04/2013
✤ AGE : 20
✤ OU TU TE TROUVES ? : Chez Samaël
✤ EMPLOI/LOISIRS : autrefois hôtesse de l'air
✤ HUMEUR : terrifiée

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Dim 2 Juin - 14:07




S
i Lexie avait su ce qui l’attendrait, au bord de cette rivière… Elle aurait préféré rester assoiffée.
« Oui, la branche qui a craqué, c'était la chouette là-bas, dans l'arbre. Je vous jure que je n'y suis pour rien. » Lexie tourna légèrement la tête sur le côté, un sourcil levé. Elle n’avait pas, réellement, attendu de réponse de sa part quand elle avait articulé ce petit « Ah bon ? ». Elle avait été prise de court, incapable de réfléchir correctement, et les mots étaient sortis tous seuls, sans qu’elle puisse y penser à deux fois. Elle avait juste su qu’il fallait qu’elle dise quelque chose. Mais elle ne comprenait pas trop le besoin qu’avait le vampire à se justifier. Qu’est-ce que ça changeait, de toute façon, qu’il ait fait craqué cette branche ou pas ? Le résultat était le même, il l’avait trouvée, et elle allait sûrement lui servir de dîner. « Je vous crois… » Lexie n’était pas sûre d’elle, ni de ce qu’elle croyait réellement au fond d’elle. Elle n’en avait que faire de cette foutue branche, elle voulait simplement que cet homme s’en aille et la laisse tranquille. Elle n’avait pas envie de mourir.

« Vous... vous avez échapper votre gourde... » Lexie mit quelques secondes à réagir, avant de se rappeler ce qu’elle était venue faire près de la rivière, à la base. Elle n’avait même pas senti la gourde lui glisser de la main lorsque ce vampire était arrivé derrière elle. Elle avait tellement eu peur, sans doute l’avait-elle lâchée sans le faire exprès. « Oh… Merci. » La jeune femme se baissa et ramassa le cylindre métallique, avant de voir le vampire avancer vers elle.

Effrayée et méfiante, elle recula à nouveau, désireuse de laisser une distance entre eux. Elle n’était pas stupide, elle savait que quelques mètres ne feraient pas la différence quant au sort qui l’attendait sûrement, mais elle voulait avoir une chance de s’enfuir. « N-ne vous approchez pas. Restez loin de moi. »

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Errol O. Shaw
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 221
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 25/11/2012
✤ OU TU TE TROUVES ? : Dans les archives d'Heartkiller
✤ EMPLOI/LOISIRS : Archiviste Royal Britannique - Éminence Grise de sa Majesté Harrington
✤ HUMEUR : Égale

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Dim 16 Juin - 16:27




I l doit avouer qu'il n'a pas l'occasion de croiser souvent des humains libres. Surtout des humains libres dans cet état. Ceux qu'il croise habituellement sont tout à fait inconscient de la nature vampire. Pour eux, le pire qui pourrait serait de croiser un tueur en série ou quelque chose du genre. Ce qui est probablement du pareil au même si on se fie à la plupart des vampires qui sans que Errol en sache trop la raison, aiment bien tuer les humains. Errol n'est pas ce genre de vampire. Les vampires sont plus des fantasme qu'une possibilité potentielles. C'est quand même intéressant. Il n'a que rarement rencontre des humains libres qui sont dans un environnement principalement vampirique. Il y en a quelques uns en ville, mais les fugitifs, les survivants qui se sont enfuient et qui vivent dans la jungle, c'est bien la première fois. Elle le remercie d'une voix hésitante et reprend sa gourde. Il a soudain l'impression d'avoir surpris un animal sauvage. Tous les deux se dévisagent comme si ne pas bouger leur garantissaient de ne pas avoir d'ennuis. Mais Errol sait bien que ça n'a pas lieux d'être.

Aussitôt qu'il amorce une approche, la jeune femme recule d'un bond et lui... ordonne ? Demande ? Implore ? Difficile à dire vu le ton, mais elle ne souhaite décidément pas qu'il s'approche. Il hoche la tête. Oui, d'accord, elle sait ce qu'il est. Ce qui n'est pas surprenant, puisqu'elle est une fugitive, une survivante et qu'elle a sans doute croisé d'autres vampires qui ont été nettement moins bienveillant que lui. Mais en fait, il n'était pas si bienveillant. son but était la traque, pure et dure. Il n'aurait pas du se montrer tout de suite. Mais elle était déjà terrifiée, il le sentait par chacun des pores de sa peau. Elle a toujours peur, peut-être même un peu plus depuis qu'elle sait qu'il est là. Il lève un peu les mains, juste pour montrer qu'il n'est pas armé, ce qui après réflexion est une réaction qui na vaut qu'avec les vampires, puisqu'un vampire n'a pas besoin d'armes face à un humain pour être dangereux. Elle doit le savoir. Conciliant, il cesse son avancée prudente et recule même d'un pas.

- Même à cette distance, je reste une menace, vous savez, dit-il. Il ne veut pas lui faire peur, mais il ne veut pas non plus qu'elle pense que la distance peut la sauver d'un vampire. Mais je ne vous veux aucun mal. Aussitôt qu'il prononce sa phrase, il se rend compte du ridicule de celle-ci. Mais c'est probablement ce que dira un vampire pour vous amadouer. Il hoche la tête. Quoique ici, aucun vampire ne prendra la peine de le spécifier, puisque ce n'est pas le cas. C'est plus un monologue qu'une conversation. Il s'en rend bien compte. Vous pouvez fuir, je ne vous poursuivrez pas.

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

Errol O. Shaw
Take me down to the river bend Take me down to the fighting end Wash the poison from off my skin Show me how to be whole again Fly me up on a silver wing Past the black where the sirens sing Warm me up in a nova's glow and drop me down to the dream below. -
Castle of Glass - LINKIN PARK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie O. Thredson
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 138
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 21/04/2013
✤ AGE : 20
✤ OU TU TE TROUVES ? : Chez Samaël
✤ EMPLOI/LOISIRS : autrefois hôtesse de l'air
✤ HUMEUR : terrifiée

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Mer 19 Juin - 11:43




S
eulement à quelques mètres du monstre auquel elle faisait face, Lexie guettait ses moindres gestes. Elle ne pouvait pas le nier, elle avait très peur. La sérénité de cet homme, son visage impassible, rendaient la situation d’autant plus angoissante. Elle aurait préféré qu’il agisse, qu’il ne soit pas si mystérieux, qu’il énonce clairement ses intentions, par la parole ou ses gestes. Il n’en fit rien. Mais lorsqu’il s’avança de quelques pas en sa direction, Lexie sentit qu’il fallait qu’elle fasse quelque chose. Même si une partie d’elle aurait préféré qu’il la tue rapidement, si lui prendre la vie était bien son but, l’autre partie refusait catégoriquement de mourir, et voulait lutter. Elle n’avait rien pour se défendre, et elle n’était pas de taille pour se battre à mains nues contre lui. Elle était pourtant très portée sur l’égalité des sexes, et peut-être même sur la légère supériorité des femmes sur les hommes,  mais il fallait se rendre à l’évidence. Elle n’avait jamais pratiqué de sport de combat, ni même participé à un cours de self-defense. Elle ne s’était jamais battue avec qui que ce soit et, de plus, sa condition physique et sa santé depuis son arrivée sur l’île ne lui permettraient sûrement pas de faire beaucoup de dégâts. Prenant donc son courage à deux mains, elle lui demanda de ne pas s’approcher, et de garder ses distances. Elle n’avait pas employé une voix très autoritaire, au contraire celle-ci avait plutôt sonné comme tremblante.


