AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Mords toi la langue tu vas finir par me plaire ø feat. Satyne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiara E. Youngblood
Mon ami Pierrot, ouvre moi ton cœur que je t'ouvre le ventre
Mon ami Pierrot, ouvre moi ton cœur que je t'ouvre le ventre
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 119
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 07/10/2013
✤ AGE : 24
✤ OU TU TE TROUVES ? : Heartkiller, Hôtel Todorov
✤ EMPLOI/LOISIRS : La chasse à l'homme, à la femme .. Le sang chaud et sucré .. Le maquillage, les vêtements .. Le plaisir de la chair et surtout jouer au chat et à la souris avec ma victime
✤ HUMEUR : Enjôleuse

MessageSujet: Mords toi la langue tu vas finir par me plaire ø feat. Satyne   Jeu 10 Oct - 16:45


Nothing is softer than a small piece of flesh

Sérieusement, pourquoi Kiara était-elle venue dans ce bar ? Pourquoi était-elle venue ici juste pour boire un verre ? Le constat qu'elle pouvait faire de ce qu'elle voyait était pire qu’affligeant. Tout ceci semblait bien pitoyable. Franchement l’humanité semblait bien pitoyable rien qu’en observant les spécimens présents dans ce bar. Cet endroit n’était rempli que par des épaves, ces épaves empestant l’alcool à plein nez et qui n’avaient rien de mieux à faire que de se bagarrer. Les bouteilles volaient à travers la salle tandis que les coups de poing ne cessaient de rougir les gueules de ces innocents bourrés. Les voir ainsi s'entre-tuer fessait bien rire la succube. Ils étaient pathétiques. Kiara elle, restait en retrait pour les observer en train de se détruire un sourire amusé se dessinant sur ses lèvres.

La créature fit signe au barman qui restait bien dans son coin de lui apporter un verre de vodka orange, avec une bonne dose de vodka de préférence. Il mit un peu de temps avant de lui apporter, un peu trop occupé à éviter les bouteilles en verre qui volaient et qui se brisaient non loin de lui, mais elle ne lui en voulait pas. Au fond, sauver sa peau était une cause logique. Elle prit donc sa vodka orange, et l'a dégusta tout d'abord du bout des lèvres avant d'en boire une légère gorgée, laissant les bourrés s'entre-tuer tous seuls, au fond ils méritaient bien ce petit carnage personnel. Ils méritaient amplement de souffrir pour ce qu’ils cherchaient à s’infliger eux-mêmes. La succube en Kiara, riait en silence face à ce spectacle qu’ils lui offraient. Elle leva son verre en leur direction, se moquant littéralement de cette scène.

ø A la vôtre, fichues épaves ! Battez-vous bande de minables, faites-vous plaisir ! dit-elle sur le ton de la plaisanterie.

Franchement, Kiara n’en avait rien à foutre de ce qu’ils faisaient. Ils pourraient très bien se bagarrer, se tuer, ou même pire encore, que rien n’aurait d’importance à ses yeux. Rien n’est plus important que le verre qu'elle était en train de déguster avec exaltation. Certains succubes où même incubes de passage se succédaient et partageaient leurs verres avec elle pour enfin s’en aller. Ce n’étaient que des passages furtifs, rien de bien intéressant à se mettre sous la dent. C’était déprimant, même pour quelqu’un qui n’avait pas l’habitude. Enfin, quand elle était humaine, la vie n’était pas si simple. Depuis, qu'elle avait croisé le chemin de Nikolaï et qu'il l'avait transformé en succube .. La jeune femme se sentait bien mieux, comme si la vie avait retrouvé un sens. Cela lui avait terriblement manqué de vivre comme cela.

ø Y a pas un chat ce soir c’est affligeant…

Finalement la porte s’ouvrit, laissant pénétrer les pas d’une femme sûre d’elle. Quand une petite brise souffla, son odeur pénétra jusque dans les narines sensibles de la créature. Elle put alors comprendre qui elle était, enfin plutôt ce qu’elle était. Cela puait l’essence vampirique. Elle ressentait facilement ce côté malsain lui prendre au nez et lui retourner les tripes. Il ne pouvait s'agir que d'une seule et même personne .. Fixant la dite femme, Kiara eut un léger sourire .. Oui c'était bien elle, Satyne E. Bridgestone la fiancée de son Maître. Que pouvait donc faire une vampire de bonne famille dans un endroit comme celui-ci ?! Boire un verre certainement .. Quoi qu'il en soit, lorsqu'elle s’approcha d'assez près de la table de la succube, celle-ci lui lança une invitation, sans avoir peur de ce qu’elle allait pouvoir lui rétorquer.

ø Madame Bridgestone quelle bonne surprise .. Que fait donc une vampire de bonne famille telle que vous dans un bouge comme celui-ci ?! Vous devriez être en compagnie du Maître au lieu d'admirer ce spectacle pitoyable qu'offre ces épaves.

Elle lui offrit un sourire en guise de fin de réponse .. Elle savait peu de chose sur cette femme. Le simple fait de savoir qu'elle était la fiancée de son Maître lui donnait l'obligation de se montrer courtoise avec elle .. De plus, elle fessait partie d'une Famille dès plus influente de Heartkiller alors, elle avait autant intérêt à se montrer aimable au possible de l'imaginable si elle ne voulait pas avoir Nikolaï sur le dos. Comme si elle l'avait déjà pas assez .. Quoi qu'il en soit, elle regardait fixement la femme attend donc qu'elle s’assoit pour engager avec elle une conversation constructive et peut être plus si affinités .. Sait-on jamais.


✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


I'M SEXY AND I KONW IT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mords toi la langue tu vas finir par me plaire ø feat. Satyne   Jeu 10 Oct - 17:04




Elle s'ennuyait... de nouveau! Les humains étaient de moins en moins résistant pensa-t-elle en contemplant le cadavre déchiqueté et éparpillé à travers la pièce. Angel était debout de l'autre côté de la pièce, un sourire à moitié satisfait sur le visage.  Elle savait combien il était déçu puisqu'il lui ressemblait énormément. Copie parfaite d'elle-même en version masculine, l'affection qu'elle portait à son guerrier était peut être la chose la plus incongrue qu'elle n'ai jamais ressentit. Tous les autres hommes qu'elle côtoyait avaient finis dans son lit, enfin s'il lui plaisait et on ne pouvait pas dire que l'Indien était moche, bien sur que non! Mais, elle n'avait jamais ressentit ce genre de besoin avec lui et cela était rafraîchissant. Leur amitié était cruelle, violente et sanglante.  Finalement, elle s'essuya les mains avec un petite serviette blanche qu'elle avait préalablement apportée avec elle. Le tissus se tâcha d'une substance brunâtre dont nous vous laissons deviner la provenance.  Elle quitta la pièce en adressant un petit sourire à son homme de main qui compris qu'il ne la verrait pas avant le lendemain. Quand elle faisait ce genre de choses, il lui arrivait régulièrement de sortir en ville pour profiter des avantages de la société. Elle se rendit dans sa chambre, apportant avec elle un petit os qu'elle comptait ajoutée à sa collection de phalanges et parti se rafraîchir.