Le vampire leva ses mains dans les airs, comme pour prouver son innocence. Lexie était certaine qu’il se foutait complètement d’elle et que tout cela l’amusait beaucoup. Elle n’était pas idiote, elle savait qu’il n’avait rien d’innocent. Aucun vampire ne l’était, ils étaient des tueurs, des bêtes sauvages, des monstres, incapables d’éprouver des sentiments tels que l’amour, la compassion, le regret ou même la tristesse. « Même à cette distance, je reste une menace, vous savez » Oui, Lexie le savait. Si ces quelques mètres suffisaient à la protéger, elle ne serait pas si terrifiée. « Mais je ne vous veux aucun mal. » Lexie haussa légèrement les sourcils, à moitié convaincue. Elle avait envie d’y croire, sincèrement, mais ça semblait beaucoup trop facile. « Mais c'est probablement ce que dira un vampire pour vous amadouer. Quoique ici, aucun vampire ne prendra la peine de le spécifier, puisque ce n'est pas le cas. » Lexie l’écoutait, depuis tout à l’heure, gardant elle-même le silence. Elle voulait entendre ce qu’il avait à dire, afin d’évaluer sa meilleure chance de survivre. Quoi que, elle n’était pas plus avancée qu’avant, et elle ne savait toujours rien des réelles intentions de ce vampire.

« Vous pouvez fuir, je ne vous poursuivrez pas. » Lexie réfléchit à toute vitesse, hésitante et méfiante à la fois. Elle regarda le vampire, essayant de voir s’il était sincère ou non. « Où est le piège ? Vous l’avez dit vous-même, vous restez une menace même à distance. »

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Errol O. Shaw
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 221
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 25/11/2012
✤ OU TU TE TROUVES ? : Dans les archives d'Heartkiller
✤ EMPLOI/LOISIRS : Archiviste Royal Britannique - Éminence Grise de sa Majesté Harrington
✤ HUMEUR : Égale

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Dim 7 Juil - 23:56




Les humains libres sont souvent de vrais paradoxe, mais bon sang qu'ils sont courageux. Ou peut-être stupide, l'un frôle souvent l'autre, surtout lorsqu'il s'agit d'humains. Celle-ci est terrifiée, mais elle refuse de s'enfuir. Errol se demande si c'est de la stupidité ou du courage. Évidemment, elle sait bien qu'elle n'a aucune chance, mais tout de même, lui, il aurait tenté le coup. Mieux vaut mourir en tentant de se sauver la vie qu'en faisant face à une mort certaine. Errol tient à la vie et en particulier à la sienne. Mais bon, chacun ses choix. Et effectivement, il était venu ici pour éprouver sa soif, ce qui est tout à fait sur la bonne voie. Errol soupire et secoue la tête. Lui prouver qu'il ne lui veut aucun mal est quelque chose de plutôt difficile à croire, puisqu'il ne le croit pas vraiment lui-même. Par définition, s'il ne lui fait aucun mal, un autre vampire finira par lui faire mal, c'est ce qui arrive aux fugitifs dans la jungle.

- Oui, je reste une menace, mademoiselle, mais ça ne signifie pas que je désire vous tuer. Je ne vous piège pas, je suis tombé sur vous par hasard. Je cherchais une proie plus coriace je dois dire, un félin, à vrai dire, on m'a dit qu'il se trouvait ici des jaguars, et je voulais vérifier la véracité de ce fait.

C'est relativement vrai, il cherchait à faire passer sa soif de sang par une traque en règle. Et il est tombé sur cette charmante créature. Difficile de penser à une traque ensuite, l'odeur de sa crainte et de sa peur était enivrante, mais Errol est du genre stoïque et maître de lui-même. Mais la soif est quelques chose d'impérieux. Malgré ce qu'il vient de dire, il doit avouer que si elle fuit, ce sera bien difficile de ne pas la poursuivre, juste pour la traque. Sous son apparente discipline et maîtrise de lui, se terrait l'instinct du prédateur, comme chez tous les vampires. Mais il se faisait un défi personnel de résister à cet instinct sanglant. Il préférait occuper son esprit à la traque d'un animal plutôt qu'à celle d'un humain. Malgré tout, il ne pouvait pas lui faire croire que certains vampires étaient inoffensifs. D'abord parce que c'est faux, ensuite parce que si elle le croyait, elle deviendrait une proie facile pour les autres vampires et Errol n'a jamais aimé les proies faciles. Il préfère se nourrir à du sang consentant.

- Mais je dois avouer que même si vous ne comprenez rien à ce qui se passe, il est préférable pour vous de ne pas fuir, vous deviendriez alors une proie et les vampires sont friands de proies. Je dois avouer que je ne sais trop que penser de quelle manière vous devriez agir ou non pour votre survie, j'en ai bien peur, dit-il, l'air sincèrement navré, mais qui peut savoir jusqu'à quel point un vampire peut être sincèrement navré.

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

Errol O. Shaw
Take me down to the river bend Take me down to the fighting end Wash the poison from off my skin Show me how to be whole again Fly me up on a silver wing Past the black where the sirens sing Warm me up in a nova's glow and drop me down to the dream below. -
Castle of Glass - LINKIN PARK



Dernière édition par Errol O. Shaw le Dim 4 Aoû - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie O. Thredson
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 138
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 21/04/2013
✤ AGE : 20
✤ OU TU TE TROUVES ? : Chez Samaël
✤ EMPLOI/LOISIRS : autrefois hôtesse de l'air
✤ HUMEUR : terrifiée

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Jeu 1 Aoû - 19:36




L
e vampire soupira et secoua la tête, ce que Lexie prit pour un signe d’agacement. C’était sa faute aussi, ses paroles étaient vagues et n’éclairaient pas vraiment la jeune femme. «  Oui, je reste une menace, mademoiselle, mais ça ne signifie pas que je désire vous tuer. Je ne vous piège pas, je suis tombé sur vous par hasard. Je cherchais une proie plus coriace je dois dire, un félin, à vrai dire, on m'a dit qu'il se trouvait ici des jaguars, et je voulais vérifier la véracité de ce fait. » Lexie n’était même pas au courant que les vampires pouvaient se nourrir de sang animal, elle n’aurait pas pu deviner. Ses mots la rassurèrent un peu, même si elle ne lui faisait pas confiance, c’était toujours apaisant d’entendre qu’il ne voulait pas la tuer. Mais bon, s’il ne voulait vraiment pas lui faire du mal, il aurait déjà repris sa route, et il ne serait pas planté là devant elle. Et ça, ce n’était pas vraiment rassurant.

Lexie ne répondit pas, tout simplement parce qu’elle n’avait aucune idée de ce qu’elle aurait pu lui dire. Elle préférait se taire plutôt que de risquer de le contrarier. « Mais je dois avouer que même si vous ne comprenez rien à ce qui se passe, il est préférable pour vous de ne pas fuir, vous deviendriez alors une proie et les vampires sont friands de proies. Je dois avouer que je ne sais trop que penser de quelle manière vous devriez agir ou non pour votre survie, j'en ai bien peur. » Comme si il se préoccupait de ce qui pouvait lui arriver ! La demoiselle ne savait pas si elle devait l’écouter, et rester avec lui, ou faire le contraire et fuir. Les deux étaient tentants mais elle ne pouvait choisir qu’une seule option.