Joliment maquillée et vêtu d'une petite robe noire simple et de jolies bottes de cuir, elle sortit du château Bridgestone comme une ombre dans la nuit. Elle voulait seulement passée inaperçu pour l'instant. Elle descendit dans les bas-fond de la ville, ceux réservé à la gente humaine, terrain de chasse de la plupart des succubes et incubes. C'était pour cela qu'elle s'y rendait. Ces chasseurs étaient les plus beux vampires de toute l'île, c'était pour cela qu'elle les privilégiés comme partenaires. De plus, depuis quelques jours, elle était vraiment mal et rien ne semblait pouvoir la satisfaire. Cet histoire de fiançailles la rendait dingue, totalement dingue! Ce Nikolaï avait abusé de la confiance de son frère, et elle n'avait d'ailleurs pas eut le temps de se fâcher contre Eleazar mais, il ne payait rien pour attendre! Elle marchait dans la rue, cachée par une étrange cape qu'elle avait l'habitude de porter. Elle avait rabattu la capuche sur son visage par soucie de commodité. Pas besoin de se faire saluer par tout ceux qu'elle croiserait ce soir.  Rapidement, elle atteignit ce bar souvent remplit d'humain et y entra. Elle se découvrit un peu et marcha dans la salle avec entrain. Elle allait aller se poser de l'autre côté du bar quand une voix l'interpella. Surprise qu'un de ces esclaves sache qui elle était et osait lui adresser la parole. Mais, en se retournant, elle tomba nez à nez avec une charmante... succube. Et pas n'importe laquelle, celle de son cher fiancé. La brune ne manqua d'ailleurs pas de le lui rappeler. Pour cette insolence, elle aurait pu lui exploser la tête contre le bar mais, son regard expert lui permis d'évaluer la qualité de la marchandise. Elle était extrêmement belle. Pulpeuse, sexy, presqu'aguicheuse, exactement ce qu'il lui fallait. Kiara comme elle s'appelait. Immédiatement après avoir apris ses fiancailles, elle avait demander à Angel d'effectuer des recherches sur la petite troupe de ce Nikolaï et la succube en faisait partit. D'un sourire, Satyne s'assit à côté d'elle tandis qu'un petit plan diabolique pour se venger naissait dans son esprit. Ce Nikolaï l'aimait et bien... Il allait devoir supporter qu'elle couche avec tout le monde sauf lui et cette magnifique succube serait sa première victime. Elle s'accouda au bar, commandant un de ces merveilleux coktails sanguins et lui offrit son plus beau sourire:

-"Oh, vous savez Kiara, votre maître risque de se passer de moi pendant plutôt longtemps, je dirais que le beau temps n'est pas au rendez-vous entre nous en ce moment!"

Son verre arriva et elle se replaça correctement, droite sans être trop rêche et avec une moue boudeuse sur le visage. Son but était de la séduire pas de la faire fuir.  Elle trempa ses lèvres dans le liquide carmin  et le reposa avec une grimace. Ce n'était pas excellent, même pas bon du tout. Elle rappela le serveur, sortit ses crocs et lui demanda de lui apporter une boisson convenable sinon se serait à sa jugulaire qu'elle irait boire. Le barman devint blanc et disparut comme il était venue. Satisfaite, elle revient vers sa compagne de boisson.

-"Ce que je fais ici par contre et bien... Je viens pour m'amuser, trouver de quoi jouer se soir, tout en passant un minimum inaperçu. Les humains d'ici ne connaissent généralement pas mon visage et une paire de crocs suffit à les effrayer donc, j'en profite!"

Oui, elle en profitait par ce qu'elle n'était pas quelqu'un de bien. Elle était retorse et avait très envie de s'amuser. Personne ne pourrait lui enlever ce côté de son caractère qui lui permettait de faire n'importe quoi sans le regretter.

Revenir en haut Aller en bas
Kiara E. Youngblood
Mon ami Pierrot, ouvre moi ton cœur que je t'ouvre le ventre
Mon ami Pierrot, ouvre moi ton cœur que je t'ouvre le ventre
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 119
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 07/10/2013
✤ AGE : 24
✤ OU TU TE TROUVES ? : Heartkiller, Hôtel Todorov
✤ EMPLOI/LOISIRS : La chasse à l'homme, à la femme .. Le sang chaud et sucré .. Le maquillage, les vêtements .. Le plaisir de la chair et surtout jouer au chat et à la souris avec ma victime
✤ HUMEUR : Enjôleuse

MessageSujet: Re: Mords toi la langue tu vas finir par me plaire ø feat. Satyne   Jeu 10 Oct - 19:00


Nothing is softer than a small piece of flesh

Lorsque la vampire lui avoua d'une moue boudeuse qu'entre elle et son Maître ça n'allait pas très fort en ce moment, elle lui un sourire comme pour être désolé de ce qu'il leur arrivé à tous les deux .. Elle ne s'était jamais douté de quoi que de soit pourtant, Nikolaï avait pourtant l'air plus amoureux que jamais de cette femme. peut être n'était-ce qu'une face cachée de l'iceberg ?! Après tout, elle savait que peu de chose sur la vampire. Peut être se servait telle du Maître pour ses propres convictions personnelles ?! Kiara aimait jugeait son connaître mais, pas cette fois-ci .. Surtout pas une impératrice de Bridgestone et qui plus est une vampire de plus d'un millénaire qui pourrait lui fracasser la gueule d'un simple geste de la main. Kiara est rebelle et désinvolte mais pas au point de se mettre une autre vampire de la haute société à dos. D'ailleurs devait-elle porter quelconque soupçons sur la créature ?! Oui et non .. Quoi qu'il en soit, il semblait certain, que quelque de malsain se cachait derrière ce visage pourtant si angélique au premier abord.

ø J'en suis navrée pour vous .. J'espère que le temps suffira à redonner raison à votre amour mutuel que vous éprouvez l'un pour l'autre.

N'importe quoi ?! La succube n'avait jamais rien dit d'aussi guimauve .. Pensait-elle ce qu'elle venait de dire ?! Oui et non .. Oui, elle était navrée de ce qu'il lui arrivée et non, elle n'espérait pas que tout aille mieux entre eux .. Cette femme ne lui inspirait pas confiance et même si l'épouser serait un grande aubaine pour le Maître, elle le les imaginait pas du tout ensemble. Comment une vampire de mille ans passée pouvait épouser un vampire de sept-cents ans passé ?! C'était du délire .. Non, sérieusement quelque chose de pourri se cacher derrière se mariage arrangé .. Quoi ?! La succube ne le savait pas vraiment mais, peut être le découvrira-elle une fois les vœux annoncés ..

Oui Kiara n'aimait pas beaucoup cette femme mais, elle devait avouer qu'elle avait un certain charme .. Son regard à la fois mauvais et mystérieux ne rendait pas la succube indifférente .. Et en tant que créature experte en séduction, elle savait reconnaître les vampires susceptibles de vouloir la séduire et comme elle s'en doutait cette chère impératrice avait déjà commencé son petit manège en lui lançant des sourires aussi aguicheurs que possible .. Kiara ne pouvait pas rester insensible à tout ça et lui en lança à son tour .. Après tout, elle avait encore le droit de coucher avec qui elle voulait même si elle s'agissait de la future femme de son Maître .. Quoi qu'il en soit, elle continua d'écouter le comment,d u pourquoi de sa venue dans ce bouge à ivrognes mal léchés .. Son récit fit sourire la succube de toute ses dents .. Si elle cherchait de quoi s'amuser et bien, elle avait bien fait de venir dans le coin .. Les humains de se bar étaient aussi amusants qu'un jour de fête surtout lorsqu'ils étaient remplis comme des huîtres .. C'était d'autant amusant de jouer avec eux quand ils avaient l'esprit ailleurs, pendant qu'ils tentaient de ne pas faire un coma éthylique.

ø Eh bien vous avez bien fait de venir par ici .. Vous n'aurez certes pas trop de mal pour trouver le spécimen qui sera combler votre envie d'amusement. Si je peux me permettre je vous conseillerais de choisir ces épaves là-bas .. Dit-elle en les pointant du bout du doigt .. qui seront amplement satisfaire votre désir. Je puis vous l'assurer. Termina-elle en lui lançant un léger clin d’œil.

Elle était une habituée de ce bar et y venait souvent pour son propre plaisir personnel .. Quand elle venait pas là pour voir un verre, c'était pour se nourrir d'une autre boisson que la vodka orange .. Le sang de ses pochetrons n'étaient certes pas meilleur que ceux des êtres humains clean mais, peu importe du sang reste du sang .. Quoi qu'il en soit, cet endroit était peut être pas le plus beau sur cette île mais au moins, les repas y étaient copieux et pas trop difficile à déceler et pour la succube c'était le plus important. Quoi que des fois, elle préférait nettement s'amuser à courir derrière sa proie pour sentir la testostérone grandir en elle et la peur cuisante de la pauvre victime prise au piège de ce jeu sanglant dont, la plus part du temps, elle ne sortait jamais vivante ..


✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


I'M SEXY AND I KONW IT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mords toi la langue tu vas finir par me plaire ø feat. Satyne   Ven 11 Oct - 20:13




Satyne savait qu'elle faisait de l'effet, elle en faisait toujours surtout quand elle y mettait un peu du sien. Elle avait envie de jouer, de s'amuser et elle ne pensait pas vraiment  prendre ces pitoyables humains comme compagnon de jeu, elle avait bien plus de classe que cela, une classe qui irait parfaitement à la succube. Elle ne pouvait pas se contenter du moins bien et la brune à côté d'elle faisait partie des plus belles choses qu'elle est déjà contemplée. Et je pouvais vous dire qu'elle s'y connaissait en beauté.  Finalement l'idiot revint avec un verre un peu plus grand et avec une boisson nettement plus appétissante que l'ancienne. Elle en avala une gorgée et adressa un grand sourire au barman qui s'enfuit sans demander son reste. Il faisait bien! Leur amour mutuel. Elle faillit avoir une crise de fou rire. L'amour était un sentiment inconnu à son bataillon, elle s'en fichait totalement et elle n'en voulait pas. Si cet idiot était convaincu de l'aimer grand bien lui face, mais elle, elle ne voulait pas de lui, elle ne voulait pas de cette bague qu'elle était obligée de porter au doigt. Elle avait beau être magnifique, elle représentait bien trop de points négatifs pour Satyne. Si elle avait pu, elle l'aurait fait refondre avant d'envoyer le métal encore chaud sur le visage de Nikolaï, cela l'aurait bien redécoré et il aurait compris son erreur. Mais... elle ne pouvait pas, elle était juste obligé de supporter les regards désapprobateurs de cet homme quand il la voyait avec un autre et les remarques acerbes de ses sœurs qui ne comprenaient pas pourquoi elle faisait autant de difficulté. Bon, elle ne leur avait pas exposé le fond du problème mais ces petites pimbêches ne méritait même pas d'être au courant. Sa bouche retourna immédiatement goûter les saveurs qu'on lui avait apporté pour étouffer un grognement de rage. Ces fiançailles étaient juste incroyablement rocambolesque. Eleazar avait simplement "omis" de lui en parler pendant des siècles... Elle se demandait s'il n'avait juste pas fait sa exprès pour que l'autre idiot lui foute la paix pendant qu'il faisait le deuil de sa bien-aimée et se n'était pas par ce que lui avait vécu l'amour qu'il devait l'imposer aux autres. Enfin bref, elle était bien remonter mais la pauvre succube égayait la perspective de sa soirée. Son regard se retourna vers Kiara qui la fixait étrangement, quelles pensées pouvaient bien passées dans ce jolie petit crâne? Mais, Satyne n'était pas désespérée au point de vouloir savoir ce que les possessions de Nikolaï pensaient de ce "mariage". Se dire que pour une fois elle était la victime avait presque quelque chose de comique, on aurait cru que le karma ou je ne sais quel puissance supérieure avait décidé qu'il était temps de lui rendre la monnaie de sa pièce. D'accord elle avait brisé quelques cœurs et très certainement provoqué quelques suicides mais! Pourquoi lui infliger sa? Enfin bref, elle était coincée là pour l'instant:

-"Non, je ne pense pas que cela va se régler facilement voyez-vous! Ah mon avis, nous ne sommes pas prêt de nous réconcilier."

Elle n'allait tout de même pas dévoiler cela en détail s'en serait presque humiliant pour elle. Elle tourna la tête vers les pauvres créatures, ces déchets de la société qui se battaient au fond du bar. Ils étaient pitoyable et elle avait même des regrets pour les pauvre propriétaires de ces choses. Comment pouvait-on laisser aller se balader et se soûler ce qui allait servir de nourriture ensuite? A moins qu'il ne s'agisse de maître alcoolo ce qui était ausi une possibilité.  Il était vraiment difficile pour un vampire d'être soûl, il fallait soit ingurgiter une quantité astronomique de l'alcool le plus fort qui existait au monde soit boire le sang d'une personne soul. Cela marchait aussi pour la drogue. Il faut dire que les vices du monde humain n'avaient pas épargnés le monde vampirique et avaient même pris une ampleur assez importante. Se n'était pas Satyne qui allait s'en plaindre certes puisqu'elle prenait un malin plaisir à essayer toutes les nouveautés disponibles sur le marché mais, les vampires qui ne vivaient pas sur l'île et qui s'adonnaient à ce genre d'activité étaient beaucoup plus facile à remarqué que les autres. C'était un problème que la communauté vampirique prenait très au sérieux. Leur secret ne devait pas être éventé. Satyne n'y croyait pas beaucoup, la technologie humaine avait tellement avancée qu'il y aurait bien un jour où leur cocon exploserait. Seulement, cela n'arriverait pas avant plusieurs siècles, elle en était certaines. En soupirant, elle se tapota la tempe du doigt, retournant son visage vers la demoiselle:

-"Effectivement, il pourrait rassasier certains de mes appétits mais je me vois mal en régaler certains avec d'aussi... pitoyables carcasses!"

Tout à coup, l'un des combats se dirigea vers elles. Satyne espérait pour eux qu'ils seraient assez malin pour ne même pas l'effleurer mais, elle en doutait. Étonnement, ses prédictions se réalisèrent et un de ces vieux croûtons vint s'effondrer entre les deux jeunes femmes. Il devait avoir entre 25 et 30 ans mais, les combats répétés et la peur avaient creusés des rides violents sur son visage. L'Impératrice ne ressentait aucune pitié, juste une grande colère contre ce maladroit et elle le saisit par les cheveux pour encastrer sa tête sur le comptoir. Elle avait frappée juste assez fort pour qu'il se casse le nez mais pas assez pour que les os du reste du crâne explose. Elle le maintins dans cette position et se pencha vers lui pour lui murmurer quelques mots:

-"Mon cher, vous devriez faire plus attention la prochaine fois, maintenant vous allez m'amuser!"

Elle se redressa, un grand sourire aux lèvres tandis que l'humain n'osait même pas se débattre. Il faisait bien, sinon les cheveux à l'arrière de son crâne seraient devenu un scalp. Un sourire aimable dévoilant ses crocs, elle lança une petite proposition à celle qui l'accompagnait:

-"Dégustez donc ce joli petit morceau avec moi, de toutes les façons, il mérite d'être punis par ce qu'il a été un vilain garçon."

En disant cela, elle tapota la joue de l'homme avant de fondre sur sa gorge dénudée. Ses crocs percèrent la peau  facilement au niveau de l'artère et elle commença à boire. L'alcool était très présent dans le goût mais cela ne la gênait pas. Elle finit par se redresser, un petit filet de liquide carmin coulant au creux de ses lèvres  à cause de la position qu'elle avait prise.

-"Et bien alors? Vous n'en voulez pas? Je vous assure qu'il n'est pas aussi mauvais qu'il en a l'air!"


Revenir en haut Aller en bas
Kiara E. Youngblood
Mon ami Pierrot, ouvre moi ton cœur que je t'ouvre le ventre
Mon ami Pierrot, ouvre moi ton cœur que je t'ouvre le ventre
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 119
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 07/10/2013
✤ AGE : 24
✤ OU TU TE TROUVES ? : Heartkiller, Hôtel Todorov
✤ EMPLOI/LOISIRS : La chasse à l'homme, à la femme .. Le sang chaud et sucré .. Le maquillage, les vêtements .. Le plaisir de la chair et surtout jouer au chat et à la souris avec ma victime
✤ HUMEUR : Enjôleuse

MessageSujet: Re: Mords toi la langue tu vas finir par me plaire ø feat. Satyne   Lun 14 Oct - 12:36


Nothing is softer than a small piece of flesh
P

itoyables carcasses était le parfait descriptif pour désigner cette bande d'épaves qui continuaient de se foutre sur la gueule depuis le début de soirée. Et que ne fût pas surprise lorsque l'un d'entre eux vint s'écraser entre elles .. Kiara n'en fit rien et continua de siroter son verre de vodka orange .. Alors que l'impératrice elle, ne semblait pas l'entendre de la même oreille .. Absolument non consentante à pardonner tant de maladresse, même si on font, ce n'était pas entièrement de sa faute .. Et lorsqu'elle le tint par l'arrière du crâne pour lui exploser le nez .. La succube esquissa un sourire amusé en voyant le nez du pauvre malheureux complètement détruit pissant le sang en abondance. Voilà ce qui arrive quand on vint s'écraser sur l'impératrice .. Devait-elle avoir de la peine où de la compassion pour ce jeune homme qui en paraissait cinquante ?! Non, absolument pas. D'ailleurs, elle ne ressentait rien à ce moment là si ce n'est un grand amusant.