Et elle choisit. Si elle restait, quelles étaient ses chances de survivre, tout bien réfléchi ? Il voulait lui donner de faux espoirs en lui faisant croire qu’il ne lui voulait pas de mal, mais elle refusait de se laisser faire ainsi. Elle choisit donc de s’éloigner. Elle aurait peut-être une chance de trouver de l’aider ou même de lui échapper. Et pour ce qui était des autres vampires… Qu’est-ce qui lui prouvait que celui-là n’était pas moins dangereux ? « N-ne vous inquiétez pas pour moi, je.. Je me débrouillerai. » Un peu prétentieux de sa part, sans doute. Mais qu’importe ! Elle voulait juste rester saine et sauve, et ne pas attirer d’ennuis à Caleb et Soraya. Sur ce, elle recula de quelques pas, avant de tourner les talons et de s’éloigner avec empressement.

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Errol O. Shaw
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 221
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 25/11/2012
✤ OU TU TE TROUVES ? : Dans les archives d'Heartkiller
✤ EMPLOI/LOISIRS : Archiviste Royal Britannique - Éminence Grise de sa Majesté Harrington
✤ HUMEUR : Égale

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Lun 5 Aoû - 2:05




D'accord, elle a une bonne idée de ce qui se passe. Elle en connaît un peu sur les vampires, à savoir, au minimum, qu'ils existent et qu'elle sait qu'il en est un. C'est un bon début. Mais c'est le genre d'information qui, s'il est très utile, n'est pas tout à fait complet pour lui sauver la vie et d'assurer sa sécurité. En fait, les humains, ici, à moins d'être vachement bien armés, n'ont pas vraiment la vie facile. C'est une tâche épuisante que de survivre, non seulement dans la jungle, mais de survivre aux vampires. Errol ne voulait pas vraiment compliquer la survie de cette jeune humaine, mais son comportement avait tout pour exciter la convoitise vampire.

Et maintenant, elle recule. Il sait qu'elle va fuir. C'est inscrit dans tout son comportement. Elle recule, un pas à la fois, lentement d'abord, puis un peu plus rapidement. Errol est un vampire, par définition, un prédateur. La fuite d'une proie potentielle est si excitante. L'instinct de la poursuite est gravée au plus profond de ses gènes, dans les moindres méandres de son cerveau. Il goûte le sang, même s'il ne l'a pas encore touché. C'est probablement le goût du sang de sa dernière goulée de sang, ou peut-être est-ce le sien.

- J'espère que vous ne vous dirigez pas vers votre abri, dit-il d'une voix assurée, mais sans crier. Ce serait suicidaire, je vous suivrais aisément et je connaîtrais alors votre cachette et vous ne seriez plus à l'abri. Votre unique chance actuelle de survie et de quiétude future est de rester vivante jusqu'à l'aube, hors de votre abri.

Il ne semble pas avoir bougé de sa place. Enfin, il n'a pas eu l'air, mais il est plus près qu'il n'aurait du être s'il était resté immobile.

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

Errol O. Shaw
Take me down to the river bend Take me down to the fighting end Wash the poison from off my skin Show me how to be whole again Fly me up on a silver wing Past the black where the sirens sing Warm me up in a nova's glow and drop me down to the dream below. -
Castle of Glass - LINKIN PARK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie O. Thredson
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 138
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 21/04/2013
✤ AGE : 20
✤ OU TU TE TROUVES ? : Chez Samaël
✤ EMPLOI/LOISIRS : autrefois hôtesse de l'air
✤ HUMEUR : terrifiée

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Jeu 22 Aoû - 18:40




E
n reculant, d’abord lentement, Lexie n’avait qu’une idée en tête : Fuir, fuir le plus loin possible de ce vampire et sauver sa vie. Même s’il disait ne lui vouloir aucun mal, Lexie ne lui faisait pas confiance. Ca n’avait rien de personnel, elle ne faisait tout simplement pas confiance aux vampires. Ils étaient dépourvus de toute humanité, et ne pensaient qu’à tuer et faire souffrir. Ils étaient des monstres, et elle les détestait tous. Et puis, elle ne se voyait pas rester auprès de lui. C’était trop dangereux. Et s’il venait à avoir « soif », soudainement ? Ou s’il changeait d’avis quant à sa promesse de ne pas lui faire de mal ? Non, non, il était hors de question qu’elle reste avec lui. Elle était désespérée, mais pas suicidaire.

« J'espère que vous ne vous dirigez pas vers votre abri. Ce serait suicidaire, je vous suivrais aisément et je connaîtrais alors votre cachette et vous ne seriez plus à l'abri. Votre unique chance actuelle de survie et de quiétude future est de rester vivante jusqu'à l'aube, hors de votre abri. » Elle n’avait pas le choix. Elle ne pouvait pas se rendre chez Caleb et Soraya, elle ne voulait pas les mettre en danger et risquer leur vie. Elle s’était mise dans cette merde toute seule, et c’était à elle de s’en sortir. Les mots du vampire terrifièrent Lexie encore plus car elle savait pertinemment qu’il avait raison. Mais retourner à sa cabane était la meilleure option possible. Si elle restait à l’extérieur, elle avait moins de chance de survivre. D’autres vampires pourraient la trouver, et elle ne ferait pas long feu. Tandis que si elle rentrait, seul celui-là pourrait la retrouver, et elle avait également une petite chance pour que, justement, il ne la retrouve pas. Elle courut donc aussi vite qu’elle le put, manquant de trébucher à plusieurs reprises, mais elle resta concentrée sur son but : Arriver à la cabane avant lui. Et elle réussit. Du moins, c’est ce qu’elle pensa. Elle entra rapidement et referma la porte directement, avant de s’y adosser. Elle était essoufflée et tremblante.

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Errol O. Shaw
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 221
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 25/11/2012
✤ OU TU TE TROUVES ? : Dans les archives d'Heartkiller
✤ EMPLOI/LOISIRS : Archiviste Royal Britannique - Éminence Grise de sa Majesté Harrington
✤ HUMEUR : Égale

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Ven 23 Aoû - 3:29




Un Vampire est un prédateur et même un vampire aussi disciplinée qu'Errol possède les instincts du prédateur. La plupart des vampires, moins disciplinés réussissent à satisfaire leurs instincts par la brutalité et par la violence. Il sont sadiques, agressifs, dominateurs et maltraitent les esclaves. Ça leur permet de satisfaire leurs instincts de prédateurs. Errol n'a jamais usé de ces exécutoires violents. Errol n'est pas violent. Il est discipliné, en contrôle. Il est minutieux, toujours concentré. Enfin, presque. La nature est sauvage et les prédateurs y règnent en maître. Et en ce moment, les prédateurs n'ont rien à voir avec des jaguars, des serpents ou autre. Non, le prédateur ce soir, c'est Errol. Il lui avait dit de ne pas courir. il lui avait dit de ne surtout pas courir, que sa course allait activer les instincts du prédateur. Il pensait qu'elle avait écouté, qu'elle avait comprit. Peut-être était-elle trop terrifiée pour suivre es conseils. Elle avait commencé par marcher, rapidement, mais elle marchait. Calme, serein, Errol ferme les yeux, pour sentir et entendre chacun de ses pas. Elle marche plusieurs mètres après qu'il l'ait perdu de vue. Puis elle se met à courir. Toutes les proies finissent par courir. Il ouvre les yeux et inspire. Il sent son odeur, encore présente. Elle n'est pas loin. Il lui avait dit de ne pas courir. Il lui avait dit que ses instincts de vampires allait l'inciter à la poursuivre. Enfin, on, il ne le lui a pas dit clairement, mais ça revient au même. Ses pupilles se dilatent et il se met en marche. Le prédateur est en chasse.