Lorsque l'Impératrice l'invita à partager cette chair et ce sang offert, Kiara lui lança un léger sourire mais, préféra l'a laisser boire en première. Elle avait toujours été habitué à boire après Nikolaï donc, elle devait en faire de même avec la fiancée de celui-ci .. Après tout, elle n'était que succube ... Elle boirait les derniers flots de sang si il faut mais, jamais elle n'oserait boire en même temps où avant une vampire de haut rang. C'était un principe fondamental pour la succube qu'était Kiara. Bien que l'invitation était plus qu'alléchante, elle attendrait le bon moment avant de pouvoir se servir dans cette jugulaire en tout point délicieuse. Et même si les faibles cris de l'homme lui donnaient envies, elle se concentra sur autre chose et continua de siroter son verre d'alcool.

Lorsque soudain, l'Impératrice leva la tête vers Kiara pour la questionner sur son intention de déguster ce sang offert où pas .. Prête à lui répondre, elle vit cette légère larme de sang couler sur le creux de ses lèvres .. La succube s'approcha de la vampire, lui essuya le coin de la lèvre avec le bout de son index et le lécha avec appétit .. Elle se mit à lui sourire et dit d'une voix à la fois suave et sensuelle :

ø Hum délicieux ...

Elle sortit finalement les crocs et bu dans sa marque de dents laissait par la vampire .. Le liquide rougeâtre et alcoolisée coula bien au fond de sa gorge .. Elle se délecta avec bonheur et releva la tête lorsqu'elle jugea en avoir fini, elle embrasse l'homme au coin des lèvres avant de lui sourire d'un air mesquin et cruel ... Pour faire face peu de temps après à Satyne. La succube se dit à cet instant, que son Maître avait beaucoup de chance d'avoir une fiancée aussi vile que celle-ci .. Elle avait encore des soupçons sur elle mais, son côté succube séductrice en voulait toujours plus. Connaître davantage la vampire pour mieux la séduire ensuite. Le jeu de la séduction était encore plus saisissant lorsque l'autre en face s'amuser à faire de même .. De plus, Kiara trouvait l'Impératrice drôlement excitante avec sa façon de se comporter avec les êtres humains .. Elle lui fessait penser à Nikolaï version féminine ... En y pensant, elle eut un léger sourire.

ø Oh c'est bien dommage .. Quoi qu'il en soit, ce ne sont pas mes affaires...

Elle fessait référence au précèdent dire de l'Impératrice à propos d'une "impossible réconciliation" entre elle et lui .. Kiara en été légèrement déçue mais, ne le montra pas .. Le maître n'avait jamais été aussi amoureux d'une femme qu'aujourd'hui et, elle ne voulait pas se réconcilier avec lui .. C'était fort dommage mais, les histoires de vampire n'étaient pas ceux de la succube .. Et préféra ne pas demander davantage explications à ce sujet là. De un parce qu'elle ne voulait pas se mêler des affaires qui n'était pas les siennes et de deux elle ne voulait pas qu'une si belle rencontre se termine en eau de boudin .. D'ailleurs, elle ne souhaitait pas recevoir les foudres de la fiancée de son Maître sachant, que ça ne donnerait rien de bon pour la succube.


✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


I'M SEXY AND I KONW IT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mords toi la langue tu vas finir par me plaire ø feat. Satyne   Jeu 17 Oct - 17:13




Une femme se devait de détester boire seule et Satyne ne faisait pas exception à la règle. Elle avait toujours trouvé quelqu'un pour lui payer un verre, pour l'accompagner dans sa soirée. Et se soir, elle avait même eut le droit à des verres gratuits. Ce pauvre ivrogne avait été son petit casse-croûte. Exactement ce qu'il lui fallait pour se défouler un peu. Les esclaves n'étaient fait que pour servir leurs bons plaisirs, l'Impératrice le savait et elle ne se privait pas de le leur rappeler à la moindre occasion. Elle aimait voir la souffrance que cela provoquait dans les yeux des nouveaux arrivants à qui leur liberté venait d'être prise et elle était toujours satisfaite lorsque la résignation des anciens courbait l'échine devant elle. Elle était cruelle et la plupart de ses victimes faisaient partis de son harem de serviteurs, elle ne se gênait jamais pour dépasser les limites. Des Bridgestone, elle était très certainement celle qui faisait le moins de cas des humains qui la servait et il faut même préciser, qu'elle se fichait totalement des humains en général. Son comportement dans le bar en était d'ailleurs la preuve irréfutable. Ce petit incident était durement punis et ne s'arrêterait que lorsqu'elle en aurait été satisfaite. De plus, cela lui permettait de tester la succube, de voir un peu de son caractère. Que penserait-elle de cet acte presque gratuit. Comme elle ne se penchait pas pour boire elle aussi, Satyne grommelait intérieurement. Elle était très certainement tombée sur l'une de ces vampires qui ne supporte pas qu'on fasse du mal aux pauvres petits humains mais, lorsqu'elle se redressa, elle fut rassurer par le regard terriblement neutre et charmeur. Elle n'avait pas bu pour une raison, laquelle, la noble s'en doutait: le respect. Quel jolie attention. Tout à coup, Kiara vint cueillir une petite goûte de sang au creux des lèvres de notre demoiselle préférée et d'un geste terriblement sensuel, elle le goûta. Quelle séductrice née! Cela rendait la libido de l'Impératrice presque folle. En plus de contrarier violemment son fiancé, elle aurait la change de profiter d'une telle beauté si elle parvenait à ses fins. Que demander de plus? Elle admira la brune se nourrir, hésitant à lui tirer les cheveux en arrière pour embrasser sa bouche encore remplie de sang mais se retint. Elles n'en étaient pas encore arrivées là. Satyne attrapa son verre qu'elle finit rapidement avant d'en commander un autre. Le regard des autres humains dans la pièce était presque stupéfait. Ils ne s'attendaient pas à trouver deux paires de crocs ici mais, d'un regard autoritaire, elle les renvoya à leurs occupations. Même s'il lui arrivait d'aimer avoir un public, eux, semblaient bien trop ordinaire pour la satisfaire. La discussion revint alors sur le même sujet mais, il semblait important de vite en dévier sinon, cela gâcherait bien trop le reste de la soirée:

-"Et vous mademoiselle Kiara, que faites vous en ces lieux misérables? Une succube de votre qualité doit pourtant avoir des terrains de chasses bien plus passionnants qu'une espèce de passe minuscule et poussiéreuse, remplit de proies qui laissent, très franchement à désirer. Pourquoi vous contenter d'ici alors qu’ailleurs il y a bien mieux?"

Elle croisa les jambes et posa une de ses mains dessus, évitant que le tissus ne remonte trop et ne dévoile quelques endroits qu'il n'est pas digne pour une dame d'exposer en publique. Quoique parfois, quand on voyait l'étalage de certaines, on pouvait se demander si elles n'avaient pas l'intention de se dénuder sur le champs. La véritable beauté n'était pas de tout rendre visible mais de savoir doser la quantité de tissus sur son corps selon l'effet que l'on veut donné. Parfois une demoiselle en col roulé sera plus sexy qu'une avec un décolleté plongeant. Il fallait savoir aller avec ses vêtements. L'Impératrice n'avait jamais eut ce problème, son corps se prêtait à n'importe quelle parure et elle adorait les vêtements. Elle n'avait pas souvent de petites lubies mais s'acheter de superbes habits en faisaient partis, au même titre que la torture et l'intimidation. Bon d'accord... c'était son passe-temps le plus inoffensif. Son deuxième verre finit par arriver et elle en avala une nouvelle gorgée. Le sang alcoolisé de l'homme commençait à faire, effet, elle se sentait légèrement euphorique, légèrement bien. D'une main, elle commença à jouer avec le collier qu'elle avait autour du cou, une chaîne en or avec une petite émeraude au bout, cadeau d'Allan Levinson, son ancien amant. Malgré qu'elle l'ait assassiné avec ses frères et sœurs, elle avait gardé tous les magnifiques cadeaux qu'il lui avait offert. L'amour rendait aveugle et cet homme en était la preuve. Jamais il n'aurait pu pensé qu'elle le tromperait ou bien qu'elle tenterait de l’assassiner. Cela avait très peu d'importance.