Il retrouve rapidement sa trace et il la suit. Errol est un prédateur et la traque est la meilleure partie, le moment le plus excitant. Errol est de nature patiente, minutieuse et il a tout son temps. D'assez loin pour qu'il n'y ait aucun risque qu'elle le voit. Il la suit. Il se demande si elle suivra son conseil cette fois. Elle n'a pas suivi le premier, elle s'est mise à courir. Peut-être pourra-t-il la pister toute la nuit. Ce serait amusant. Il aime bien cette idée, il pourrait la suivre presque toute la nuit, en forêt et abandonner lorsque l'aube blanchira l'horizon. Mais rapidement, il se rend compte qu'elle n'a suivi aucun de ses conseils. Non, aucun. Elle a couru et elle le mène tout droit à sa cachette. Bon sang, pourquoi elle n'a suivi aucun de ses conseils ? Il est pourtant le mieux placé pour lui indiquer ce qu'elle devait faire ou pas, non ? Pourquoi a-t-elle couru ? Pourquoi lui l'a-t-elle directement menée à sa cachette ?

Mais maintenant qu'elle a dévoilé sa cachette, elle ne sera plus tranquille. Elle aurait du suivre ses conseils, pourquoi ne l'a-t-elle pas fait ? Elle doit le faire. Elle aurait du le faire. Il doit le lui demander. Il doit lui demander pourquoi elle n'a pas suivi son conseil. Il a soif. Il a si soif.  Il devrait boire avant de partir en forêt. Non, ce n'est pas une bonne idée, la soif décuple ses capacités, il entends mieux, il voit mieux, il goûte mieux. Il est plus attentif lorsqu'il a soif. Il fait le tour de la minuscule cabane. Ce n'est pas pour rien qu'il lui a conseillé de ne pas aller s'y cacher. Elle s'est prise au piège toute seule. Il doit trouver un moyen d'entrer. C'est facile, c'est une cabane, pas une forteresse. Il marche tranquillement autour de la cabane. Il est arrivé avant elle. C'était facile de la précéder. Il ouvre la porte, y entre et referme la porte. C'est petit. Tout petit.

Il l'entend arriver, elle cours toujours et elle atteint la cabane. Elle s'y engouffre et referme la porte. Elle s'appuie contre la porte et souffle. Oh bon sang, elle croit être en sécurité. Elle aurait été en sécurité si elle était restée dehors, puisqu'il est déjà à l'intérieur.

- Vous avez fait exactement ce que je vous avais recommandé de ne pas faire. Il laisse planer quelques secondes. Pourquoi ? Il fait quelques pas dans la minuscule pièce. Il prend son temps, comme toujours. Je connais votre cachette maintenant.

Et il sourit. Un sourire qui suinte la bienveillance. Terrifiant.

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

Errol O. Shaw
Take me down to the river bend Take me down to the fighting end Wash the poison from off my skin Show me how to be whole again Fly me up on a silver wing Past the black where the sirens sing Warm me up in a nova's glow and drop me down to the dream below. -
Castle of Glass - LINKIN PARK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie O. Thredson
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 138
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 21/04/2013
✤ AGE : 20
✤ OU TU TE TROUVES ? : Chez Samaël
✤ EMPLOI/LOISIRS : autrefois hôtesse de l'air
✤ HUMEUR : terrifiée

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Ven 23 Aoû - 20:27




L
exie n’avait pas longtemps réfléchi avant de se mettre à courir vers la cabane. Elle n’en avait pas eu le temps, c’était une question de vie ou de mort après tout. Elle n’avait pas pu peser correctement le pour et le contre, il n’était donc pas certain qu’elle ait pris la bonne décision. Mais qu’importe ! Il était trop tard pour changer d’avis et pour réfléchir à une autre solution. Elle courut donc jusqu’à sa cachette, tentant d’y aller le plus vite possible. Elle semblait avoir le diable à ses trousses. Cette expression s’appliquait bien à la situation, étant donné qu’elle fuyait un vampire. Il avait dit qu’il ne lui ferait pas de mal, mais pouvait-elle le croire ? Un vampire peut-il être sincère ? Elle n’en savait rien, mais son instinct lui avait dit de ne pas lui faire confiance.

Elle entra presque brutalement dans la cabane, avant de refermer la porte et de s’y appuyer, essoufflée. Elle en avait presque le souffle coupé, mais elle ne savait pas si cela était dû à la peur ou à cette course-poursuite. Même s’il pouvait très bien détruire en miette cette cabane tel le loup qui souffle sur la maison du petit cochon, Lexie se sentait rassurée d’être à l’intérieur. Elle se sentait protégée par ce toit et ces murs, et ce lieu qui lui était maintenant devenu familier. Ce sentiment de sécurité disparut bien vite. « Vous avez fait exactement ce que je vous avais recommandé de ne pas faire. » Lexie sursauta en voyant Errol à l’autre bout de la pièce, de surprise et d’effroi. Elle était horrifiée. Comment avait-il pu arriver avant elle ? Elle ne l’avait pas vu passer devant elle, elle avait sincèrement pensé qu’il n’était pas là, peut-être même qu’il ne l’avait pas suivie.  « Pourquoi ? » Pourquoi quoi ? Pourquoi est-ce qu’elle avait essayé de sauver sa vie plutôt que de prendre le risque d’attirer d’autres vampires à elle, ou pire, de mettre Caleb et Soraya en danger ?! « Pourquoi pas … ? » Elle n’avait rien trouvé d’autre à dire. En fait, non. Il y avait des tas de choses qu’elle aurait pu lui dire mais elle n’avait pas vraiment envie de faire la conversation avec lui. Elle n’était pas très bavarde à l’origine, alors ce n’était pas un vampire qui allait lui faire parler plus. Il fit quelques pas, à l’opposé de Lexie qui, elle, était immobile. Elle détourna le regard, mal à l’aise. Il l’angoissait avec son visage impassible, presque hypocrite, et sa sérénité à toute épreuve. Il semblait savoir exactement ce qu’il faisait, il contrôlait la situation. Lexie avait l’impression de n’être qu’une figurante, pendant qu’il était à la fois le scénariste, le réalisateur et le héros principal. C’était comme s’il avait tout prévu depuis le début et que, peu importe ce qu’elle dirait ou ferait, il n’en prendrait pas compte.