-"Bien entendu, je ne veux pas vous juger et je ne veux même pas m’immiscer dans quoi que se soit. Je n'aime pas l'indiscrétion et je ne l'impose pas aux autres mais parfois ma curiosité prend le dessus."

Elle avait son joli sourire contrit qu'elle savait si bien jouer. Elle relâcha la pression sur le corps qu'elle tenait et l'humain tomba violemment sur le sol. Un autre de ses camarades vint le récupérer rapidement et l'emmena dans une pièce à l'arrière du bar. Ce qu'il pouvait bien lui arriver maintenant n'était pas son problème. Son regard vint s'attarder sur le visage de la belle avant de se poser sur le miroir en face d'elle. Faisons comme si elle n'était qu'un pauvre petit ange perdu. Quel ironie.


Revenir en haut Aller en bas
Kiara E. Youngblood
Mon ami Pierrot, ouvre moi ton cœur que je t'ouvre le ventre
Mon ami Pierrot, ouvre moi ton cœur que je t'ouvre le ventre
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 119
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 07/10/2013
✤ AGE : 24
✤ OU TU TE TROUVES ? : Heartkiller, Hôtel Todorov
✤ EMPLOI/LOISIRS : La chasse à l'homme, à la femme .. Le sang chaud et sucré .. Le maquillage, les vêtements .. Le plaisir de la chair et surtout jouer au chat et à la souris avec ma victime
✤ HUMEUR : Enjôleuse

MessageSujet: Re: Mords toi la langue tu vas finir par me plaire ø feat. Satyne   Jeu 24 Oct - 22:21


Nothing is softer than a small piece of flesh
B

onne question .. Oui c'était une bonne question. Pourquoi se contenter t'-elle de ces épaves alors qu'ailleurs, il y avait largement mieux .. La raison était toute simple. La facilité .. Il était toujours plus facile de tuer une proie impuissante et incapable de se défendre qu'une proie capable de faire un pas de course pour sauver sa vie .. Il est vrai que Kiara préférait la solution de facilité mais, parfois elle aimait le challenge et les sensations fortes .. Elle fessait cela que lorsqu'elle avait un semblant de respect pour la proie. Elle ne jouait avec la proie que lorsque que son instinct de chasseuse se mettait en marche. Dans le cas présent, elle n'avait même pas envisager à jouer avec ces ivrognes ça n'aurait même pas tenu dix secondes qu'ils se déjà seraient écroulés de fatigue. Alors oui, elle pouvait faire mieux mais, ce soir, elle n'avait pas l'envie.

ø Disons que je suis venue ici pour des raisons de facilité .. La nourriture est certes de qualité inférieur mais, je m'en contente quand je n'ai pas la tête à chasser des proies plus mouvantes. Mais quand l'envie m'en prend, je chasse dans la foret et là, je suis plus disposée à jouer au chat et à la souris avec l'humain.

Lui lançant un léger sourire en coin, elle l'a regarda jouer avec son collier .. On dirait que les deux verres et le sang qu'elle avait ingurgité commençait à faire leur petit effet .. Et franchement, elle l'a trouvait plus sexy légèrement pompette que sobre .. Elle se mordit la lèvre et joua à son tour mais avec ses parures mais, avec une mèche de ses cheveux .. Comme une collégienne qui apprend la drague pour la première fois, elle lança petit sourire mutin à la fiancée de son Maître .. Elle supposait que se faire la future compagne de son Maître n'était pas une mauvaise chose en soi .. Après tout, entre elles ça ne seraient que sexuel et rien d'autre .. Ni amour, ni passion juste du sexe basé sur la brutalité et la sauvagerie à l'état pure ..

Elle termina son verre de vodka orange et en commanda un autre .. Elle croisa les jambes à son tour et continua de courtiser du regard la vampire .. En temps normal, elle ne se serait jamais aventurer dans ce genre de plan suicide mais, avec l'alcool dans le sang et le fait de savoir qu'elle avait une infime chance d'avoir l'Impératrice l'a rendait complètement folle de désir .. Après tout, elle restait une Succube enjôleuse prête à tout pour avoir les plus beaux et influents vampires dans son lit .. En matière de vampires, Kiara n'avait jamais lésiner sur les moyens ce n'est pas pour rien qu'elle avait accepté d'être la Succube du Prince de Russie en plus qu'être beau gosse, il avait de l'argent dans les poches .. Sournoise ?! Non, plutôt prévenante ..

Son second verre servit, elle remercia le serveur d'un petit sourire et reporta son intention sur l'Impératrice qui lui avoua qu'elle aussi sa curiosité avait tendance à prendre le dessus sur ses faits et gestes .. Elle lui lança un léger sourire lorsque le regard de celle-ci, s'attarda sur un miroir du bout de la pièce d'en face. Elle ne pût s'empêcher de la dévisager une fois de plus du regard. Plus l'alcool passait dans le sang de la Succube plus elle trouvait la fiancée de son Maître attirante .. Dire qu'au départ, elle avait des suspicions à son égard mais, c'est bien connu, l'alcool guérit tous les mots et surtout, guérit toutes les vilaines pensées.

ø Si je puis me permettre de vous faire un compliment madame l'Impératrice mais, je trouve que vous avez le regard le plus énigmatique de toute l'île et vos yeux d'émeraudes ne font d'accentuer cette lueur de sadisme qui doit certainement vous habiter. Dit-elle en un léger sourire qui se voulait enjôleur. Pour ceux qui en douteraient .. Oui, c'était bel et bien un compliment.


✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


I'M SEXY AND I KONW IT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mords toi la langue tu vas finir par me plaire ø feat. Satyne   Dim 27 Oct - 12:45




Le miroir lui renvoyait son reflet, terriblement parfait. Elle était heureuse d'être qui elle était, elle aimait être attirante et belle comme n'importe quelle femme mais, se soir, elle était bien plus que cela. Elle était une chasseuse qui voulait attraper sa proie en la personne de la superbe succube assise à ses côtés. Solution de facilité hein! Cette remarque lui arracha un terrible sourire. Oh, elle pouvait largement comprendre, la fatigue et surtout l'ennuie étaient des sensations qu'elle connaissait bien trop et elle aussi prenait souvent ce chemin, que se soit en politique ou dans toute sa vie. Mais, elle avait aussi ses penchants retorses, ceux qu'elle s'appliquait à employer dans le Club des Damnés. Oui, elle se plaisait en conspiratrice tellement proche de la cible. Son pauvre frère ne se doutait strictement de rien et s'était ce qui la faisait jouir intérieurement. S'était bas, mesquin et à la hauteur de ses capacités, en gros, c'était parfait! La seule ombre au tableau dans sa vie était ces fiançailles mais, elle comptait bien régler le problème aussi et le début de ses machinations commençait avec cette jolie brune. Oui, elle avait prévu de le faire souffrir complètement, de le faire souffrir autant qu'elle le pourrait. Elle ne lui serait jamais fidèle et le lui ferait bien savoir. Il ne l'aurait jamais mais, tous ceux qu'il connaissait l'auraient eux. Elle avait déjà réussit à se faire l'un de ses plus proches collaborateurs, ce Vassily et se n'était même pas prémédité. Parfois la vie fait bien les choses comme on dit. Enfin, si elle avait vraiment fait correctement les choses, la situation dans laquelle elle se trouvait ne serait jamais arrivée. Ce que son frère pouvait l'agacer! Elle qui l'avait toujours soutenu, qui s'était même déplacé en Russie pour le voir, qui s'était inquiété pour la seule et unique fois de sa vie, voilà comment il la remerciait! De toutes les façons, le sujet n'était pas là. La voix de la belle la fit revenir à la réalité et son regard s'accrocha de nouveau vers celle qu'elle avait choisit se soir. L'alcool dans son sang commençait à faire effet, elle le sentait comme une onde rassurante qui lui disait de se laisser faire. Elle était guidée par des instincts bien plus primaires que calculés, des instincts terriblement fort pour elle et qui la rendait encore plus séductrice. Elle avait envie de cette succube, et rien ne l'empêcherait de l'avoir, rien! Le compliment, car il s'agissait bien d'un compliment lui arracha un petit rire cristallin. Qu'elle était douée cette demoiselle. Elle avait réussi à montrer son jeu sans vraiment tout dévoilé. Et s'était terriblement plaisant.