« Je connais votre cachette maintenant. » A ces mots, Lexie releva la tête et le vit sourire. Il fallait qu’elle se reprenne, qu’elle ne laisse pas sa peur devenir maître de son corps. Elle tenta alors de raisonner le vampire. « V-Vous aviez dit que vous ne me vouliez aucun mal. » Disant cela, Lexie chercha du regard quelque chose dans la pièce susceptible de l’aider à se défendre. Elle avait bien un pieu, mais Errol en était trop proche, elle ne pouvait pas l’atteindre. Quoi d’autre ? Elle n’avait pas beaucoup de choses dans cette cabane.

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Errol O. Shaw
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 221
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 25/11/2012
✤ OU TU TE TROUVES ? : Dans les archives d'Heartkiller
✤ EMPLOI/LOISIRS : Archiviste Royal Britannique - Éminence Grise de sa Majesté Harrington
✤ HUMEUR : Égale

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Sam 24 Aoû - 5:43




Oh non, il n'avait rien préparé. Il n'avait pas besoin de préparer quoi que ce soit, la plupart des humains étaient si prévisible dans la peur. La plupart faisaient exactement ce qu'elle avait fait, le contraire de ce qu'il lui avait conseillé. Ça facilitait la chasse, ce qui en soi était nettement moins plaisant. S'il avait du la traquer toute la nuit, il se serait rassasié sans même qu'elle le sache. Malheureusement, elle lui avait enlevé tout le plaisir du jeu et maintenant qu'il avait traqué sa proie, longtemps avant que le jour ne se lève, jusqu'à sa cachette, il avait soif. Aussi soif qu'un sprinteur à l'arrivée. Mais un sprinteur après s course a la décence d'être essoufflé. À part quelques brindilles sur ses vêtements et quelques mèches sorties du cadre strict de ses cheveux, il ne semble pas avoir couru.

Il inspecte la pièce, sans émotions apparentes. Il met du temps avant de lui répondre. Il prend tout son temps pour observer les moindres détails de la pièce. Il constate que ce n'est pas une cachette, c'est un refuge. Aucune décoration, aucun artifice, c'est minuscule et ça ne sert visiblement que pour se réfugier et rester en sécurité une fois la nuit tombée. Elle a peur, il le sent, il le voit, mais c'est de sa faute à elle. Il l'avait prévenu, n'est-ce pas ? S'il fouille des yeux toute la pièce, il ne pousse pas l'audace de fouiller du bout des doigts. Il y a toujours une limite à s'imposer chez quelqu'un et Errol s'impose beaucoup de limites. Errol est discipliné. Mais ici, en pleine jungle, la nature est sauvage, il est difficile de résister à ses bas instincts.

- Oh, mais je ne vous veux effectivement aucun mal. Pourquoi vous voudrais-je du mal ?Je ne suis pas de ces vampires barbares qui tuent impunément. Dit ainsi, ça pouvait être bizarre. Un vampire qui tue impunément implique qu'il peut être puni. Non, il ne peut être puni parce qu'il ne tue pas. En fait, je ne tue que pour sauver ma vie. Il fronce les sourcils et semble fixer le vide quelques secondes. Il hausse les épaules. Enfin, je ne sais trop, je n'ai jamais été humain, donc je ne sais pas la différence entre la vie vampire et la vie humaine. Peut-être un jour j'aurai le courage et la détermination pour demander à un devenu vampire quelle est la différence. Il fait quelques pas et tire une chaise en plein milieu de la minuscule pièce. Il s'avance vers Lexie, cette fois, elle ne peut pas reculer. Il lui tend la main. Mais venez vous asseoir, nous avons quelques heures devant-nous avant que l'aube ne se lève.

Il essaie de sourire, mais cette fois, il ne semble n'y avoir rien d'inquiétant dans ce sourire. C'est un sourire amical, peut-être même un peu timide.


✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

Errol O. Shaw
Take me down to the river bend Take me down to the fighting end Wash the poison from off my skin Show me how to be whole again Fly me up on a silver wing Past the black where the sirens sing Warm me up in a nova's glow and drop me down to the dream below. -
Castle of Glass - LINKIN PARK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie O. Thredson
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 138
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 21/04/2013
✤ AGE : 20
✤ OU TU TE TROUVES ? : Chez Samaël
✤ EMPLOI/LOISIRS : autrefois hôtesse de l'air
✤ HUMEUR : terrifiée

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Dim 25 Aoû - 18:05




L
e vampire n’avait pas l’air pressé de lui répondre. Il observait silencieusement les lieux, son visage n’exprimant aucune émotion. Il finit par reporter son attention sur Lexie, et il lui répondit. « Oh, mais je ne vous veux effectivement aucun mal. Pourquoi vous voudrais-je du mal ? Je ne suis pas de ces vampires barbares qui tuent impunément. » Lexie fronça légèrement les sourcils, ayant du mal à comprendre. S’il ne lui voulait réellement aucun mal, pourquoi l’avait-il suivie ? Pourquoi était-il encore là ? « En fait, je ne tue que pour sauver ma vie. » Lexie avait envie de rire. Savait-il vraiment ce que signifiait sauver sa vie ? Avait-il déjà été en danger ? Elle trouvait ses mots un peu déplacés, étant donné que, pour elle, chaque jour passé sur cette île était un combat. Lui, il n’avait aucun problème. Il tuait et éliminait les dangers potentiels quasiment en un claquement de doigt, contrairement à elle. « Enfin, je ne sais trop, je n'ai jamais été humain, donc je ne sais pas la différence entre la vie vampire et la vie humaine. Peut-être un jour j'aurai le courage et la détermination pour demander à un devenu vampire quelle est la différence. » Était-il sérieux ?! Mise à part l’apparence physique, tout opposait la vie humaine de celle d’un vampire. Lexie ne donna pas son avis, jugeant que c’était inutile. Elle ne voulait pas faire la conversation avec lui, elle voulait juste qu’il s’en aille aussi vite qu’il était arrivé.

Apparemment, le vampire en avait décidé autrement. Errol tira une chaise et la plaça au centre de la pièce, avant de s’avancer vers Lexie. Bien que coincée entre lui et la porte, la jeune femme eut un léger mouvement de recul. Il lui tendit la main, à sa grande surprise. « Mais venez vous asseoir, nous avons quelques heures devant-nous avant que l'aube ne se lève. » dit-il en souriant, d’un air presque timide. Lexie hésita quelques instants. Elle ne comprenait vraiment pas où il voulait en venir. La demoiselle ignora la main tendue et obéit, allant s’asseoir sur la chaise. Elle n’avait pas ignoré sa main par méchanceté mais bon, elle savait marcher toute seule, elle n’avait pas besoin de lui. Et puis, elle n’avait pas envie qu’il sache qu’elle tremblait. « Alors… Qu’attendez-vous de moi ? » Elle se posait vraiment la question. S’il ne comptait pas la tuer, elle ne voyait pas pourquoi est-ce qu’il était toujours là. Elle n’avait rien de vraiment intéressant à lui offrir, elle n’avait ni argent ni objet de valeur. Elle avait perdu sa bague de fiançailles quelques semaines plus tôt, et c’était la chose valant un peu d’argent qu’elle possédait. « Hum, je n’ai ni argent, ni objet de valeur, si c’est ce que vous voulez… »

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Errol O. Shaw
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 221
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 25/11/2012
✤ OU TU TE TROUVES ? : Dans les archives d'Heartkiller
✤ EMPLOI/LOISIRS : Archiviste Royal Britannique - Éminence Grise de sa Majesté Harrington
✤ HUMEUR : Égale

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Lun 26 Aoû - 3:28




Elle refuse sa main. Il s'en doutait, mais certaines victimes la prenaient tout de même, pour feindre qu'elles n'avaient pas peur, ce qui au final était faux, mais ça leur donnait un semblant de courage. Celle-ci va s'asseoir toute seule. Il ne sait trop si c'est stupide ou juste provocateur, ou peut-être rien de tout ça. De toute manière, il ne juge pas le pourquoi des actions, ni même les actions en elle-même. Il observe, tout simplement. Il essaie de comprendre ce qui diffère les humains des vampires, à part la force, la vitesse et la soif de sang. Ah oui, et la mégalomanie, ce sentiment de supériorité que lui n'éprouve pas. Non, il ne se sent pas supérieur aux humains. Il n'est pas certaine de l'être, mais il a besoin de sang. Pas beaucoup, juste un peu. Elle s'assoit et ne bouge plus. Enfin presque, elle cherche un échappatoire, mais il n'y en a pas.