-"Humm... Que dire quand d'aussi jolie paroles tombent au creux de mes oreilles! Je suis sur que cette lueur dont vous parlez est encore plus belle quand elle vous observe accompagnée d'une autre lueur qui je suis sur ne vous ai pas étrangère."

Elle la fixait dans le fond de ses yeux bleus, particulièrement hypnotisant. Elle se demandait si cette succube jouait la charmeuse pour son maître. Une chose est sûre c'est que cette nuit, se n'était pas pour Nikolaï qu'elle charmait mais pour elle-même. Certains aurait pu trouver cela stupide de charmer la fiancée de celui qui avait le pouvoir de vie ou de mort sur soi mais, s'était un défit tout simplement. Il fallait avoir le courage et l'audace de le relever et qu'elle prenne se risque la rendait d'autant plus attirante. Satyne finit son verre et fit délicatement passer sa langue sur ses lèvres dans un geste gourmand. Elle la désirait et si elles n'étaient pas dans un bar, elle lui aurait sautait dessus de suite. Voyons, il fallait faire durer le jeu de séduction. S'était l'une des parties les plus passionnantes de ce jeu. Il fallait faire monter la tension, augmenter la pression jusqu'à ce qu'elle atteigne son comble, jusqu'à ce qu'elle soit prête à exploser et que l'on puisse aller plus loin. Elle descendit de son haut fauteuil pour approcher sa bouche de l'oreille de celle qui l'accompagnait pour murmurer:

-"Je ne sais pas ce que vous en dites mais je trouve qu'il est temps de montrer à ces ivrognes ce qu'est la vrai beauté. Je les trouve tellement pitoyable qu'ils m'ennuis presque!"

Elle s'écarta d'elle en effleurant sa joue de ses lèvres avant de se retourner vers le barman pour lui offrir un sourire éclatant:

-"Mettez donc de la musique que moi et mon amie puissions nous amuser un peu. Les jérémiades de vos clients me cassent les oreilles!"

L'homme ne se fit pas prier deux fois et bientôt les enceintes se mirent à retentir d'une musique aussi langoureuse que vivante. Ce genre de mélodie qui vous appellent sur la piste et auxquelles vous ne pouvez pas résistez sans vous en vouloir. Perchée sur ses talons haut, l'Impératrice ferma les yeux un instant pour en profiter avant de se mettre à marcher, à se déhancher jusque vers le milieu de la salle. Elle rejeta sa chevelure en arrière avant de se retourner pour fixer la succube avec un regard aussi sexy que mystérieux. Elle tendit sa main vers elle d'un geste presque théâtrale.

-"Venez-vous?"

Elle se tenait droite, le dos légèrement cambré et elle attendait. Elle était une très bonne danseuse, il faut dire qu'elle avait des siècles d'expérience et qu'elle ne manquait jamais une occasion de démontrer ses talents. Elle savait captiver, elle savait emmener les gens là où elle le voulait et s'était pourquoi la plupart des rois et des reines s'étaient fait prendre dans ses filets.

Revenir en haut Aller en bas
Kiara E. Youngblood
Mon ami Pierrot, ouvre moi ton cœur que je t'ouvre le ventre
Mon ami Pierrot, ouvre moi ton cœur que je t'ouvre le ventre
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 119
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 07/10/2013
✤ AGE : 24
✤ OU TU TE TROUVES ? : Heartkiller, Hôtel Todorov
✤ EMPLOI/LOISIRS : La chasse à l'homme, à la femme .. Le sang chaud et sucré .. Le maquillage, les vêtements .. Le plaisir de la chair et surtout jouer au chat et à la souris avec ma victime
✤ HUMEUR : Enjôleuse

MessageSujet: Re: Mords toi la langue tu vas finir par me plaire ø feat. Satyne   Ven 1 Nov - 22:17


Nothing is softer than a small piece of flesh
K

iara bût son verre d'une traite et se mit à sourire à l'Impératrice. Elle avait raison, elle connaissait que trop bien ce regard de sadisme mélangé à cette lueur de perversion que son maître avait l'habitude de lui lancer quand l'envie de l'a punir lui prenait.. Et elle avait apprit à aimer ce regard pourtant si malsain mais, c'était tellement devenue une habitude que la succube ne pouvait pas s'imaginer sans ce regard qui lui donnait tellement de plaisir. Quoi qu'il en soit, elle fixa longuement de son regard bleu ciel hypnotique l'Impératrice qui comme elle, venait de descendre son verre d'une seule traite. Et lorsqu'elle passa sa délicate langue sur ses lèvres du façon qui se voulait gourmande. La succube se mordit la lèvre pour retenir toutes pulsions qui comme un feu n'avait cessé de grandir. Elle devait se montrer professionnelle et continuer de jouer la carte de la séduction après tout c'était l'Impératrice qu'elle en fasse d'elle .. Elle voulait faire durer le plaisir tant qu'elle le pouvait encore, parce que franchement c'était plutôt compliqué. Et puis, d'ailleurs, elle était dans un bar pas trop l'endroit pour faire des choses peu conventionnels sous le regard de ces poivrots.

C'est alors que Satyne descendit de son grand tabouret pour venir jusqu'à l'oreille de la succube qui eut un léger frisson à l'entente de ses dires et du baiser qu'elle esquissa sur sa joue. Elle l'a trouvait drôlement excitante que ça pimenté davantage sa libido déjà bien pimenté. Et lorsqu'elle demanda au barman de mettre de la musique pour qu'elle puisse danser, Kiara lui lança un léger sourire .. Elle l'a regarda donc, s'avancer vers la piste de danse .. La mélodie jouait par les enceintes était aussi entraînante que sensuelle .. Et elle ne pût s'empêcher de se mordre la lèvre en voyant cette vampire si puissante se mettre au milieu de la piste .. Elle se disait qu'elle était encore plus sexy debout qu'assise alors qu'elle l'a regardait de tout son long, celle-ci vint ouvrir les paupières pour lui lancer un regard aussi mystérieux que désireux tout en lui tendant la main pour l'inviter à la rejoindre. Kiara lui rendit son sourire et ne se fit pas prier et attrapa la main de la vampire .. Comment pouvait-elle refuser une si excitante invitation ?!

Sur la piste de danse, Kiara dansait et se collait contre l'Impératrice .. Elle s'amusait comme une petite folle et adorait jouer avec sa beauté et sa sensualité naturelle .. Et c'était tellement de danser avec une aussi jolie femme .. Le regard des ivrognes et des autres clients du bar, obligea Kiara à en faire davantage sur sa façon de se déhancher .. Puis, elle se retourne pour faire face à Satyne à qui elle lança des regards tellement remplis de sous-entendus que n'importe qui pourrait comprendre qu'ils n'avaient rien de bien innocents .. Et elle posa ses mains sur ses hanches et effleura à chaque pas qu'elles fessaient toutes les deux, les lèvres de la vampire .. Et finalement, elle l'embrassa à pleine bouche sous les regards avides des autres clients du bar .. Ses lèvres étaient si douces qu'elle n'avait pas regretté d'avoir sauté le pas .. Elle s'écarta finalement et lui lécha délicatement les lèvres .. Elle lui sourit et vint au creux de son oreille.

ø Huuum vos lèvres sont aussi délicieuses que le reste de votre corps et l'alcool ne fait qu'accentuer mon envie de vous embrasser à nouveau. Lui dit-elle en posant son regard enjôleur sur elle alors qu'elle continuait à se trémousser l'une contre l'autre.


✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


I'M SEXY AND I KONW IT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mords toi la langue tu vas finir par me plaire ø feat. Satyne   Lun 11 Nov - 17:29




Pourquoi se lancer dans une telle entreprise, pourquoi avoir tellement envie de prendre possession de cette incube ne serait-ce que pour une nuit, pourquoi s'évertuait-elle à faire rager Nikolaï de toutes les manières possibles et inimaginables, Pourquoi? Toutes ces questions fuyaient dans sa tête, tournaient et s'envolaient tandis que la belle brune la rejoignait sur la piste. Elle était capable de faire tourner la tête de n'importe qui même celle de l'Impératrice, surtout après quelques verres de d'alcool ensanglanté. Elle en avait peut-être un peu trop avaler mais, elle n'était pas vraiment en mesure de s'en rendre compte. La succube s’approchait d'elle aussi conquérante qu'elle-même, aussi déterminée. Cela allait être un combat de tigresse, gracieux, puissant et terriblement envoûtant. Leur deux corps se collaient l'un contre l'autre, se mouvaient dans des mouvements sensuels qui rendait dingue Satyne. Elle en voulait tellement plus mais, il était or de question qu'elle perde, qu'elle fasse le premier pas par ce que se serait être faible, ce qu'elle n'était pas bien entendue. Elle faisait partie de la famille royale, elle se devait de contenir ses pulsions, d'être capable de les retenir jusqu'au bon moment. Le regard des autres sur elle l'aidait, elle ne voulait pas que ces humains pensent qu'elle était facile à avoir et de toutes les façons, si ils osaient parler sur elle, leur tête roulerait rapidement sur le sol sans aucune possibilité de rejoindre leur corps. Elle n'hésiterait pas et n'aurait aucuns remords, aucuns. S'était l'habitude qui faisait cela. Elle ne pouvait pas permettre que l'on ose se moquer d'elle, cela sapait son autorité et la rendait moins effrayante. Mais, ce soir, elle ne tentait pas d'être effrayante, elle voulait être irrésistible et il semblait qu'elle y arrive plutôt bien. Ses mains effleuraient le corps de sa partenaires délicatement ou venaient jouer avec ses cheveux tandis que Kiarah elle aussi s'amusait à la caressée. Finalement leurs lèvres se rencontrèrent dans un de ces baisers qui vous fait grogner de frustration lorsqu'ils s'arrêtent par ce que vous en voulez terriblement plus, par ce qu'il rend votre libido incontrôlable et que vous n'avez plus envie de vous retenir. Son regard était devenu brûlant, chaud, pleins de sous-entendus et sa voix était comme envoûtante, douce mélodie qui n'attendait plus que de se perdre dans les affres du plaisir. Mais, elles n'en étaient pas encore là, pas tout à fait. Satyne eut un petit sourire avant de plonger son regard dans celui de sa compagne, laissant apparaître ce qu'elle voulait vraiment. Elle l'attira contre elle un peu violemment, l'embrassant de nouveau

-"Pourquoi croyez-vous que je me fais un plaisir de vous embrasser, vous êtes aussi terriblement appétissante! Malheureusement, cet endroit manque d'intimité, il est un peu trop public même si parfois je ne rechigne pas d'avoir des regards indiscrets!"

Elle se décala d'elle en attrapant sa main pour la tirer jusque vers le bar. Danser lui avait donnée soif et elle alpaga de nouveau le barman pou qu'il la serve. Le pauvre n'en avait malheureusement pas finit avec elle. Sa tête tournait un peu et elle ressentait l'effet euphorisant que produisait l'alcool sur son organisme. Elle aurait pu faire n'importe quoi sans que cela lui paraisse étrange. Le reste du monde n'était plus qu'un amas de chairs et de désolations qu'elle se ferait un plaisir de dévorer d'un seul coup de ses crocs. Mais, pour l'instant, la seule qu'elle allait dévorer était Kiara. Cette brune la rendait folle ce soir, s'était comme avoir un aphrodisiaque surpuissant à ses côtés et être enchaîné sans pouvoir l'utiliser: cela vous rendait dingue. Elle n'avait pas lâcher sa main et son pouce faisait de délicats allez-retour sur le dos de sa main, juste de quoi stimuler vicieusement les nerfs de la belle. Elle ne voulais pas craquer, se ne serait pas digne d'elle mais plus le temps passait plus il était dur pour elle de résister. S'était toujours ainsi, toujours! Et elle se devait d'être parfaite!

-"Hum... Il est dommage que la soirée soit déjà tant entamée, je vais devoir bientôt rentré au château. Vous savez, être une Impératrice oblige à être ponctuelle à certaines réunion malheureusement, sinon mes sept autre frères et soeurs vont me sauter dessus. Ils ont parfois des réactions tellement... prévisibles..."

Elle avait dit cela avec une petite moue boudeuse et ennuyée. Tout d'abord par ce que s'était en partit vrai mais aussi par ce qu'elle savait à quel point elle pouvait être belle en se la jouant ainsi. Tout n'était que stratégie, dans tous les instants de sa vie. Elle ne se laissait jamais allée complètement, toujours une part de retenue, généralement plus grande que le reste. Il était temps pour elle de continuer la bataille et de vaincre!

Revenir en haut Aller en bas
Kiara E. Youngblood
Mon ami Pierrot, ouvre moi ton cœur que je t'ouvre le ventre
Mon ami Pierrot, ouvre moi ton cœur que je t'ouvre le ventre
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 119
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 07/10/2013
✤ AGE : 24
✤ OU TU TE TROUVES ? : Heartkiller, Hôtel Todorov
✤ EMPLOI/LOISIRS : La chasse à l'homme, à la femme .. Le sang chaud et sucré .. Le maquillage, les vêtements .. Le plaisir de la chair et surtout jouer au chat et à la souris avec ma victime
✤ HUMEUR : Enjôleuse

MessageSujet: Re: Mords toi la langue tu vas finir par me plaire ø feat. Satyne   Ven 22 Nov - 19:46


Nothing is softer than a small piece of flesh
S

e rapprochement si violent et le baiser qui en suivit, firent rugir la tigresse qui vivait dans les bas fond de la libido de Kiara. Comme elle pouvait adorer quand une femme où un homme l'a traité ainsi. Depuis qu'elle était succube, elle n'avait jamais caché son penchant pour l'amour vache. Depuis sa transformation, elle a découvert d'autant plus de façon de faire l'amour sans pour autant ressentir un quelconque amour dans tout celà .. Maintenant pour elle, tout n'était plus que bestialité et sauvagerie. Elle ne prenait plus vraiment de plaisir à faire la chose bien qu'elle adore le faire aussi souvent que possible. La seule personne qui pourrait lui redonnait du plaisir dans la copulation ça serait Nikolaï mais, il n'avait jamais rien tenté pour amour pour sa promise qui elle, ne se gênait pour draguer sa succube. Pourtant, c'était pas faute d'avoir essayé de le séduire avec ses atouts et autres sous-entendus ambigus mais, rien n'y fait, son Maître était beaucoup amoureux et beaucoup trop attaché à sa fidélité envers l'Impératrice qu'il osait à peine l'embrasser sur la joue. Kiara respectait la fidélité de son Maître mais, elle devait avouer que ça l'énervait d'appartenait à un aussi bel homme et de ne pas pouvoir en profiter. Quoi qu'il en soit, elle reporta un instant son attention sur Satyne qui venait de lui prendre la main pour l'embarquer près du comptoir qu'elles avaient quitté quelques instants plus tôt.