Il ne répond pas à sa question. Pas tout de suite. Le temps, pour Errol Shaw, est très différend de celui des autres. Tous les autres. Rien n'est urgent chez lui. Il prend son temps pour tout. Pour vraiment tout. Il s'est rendu compte avec les décennies, que prendre son temps accélère souvent les choses. Il se détourne, fait quelques pas dans la pièce. De toute manière, y a -t-il vraiment quelques chose à répondre ? Elle le sait ce qu'il veut d'elle. Elle le sait très bien, mais elle ne le dit pas. Peut-être a-t-elle peur de le dire ? Elle a peur, mais peut-être ne croit-elle pas encore aux vampires ? En a-t-elle déjà vu un seul depuis qu'elle est ici ou tout ce qu'elle a entendu sur les vampires ne viennent que des autres fugitifs ? De toute manière, tout ce qu'elle a entendu est probablement vrai, mais très peu en ce qui le concerne sauf pour une seule chose. Il a besoin de se nourrir de sang. Ça, aucun vampire n'y échappe.

Il vient soudainement se placer devant elle, toujours debout. Oh, il sait très bien qu'elle n'a aucun objet de valeurs. Pourquoi en aurait-elle ? Elle a été parachutée ici, alors c'est certain qu'elle n'a aucun objet de valeurs. comme si Errol Shaw se souciait des richesses. Il est archiviste Royal, les richesses ne comptent pas. Seul le savoir et les connaissances comptent. Le reste est... secondaire. Mais il doit avouer que le sang, c'est important. Le sang humain est important, c'est vital. Il la dévisage, impassible, son regard bleu ne reflète que le peu de lumière dans la nuit. Son visage de marbre se meut, encore une fois, en un sourire. Il fait sombre, dans la cabane, mais Lexie peut voir son sourire. C'est un sourire presque paternaliste. Il le serait si Errol n'était pas un vampire.

- Et pourtant, vous possédez quelque chose de si précieux. Il s'approche, lentement et vient se glisser derrière Lexie. Lentement, il s'approche de son oreille. Elle ne l'entend pas respirer, parce que Errol ne respire que très peu. Il est un vampire après tout. Mais elle peut clairement entendre le froissement de ses vêtements. Votre sang, dit-il dans un murmure, comme un secret est la chose la plus précieuse que vous possédez. C'est ce que je vous demande, votre sang. Il vient se replacer devant elle, mais il reste penché sur elle, tout près, très près. Juste un peu.


✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

Errol O. Shaw
Take me down to the river bend Take me down to the fighting end Wash the poison from off my skin Show me how to be whole again Fly me up on a silver wing Past the black where the sirens sing Warm me up in a nova's glow and drop me down to the dream below. -
Castle of Glass - LINKIN PARK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie O. Thredson
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 138
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 21/04/2013
✤ AGE : 20
✤ OU TU TE TROUVES ? : Chez Samaël
✤ EMPLOI/LOISIRS : autrefois hôtesse de l'air
✤ HUMEUR : terrifiée

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Lun 26 Aoû - 20:16




A
ssise sur la chaise, au centre de la pièce, Lexie essayait en vain de se détendre et de reprendre un rythme de respiration normal. Il avait beau répéter qu’il ne comptait pas la tuer, la jeune femme ne pouvait s’empêcher d’avoir peur. En même temps, qui ne le serait pas ? Le vampire, qui prenait tout son temps pour lui répondre, vint se poster juste devant elle. Lui debout, elle assise, Lexie se sentait ridiculement minuscule et faible face à lui. Il sourit à nouveau et la demoiselle détourna le regard. Elle n’aimait pas le voir sourire, la situation n’avait absolument rien de plaisant. « Et pourtant, vous possédez quelque chose de si précieux. » Lexie releva les yeux vers lui, silencieuse. Son sang ? Il s’avança lentement, jusqu’à venir se placer derrière elle. Elle avait envie de se retourner, elle n’aimait pas qu’il soit derrière elle et qu’elle ne puisse pas voir ce qu’il faisait. C’était frustrant. Il se pencha et confirma ses craintes en lui murmurant à l’oreille : « Votre sang est la chose la plus précieuse que vous possédez. C'est ce que je vous demande, votre sang. » Lexie frissonna. Elle ne voulait pas, pas du tout même. Elle était un peu douillette et puis rien que l’imaginer lui déchirer la chair avec ses dents lui donnait la nausée.  Il revint devant elle, mais il ne s’éloigna pas pour autant. Au contraire, même. Toujours penché vers elle, son visage n’était qu’à quelques centimètres du sien, ce qui effrayait encore plus Lexie.  Il dut lire sa réticence sur son visage, puisqu’il ajouta : « Juste un peu. » Mais que signifiait « un peu » pour lui ?! Et s’il ne pouvait pas s’arrêter ? Et si elle venait à mourir des suites de sa morsure ? « P-Pourquoi est-ce que vous me le demandez ? Je n’ai pas vraiment la possibilité de refuser, je suppose… »  

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Errol O. Shaw
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 221
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 25/11/2012
✤ OU TU TE TROUVES ? : Dans les archives d'Heartkiller
✤ EMPLOI/LOISIRS : Archiviste Royal Britannique - Éminence Grise de sa Majesté Harrington
✤ HUMEUR : Égale

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Ven 30 Aoû - 17:04




Faire peur au gens, aux humains, il n'aime pas trop. Faire peur aux vampires, ça, ça va, il n'est pas du genre à hurler et à tabasser pour rien, mais sa discipline et tout ce qu,il sait fait étrangement peur aux vampires. C'est une archiviste, il a eu entre les doigts des tas d'archives, des tas de papiers, plus ou moins légaux. Il sait beaucoup de choses et si ici, sur Heartkiller, tout le monde ne le sait pas, les européens eux le savent. Errol aime bien être craint. Il n'aime pas faire peur, mais la crainte chez les vampires, c'est une bonne chose. Mais c'est si facile de faire peur aux humains que l'archiviste essaie de ne pas s'y risquer. La facilité ne plait pas trop à Errol. Il agit donc de manière à ce que les humains n'aient pas peur de lui. Sans être gentil avec eux, il n'est pas méchant et il essaie d'être... humain ? Civilisé ? Difficile à dire ce qui convient le mieux.

Mais ce soir, il a quand même très soif et elle n'a écouté aucun de ses conseils pour le tenir loin d'elle. Par contre, comme il est plein de contradiction, il ne boira pas de son sang si elle et terrifiée. Errol n'est pas ce genre de vampire. Tout est si facile, mieux vaut corser la chose. Il a le reste de la nuit pour la convaincre. Il ne sait pas si ce sera facile ou s'il devra user de sa fascination sur elle, mais il compte bien la mordre une fois qu'elle sera détendue, ce qui n'est pas le cas pour le moment. La question de sa victime du jour est tout à fait fondée. Il se permet même de hocher la tête pour bien montrer qu'il évalue la question. Elle a raison, il le fera de toute manière, rien ne l'empêcherait de le faire.

- Oh oui, vous avez tout à fait la possibilité de refuser. Vous en avez tout à fait le droit. Mais si vous refuser, ça risque d'être plus douloureux. Et la douleur n'était pas la seule raison pour laquelle il serait préférable qu'elle soit consentante et qu'elle accepte. Et croyez-moi, si vous acceptez, il y aura moins de chance que je vous vide de votre sang. Vampiriquement parlant, il n'y a rien de plus excitant qu'une proie qui fuit et qui se débat. Si vous êtes calme et détendue, je le serai moi aussi.

Il se redresse et prend une autre chaise. La seule autre chaise d'ailleurs. Elle est inconfortable, artisanale. Il met un peu de distance entre eux, ce qui doit être un peu plus confortable pour Lexie.

- Je me nomme Errol. Je suis britannique. Entamer le dialogue, lui faire penser un peu à autre chose que ce qui se produira de toute manière. Et vous ? demande-t-il, quelques secondes plus tard, lorsqu'il voit qu'elle ne répond rien.


✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

Errol O. Shaw
Take me down to the river bend Take me down to the fighting end Wash the poison from off my skin Show me how to be whole again Fly me up on a silver wing Past the black where the sirens sing Warm me up in a nova's glow and drop me down to the dream below. -
Castle of Glass - LINKIN PARK



Dernière édition par Errol O. Shaw le Sam 26 Oct - 22:04, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie O. Thredson
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 138
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 21/04/2013
✤ AGE : 20
✤ OU TU TE TROUVES ? : Chez Samaël
✤ EMPLOI/LOISIRS : autrefois hôtesse de l'air
✤ HUMEUR : terrifiée

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Dim 22 Sep - 17:26




L
exie était toujours assise sur sa misérable chaise, apeurée par le vampire. « Oh oui, vous avez tout à fait la possibilité de refuser. Vous en avez tout à fait le droit. Mais si vous refuser, ça risque d'être plus douloureux. » Quand il prononça les premiers mots, Lexie se sentit regagner de l’espoir. Elle était bien naïve. «  Et croyez-moi, si vous acceptez, il y aura moins de chance que je vous vide de votre sang. Vampiriquement parlant, il n'y a rien de plus excitant qu'une proie qui fuit et qui se débat. Si vous êtes calme et détendue, je le serai moi aussi. » Il parlait d’elle comme d’une proie, elle n’était même pas une personne à ses yeux, elle n’avait pas beaucoup de chances de s’en sortir. Néanmoins, il avait sans doute raison. Après tout, il était plus au courant qu’elle. Mais c’était beaucoup lui demander que d’être calme et détendue. Même avec de la bonne volonté, ça n’allait pas être facile.

Lexie ne répondit pas. Elle n’avait pas vraiment l’impression d’avoir son mot à dire. Evidemment qu’elle allait accepter.  Errol disait qu’elle avait le choix, mais ce n’était pas vrai. Elle ne voulait pas mourir et vu qu’elle avait apparemment plus de chance de survivre en acceptant, elle allait accepter. Mais ça ne l’enchantait pas du tout. Le vampire se redressa, et s’installa sur une chaise en face de Lexie, mais pas trop près non plus. La jeune femme garda les yeux baissés, toujours aussi silencieuse. « Je me nomme Errol. Je suis britannique. » Elle posa son regard sur lui, sans comprendre ce qu’il cherchait à faire. « Et vous ? » Était-ce courant pour les vampires de vouloir connaître leurs « proies » ? « L-Lexie. Américaine. » Elle avait l’impression de parler comme un robot. Elle pouvait sembler un peu froide, mais ce n’était pas son intention. Elle n’était déjà pas bavarde à la base, alors elle l’était encore moins en présence d’un vampire qui voulait se nourrir de son sang. Elle n’osa pas poser de questions, ne voulant pas être indiscrète ou trop curieuse. Elle ne dit également rien de plus sur elle mais cette fois, juste par manque d’envie.

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Errol O. Shaw
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 221
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 25/11/2012
✤ OU TU TE TROUVES ? : Dans les archives d'Heartkiller
✤ EMPLOI/LOISIRS : Archiviste Royal Britannique - Éminence Grise de sa Majesté Harrington
✤ HUMEUR : Égale

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Dim 27 Oct - 4:18


Jeu de piste
Ft. Lexie O. Thredson

Errol a toujours trouvé contrariant de devoir quémander sa nourriture. Tout aurait pu être si simple si presque tous les autres vampires n'étaient pas si sanguinaire et assassins. Il aurait pourtant été si facile de partager. Enfin, du moins que les humains partagent leur sang avec les vampires. Si les vampires s'étaient borné à leur prendre du sang plutôt qu'à les vider de leur sang et de les tuer, tout aurait été beaucoup plus harmonieux. Il a l'impression que quêter le sang des humains. Mais ce n'est pas le cas... enfin, si, c'est le cas. Ici, c'est le cas. À Belfast, il n'est pas obligé de prendre de force ou de quémander.

- Oui, je sais. Vous avez l'accent, dit-il sur le ton de la conversation banale.

Et Errol sourit. Un sourire qui s'efface bien vite, parce que le vampire est sérieux de nature. Mis il voit bien que la jeune femme n'est pas rassurée. Elle est plus calme, mais elle n'est pas plus rassurée. Et pourtant, s'il avait voulu lui faire mal, il l'aurait déjà fait. Mais comment pourrait-elle savoir qu'il n'est pas le genre de monstre sanguinaire qu'elle risque de croiser sur cette île ? Elle n'en a aucune certitude. Elle ne peut pas lui faire confiance, il en et conscient. Ce serait du suicide si elle le faisait. Enfin, pour la première fois. Peut-être que la prochaine fois qu'ils se croiseront, elle sera moins réticente à lui céder un peu de sang ? Juste un peu, elle n'aura presque pas mal. Ce sera une brève douleur et elle ne sentira plus rien, ou presque. Peut-être aura-t-elle une légère nausée ou un étourdissement, mais ça passera.

- C'est un joli prénom Lexie.

D'accord, Errol n'est pas très doué pour faire la conversation anté prélèvement, mais habituellement ses cibles sont soit consentantes, soit sous le charme. Mais ce n'est le cas de ni l'un, ni l'autre pour Lexie. Mais déjà, elle est plus calme. Au moins elle n'essaie pas de se sauver et elle ne panique pas. Mais il la sent tout de même pas très détendue. Elle reste sur le qui-vive et il sait qu'au moindre geste brusque, elle va sursauter. Il va donc s'assurer qu'elle ne sursaute pas. Il doit aussi tenter de ne pas lui faire peur. Il ne tient pas à ce qu'elle croit qu'il est un monstre. Il ne l'est pas. Doucement, sans geste brusque, il rapproche sa chaise et se met juste un peu de biais. Délicatement, il tend la main vers elle.