Et lorsqu'elle fit au barman de la resservir, le jeune homme n'attendit même pas que Kiara fasse de même qu'il lui servit un verre de vodka orange. Elle le remercia d'un sourire charmeur et but deux petites gorgées avant de reporter son regard bleuté sur l'Impératrice. Celle-ci qui n'avait pas lâché sa main de la sienne était en train de lui caresser le dos de sa main. De légers frissons s'emparèrent des reins de la succube qui prenait beaucoup de plaisir à cela. D’habitude c'était qui menait la barque mais, pour une fois elle décida que ce serait une autre qui le ferait. Par ailleurs, elle n'avait pas à faire, à une vampire comme les autres .. L’impératrice était sans conteste la femme et la créature la plus ravissante que la succube ai vu dans toute son immortalité. De plus, elle voulait l'a laissé gagner pour être sûre d'avoir quelque chose en retour. Car oui, elle s’attendait à terminer dans son lit. Même si ce qu'elle fessait été un peu déplacé vis à vis de son maître, elle se disait que c'était certainement la dernière fois qu'elle pourrait se taper la vampire la plus sexy de tout Heartkiller.

Lorsqu'elle lui avoua qu'elle devrait bientôt rentrer au Château au risque de se faire sermonner par ses frères, la succube eut un léger sourire. Car, elle aussi savait ce que s'était que de se faire enguirlander parce qu'elle n'avait pas tenu compte des indications et des réglementations. Nikolaï n'était pas vraiment consentant pour que la succube aille se promener seule mais, il savait pertinemment qu'il ne pourrait pas la retenir éternellement enfermé dans sa chambre. Kiara était une noctambule, il fallait qu'elle sorte s'amusait. Elle n'était pas comme ce coincé de Vasiliy qui passait tout son temps enfermé dans la Manoir à faire on dieu sait quoi .. La journée, ça lui était égal d'être enfermée puis qu'elle allait toute la journée se dorer la pilule au bord de la piscine creusé. Bien que parfois, il lui arrivait de sortir pour aller se promener où pour aller faire du shopping. Quoi qu'il en soit, elle offrit un nouveau sourire à L'impératrice avant de prendre la parole à son tour.

ø Je comprends parfaitement .. Je dois dire que le Maître réagit lui aussi de façon excessif lorsque je sors aussi tard la nuit mais, je sais que si il réagit ainsi c'est juste parce qu'il a peur pour moi .. Après tout, je suis sa plus belle créature.

Dans un sourire sûre d'elle, Kiara décida qu'il était temps pour elle de laisser l'Impératrice gagner à leur petit jeu de séduction.  Mais avant de pouvoir faire celà, la succube voulu avant tout abattre sa dernière carte. Alors, elle bût d'un trait le contenu de son verre, se mordit la lèvre inférieur et se retrouva collé serré contre Satyne. Elle l'a regarda du plus profond de son regard jusqu'à pouvoir se noyer dedans et passa ses doigts sur le visage de la vampire, ainsi que sur ses lèvres qu'elle dessina du bout du doigt. Elle lui caressa tendrement le cou avant de l'embrasser du bout des lèvres .. Et sans crier gare, elle pressa fermement ses lèvres contre la peau du cou de la vampire et aspira avec avidité. Elle s'écarta légèrement et pût apercevoir qu'une ecchymose de couleur rose claire avait prit place sur le cou de cygne de la vampire. Elle lui lança un léger sourire en coin et l'embrassa du bout des lèvres et souffla dans un semblant d’excitation.

ø Un petit cadeau afin que vous n'oubliez pas notre petite soirée Lui dit-elle en lui caressant sensuellement le suçon qui commençait à prendre une légère teinte rougeâtre.


✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


I'M SEXY AND I KONW IT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mords toi la langue tu vas finir par me plaire ø feat. Satyne   Dim 22 Déc - 10:30




Il fallait bien dire qu'elle ne se sentait plus vraiment dans son état normal. Elle aimait ce terrible jeu qui s'était noué entre elles deux, s'était sensuellement dangereux, incroyablement vivifiant. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas eut d'aventure avec une femme, très très longtemps... et cette succube était très certainement celle qu'il lui fallait pour rassasier ses appétits voraces. L'idée de trahir Nikolaï ou plutôt des regrets que cette action aurait du engendrée ne lui effleurait même pas l'esprit. Ce n'était pas comme si elle lui avait encore promis la fidélité éternelle n'est-ce pas et en plus, elle n'aurait peut être jamais à le faire si le destin se montrait une fois de plus clément avec elle. Elle n'était pas la Bridgestone la plus à plaindre il faut bien le dire. Elle avait tout pour elle, le pouvoir, la beauté, l'intelligence, que dire de plus? Et non, les chevilles de l'Impératrice n'étaient pas gonflées, elles étaient terriblement fines et délicate. L'humilité était très certainement ce qu'il lui manquait dans cet océan de perfection. Mais en face d'elle se tenait un autre type de perfection, aussi incroyable qu'elle-même et qui bientôt satisferait ce qu'elle voulait. La succube ne semblait pas non plus s’embarrasser de scrupules à l'égard de son maître et cela la rendait encore plus irrésistible. Elle avait tout pour plaire sans même qu'elle en soit véritablement au courant. Rien à redire, cette soirée était parfaite pour l'instant. Satyne comprenait parfaitement que son fiancé soit assez possessif ou inquiet pour elle. Tout le monde devait rêver de l'avoir à ses côtés ne serait- ce qu'un instant et certains vampire n'étaient pas assez courtois pour demander poliment et aurais essayer de l'avoir par la force. La brune ne doutait pas du fait qu'elle soit capable de se protéger seul mais, il fallait mieux être prudent que de tenter le diable et elle était certaine que son fiancé savait se montrer impérieux quand il le fallait. Malheureusement pour elle, Nikolaï était intelligent, patient et beau trois qualités qui en temps normal aurait attiré la sympathie de l'Impératrice mais, qui dans de telles circonstances l'exaspérait plus qu'autre chose. Elle l'aurait un jour, elle l'aurait... et comptait bien le faire souffrir longtemps avant sa mort. Bien sur, elle n'allait pas raconter cela à son incube chérie n'est-ce pas! La belle Kiara continuait son petit jeu de séduction, allant un pas plus loin dans la provocation. Sa langue dans le cou de Satyne puis, le petit jeu avec ses dents. Elle faillit lui arracher un petit gémissement. Heureusement, la dame avait bien plus de classe que cela et un contrôle d'elle-même qui rendrait jaloux le moindre prêtre.

-"Et bien mademoiselle, je crois que ce cadeau risque d'être quelques jours sur ma peau. Je ne manquerais pas de penser à vous en le voyant."

Une marque devait être entrain de se dessiner sur sa peau, elle en était certaine. Mais, il y avait dans son esprit quelque chose d'un peu plus cruel et puis, une femme ne doit jamais céder le premier soir n'est-ce pas! S'était tout ce qu'elle arrivait à se dire, tout ce qu'elle voulait obtenir de ce petit jeu qu'elle menait depuis le début de la soirée. Tout cela pour gagner. Car l'Impératrice était faite pour gagner, elle avait envie de tout détruire, de tout rendre fou. Le monde se devait d'être à ses pieds. Elle fit monter sa main pour caresser la joue de l'incube avec délicatesse avant de l'embrasser une dernière fois. Cette dernière succomberait avec le temps, elle ne pouvait pas se voir offrir l'une des plus grande personne du royaume sans plus de persévérance n'est-ce pas? D'un coup, Satyne s'écarta d'elle avec un air désolé et dépité qu'elle imitait à la perfection.

-"Les nuits sont trop courtes à mon goût... Et je dois malheureusement véritablement y aller. Mais, sachez Mademoiselle Kiara que je compte bien passer une autre de mes soirées avec vous. Celle-ci fut des plus agréables!"

La jeune femme se leva et effleura l'épaule nue de la demoiselle avant de sortir du bar avec un sourire sur les lèvres. Bravo Satyne, bravo! Tu avais encore très bien joué. Sortirais-t'elle, lui courrait-elle après, elle n'en savait rien mais si ce n'était pas le cas, alors une autre soirée de jeu s'annoncerait pour elles deux. Aurait-elle trouver une égale dans ses manières? Seul le temps nous le dirait.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mords toi la langue tu vas finir par me plaire ø feat. Satyne   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mords toi la langue tu vas finir par me plaire ø feat. Satyne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» la langue d'enseignement,facteur de pauvreté
» La langue de la Marche
» La Langue Française et les animaux...
» La langue du Harad
» La langue des Trolls, de Welton Crowley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ✤ UNE AUTRE VIE ✤ :: Archives du forum-