- Je ne vais pas vous tuer et ça ne sera pas nécessairement douloureux. Peut-être allez-vous sentir un léger inconfort. Il attends quelques secondes, puis insiste, tout de même il est assoiffé. Il se contrôle, se fait violence pour rester calme et rassurant, tandis que tout son être, tout son instinct lui dicte de boire, maintenant. Je ne suis pas obligé d'être si gentleman, dit-il en la fixant.

Bon, d'accord, visiblement, il ne lui demande pas la permission, mais au moins, il semble vouloir lui épargner le plus de douleur possible et ne pas la brusquer, mais il ne faudrait pas ambitionner sur sa patience et sa délicatesse.

© Leeyarom


✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

Errol O. Shaw
Take me down to the river bend Take me down to the fighting end Wash the poison from off my skin Show me how to be whole again Fly me up on a silver wing Past the black where the sirens sing Warm me up in a nova's glow and drop me down to the dream below. -
Castle of Glass - LINKIN PARK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie O. Thredson
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 138
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 21/04/2013
✤ AGE : 20
✤ OU TU TE TROUVES ? : Chez Samaël
✤ EMPLOI/LOISIRS : autrefois hôtesse de l'air
✤ HUMEUR : terrifiée

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Dim 17 Nov - 17:42




A
voir cette conversation pleine de banalités avec Errol était étrange, et un peu tordu, si on prenait en compte le fait qu’il était là pour lui trouer les veines et boire son sang. Pour ne pas paraître impolie, Lexie se présenta à son tour, lui faisant part de ses origines américaines. « Oui, je sais. Vous avez l'accent. » Il sourit un bref instant, avant de reprendre une expression sérieuse. La jeune femme le regarda sans rien dire, à court de mots. « C'est un joli prénom Lexie. » Elle murmura un petit « merci », mais ne dit rien de plus. Elle ne comprenait pas trop ce qu’il était en train de faire, ni pourquoi il essayait d’engager la conversation avec elle. Il n’essayait pas de la séduire, et il ne semblait pas non plus « jouer » avec elle. Du moins, plus maintenant.

Errol rapprocha sa chaise de la sienne, lentement et doucement, comme s’il tenait à ce que Lexie ne s’inquiète pas de ses faits et gestes. Il tendit la main vers elle, essayant visiblement de la rassurer. Son attitude la troublait, n’était-il pas supposé être un monstre cruel, sauvage et sanguinaire ? « Je ne vais pas vous tuer et ça ne sera pas nécessairement douloureux. Peut-être allez-vous sentir un léger inconfort. » C’était facile pour lui de dire ça, ce n’était pas lui qui allait se faire mordre ! Une fois encore, Lexie resta muette. Elle trouvait rien à lui répondre, et ne voyait pas ce qu’il attendait qu’elle lui dise. Avait-elle vraiment son mot à dire ? Elle n’était pas vraiment d’accord, mais en même temps si elle refusait il risquait de la tuer. Alors à choisir… « Je ne suis pas obligé d'être si gentleman » Lexie releva la tête, qu’elle avait baissé quelques instants plus tôt, et regarda Errol. « J-Je sais, je suis désolée, je vous en remercie, c’est… « gentil » de votre part. » Gentil n’était peut-être pas le terme le plus approprié, mais ce fut le seul qui lui vint à l’esprit à ce moment.

Lexie hésitait, c’était tout de même cruel de sa part de lui faire dire qu’elle lui donnait son accord. Elle regarda ailleurs quelques instants, puis finit par s’abandonner. «  … Vous préférez que je reste assise ou que je me lève ? »

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Errol O. Shaw
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
Just bring me a flower and I'll take you beyond the veil
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 221
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 25/11/2012
✤ OU TU TE TROUVES ? : Dans les archives d'Heartkiller
✤ EMPLOI/LOISIRS : Archiviste Royal Britannique - Éminence Grise de sa Majesté Harrington
✤ HUMEUR : Égale

MessageSujet: Re: Jeu de piste.   Sam 23 Nov - 5:07


Jeu de piste
Ft. Lexie O. Thredson

Visiblement, sa tentative pour détendre l'atmosphère et calmer Lexie ne fonctionne pas. Il est très possible qu'il soit surtout très nul en conversation banale, surtout avec une humaine. Peut-être devrait-il user d'un peu plus de persuasion et, pourquoi pas, de fascination ? Ce serait tellement plus simple. Il aurait aussi été plus simple de lui sauter à la gorge et de prendre ce qu'il lui prendra de toute manière. Mais Errol préférait une victime résignée qu'une proie désespérée. La résignation avait meilleur goût que le désespoir. Tout de même, Lexie appréhendait le moment ou les crocs d'Errol transperceraient sa chair. Elle devait aussi, malgré que l'archiviste avait tenté de la rassurer à ce sujet, qu'il ne la vide de son sang. Mais il ne le ferait pas. C'est si tentant pourtant. Peut-être que ce serait préférable que ce soit lui qui le fasse qu'un autre vampire ? Il doutait que d'autres vampires aient autant d'égards pour elle que lui.

après qu'il ait eut affirmé qu'il n'était pas obligé d'être si gentleman, elle le remercie et dit qu'il est gentil. Il trésaille presque en entendant ces mots. Non, il n'est pas gentil. Il n'est pas sadique. Il n'est pas violent. Il n'est pas assassin. Il n'est pas sanguinaire. Il n'est pas des tas de choses et il n'est pas non plus gentil. Il hoche la tête, tout en dénudant délicatement l'avant bras de Lexie. Il ne dit rien, il ne reprend pas la jeune femme. Il se contente de tapoter du bout des doigts l'intérieur du poignet de Lexie, jusqu'à ce qu'elle demande si elle doit rester assise ou si elle doit se lever. Errol lève le regard du poignet de Lexie vers elle. Son regard a quelque peu changé en quelques secondes. Du regard de glace, d'un bleu délavé, la pupille dilatée et d'un noir abyssal a prit presque toute la place.

- vous serez plus confortable assise. Et vous tomberez de moins haut si je m'emballe, dit-il en approchant ses lèvres du poignet de Lexie.

Et sans attendre une réplique, ou une répartie, il lui mord l'intérieur du poignet, délicatement, puis les croc pénètrent sa chair dans un petit claquement mat. La douleur est supportable et ne dure que quelque secondes, surprenante, mais il la retient fermement pour qu'elle ne puisse retirer sa main. La première goutte se répand sur sa langue, il trésaille et aspire une gorgée du liquide onctueux et au goût si irrésistible.

© Leeyarom


✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

Errol O. Shaw
Take me down to the river bend Take me down to the fighting end Wash the poison from off my skin Show me how to be whole again Fly me up on a silver wing Past the black where the sirens sing Warm me up in a nova's glow and drop me down to the dream below. -
Castle of Glass - LINKIN PARK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeu de piste.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jeu de piste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [bug] Piste cyclable et éclosion
» [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]
» Piste de danse
» Un sacré jeu de piste... (PV Philippe d'Artagnan)
» ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ✤ LA NATURE EST AUSSI DANGEREUSE ✤ :: Catégorie-