AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Retrouvailles presque familiales {Nikolaï & Light}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Retrouvailles presque familiales {Nikolaï & Light}   Sam 19 Oct - 16:53


Au delà des mots...


Tracés sur un papier froissé. Esquissés un jour puis un autre. Jusqu'à un rendez-vous en chair et en sang sur un air de famille.

Comme un silence nocturne troublé par des battements de cœur dans une pièce voisine, peut-être l'écueil suggéré d'une goûte de sang éconduite sur un sol ou glissant au coin de lèvres capricieuses, mais nulle envie de me nourrir ne me taraudait puisque je m'étais déjà sustentée un peu plus tôt au poignet de l'une de mes suivantes. Un mot étrange, sûrement, dans la bouche d'une vampire, mais je n'aimais pas qualifier les humains qui me servaient d'esclave, après tout, ils ne l'étaient pas vraiment, du moins pas à mes yeux, tant dans la liberté que je leur concédais que dans l'attitude que j'avais envers eux. Je n’ignorais pourtant pas que les Todorov n’étaient pas aussi respectueux que je pouvais l’être, je n’étais pas assez naïve pour me bercer d’une douce illusion trop surfaite à ce sujet, mais j’aimais à penser que Nikolaï n’était pas aussi sombre, aussi noir, aussi… Et il ne l’était pas, ou bien trop légèrement. En vérité, peut-être étais-je cette jeune vampire naïve qui refusait d’ouvrir les yeux sur les façons de vivre, mais chacun existait à sa manière, le monde de la nuit ne pouvait être si rapidement révolutionné, mais peut-être qu’un jour… Mes doigts glissèrent alors sur un fauteuil tandis que j'avançais dans la pièce pour en scruter chaque détail, comme si je désirais y découvrir des morceaux de la personnalité de celui que je considérais tel un cousin de sang.

Alors qu'une simple lettre avait déterminé cet instant de la nuit, celui qui faisait que l’on venait de me mener jusqu’au boudoir des appartements de Nikolaï dans son hôtel particulier. Non pour un vulgaire rendez-vous entre deux vampires de familles royales désireux de frayer dans la débauche, ce qui aurait été étonnant venant de moi, alors que je ne m'étais pas encore offerte à celui qui n'était autre que mon fiancé, mon opposé, sans oublier le meilleur ami de Nikolaï. Mais pour l'y retrouver lui, et dire qu'il m’avait terriblement manqué ne serait qu'un euphémisme tant je me languissais de son arrivée dans cette pièce à cette seconde. Nous n’avions pas de véritable lien du sang, mais cela avait toujours été comme si pourtant nous en avions un… La première fois que je l’avais rencontré, c’était lorsque je me trouvais aux côtés d’Elysium lorsque nous étions encore si jeunes que nos traits ne s’étaient pas encore figés, mais nos traits étaient si semblables que nous jouions parfois de notre ressemblance. Néanmoins, j’étais bien moins démonstrative que ma jumelle de cœur, déjà à l’époque et encore aujourd’hui, j’étais bien plus réservée et douce alors que l'éternité m'enveloppait encore. Comme si la chaleur ou la fraîcheur de nos habitations modifiaient nos tempéraments. Néanmoins nous avions toujours été si proches… telles de véritables jumelles… C’était à travers ses lettres et ses mots que j’avais appris à connaître véritablement l’héritier légitime du trône d’Heartkiller. A travers elle qu’il était devenu mon cousin, un membre de ma famille, l’un des hommes que je pouvais serrer dans mes bras sans craindre qu’une idée pernicieuse ne vienne entacher notre étreinte. Et c’était précisément pour retrouver cet homme que je m’étais apprêtée avec impatience et que je me tenais debout dans cette pièce que j’inspectais avec curiosité, n’ayant connu que son palais de Russie et non pas ce lieu… ce qui s’expliquait assez facilement puisque je n’avais pas remis les pieds sur cette île depuis la disparition d’Elysium et qu’il n’était auparavant pas très lié avec le père de cette dernière… un vampire qui sombrait bel et bien dans une sombre folie durant ses derniers jours. Tant que mon père ne voulait plus que je rende visite à Elysium auprès de cet homme.

Mais la noirceur des lieux ne s’était pas envolée pour autant, peut-être pour les vampires mais pas pour les humains qui restaient des êtres brimés et maltraités pour lesquels j’éprouvais une étrange culpabilité, celle de faire partie de cette race qui les faisait souffrir à outrance. Ainsi, lorsque nous avions prévu ce rendez-vous, avais-je suggéré de le faire ailleurs que là-bas pour m’extirper de ces ténèbres croissantes, de ces oreilles qu’il me semblait tenter de percevoir chacun de mes pas ou de mes gestes… La méfiance que j’éprouvais pour la famille royale était sans doute pour beaucoup dans cette envie de quitter ces lieux ne serait-ce qu’un peu. Et puis la Russie était si proche de mon pays que j’espérais retrouver un peu de nos terres chez mon cousin. En un sens, c’était le cas, puisque les lieux me rappelaient ce pays presque voisin du mien, comme s’il me suffirait de redescendre et de sortir dans le jardin pour y percevoir la première neige d’un hiver qui se faisait attendre en cette île des Bermudes trop clémente à mon goût. Une envie presque juvénile d'essayer, de tenter, de me frayer un chemin jusqu'au jardin… de sentir l'air du vent frôler mes traits, me laissant étendre mes bras comme s'il allait tout simplement m'entrainer dans son ciel. Mais le léger cliquetis de la poignée m'indiqua que je n'étais déjà plus seule, me poussant à me retourner pour que mes traits s'étirent d'un large sourire heureux à la vue des traits de Nikolaï. « Tu m’as fait attendre mon cousin… » fis-je remarquer, une petite moue taquine venant marquer mes traits, sincèrement heureuse de le retrouver enfin tout en retenant l'envie de le serrer dans mes bras.




Revenir en haut Aller en bas
Nikolaï Levinson Todorov
CHERCHEZ AU FOND DE MON ÂME, VOUS TOMBEREZ PLUS BAS QUE VOUS NE L'ÊTES DÉJÀ
CHERCHEZ AU FOND DE MON ÂME, VOUS TOMBEREZ PLUS BAS QUE VOUS NE L'ÊTES DÉJÀ
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 223
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 02/04/2013
✤ AGE : 23
✤ OU TU TE TROUVES ? : Heartkiller, Hôtel Todorov
✤ EMPLOI/LOISIRS : Prince de Russie, Juge Suprême et Exécuteur en Chef des lois du Grand Nord.
✤ HUMEUR : Manipulatrice...

MessageSujet: Re: Retrouvailles presque familiales {Nikolaï & Light}   Dim 17 Nov - 22:11


Notre lien dépasse le sang
Entrevue tant attendue,
Sans doute, céleste,
Famille, toujours précieuse,
Trésor préservé de tout

Des années de lettres, des siècles de conversation sans que jamais qu'il ne se lasse de découvrir la princesse qui avait rejoint sa chère famille. Nikolaï n'oublierait jamais sa cousine Elysium, elle était à jamais dans son cœur et personne ne l'en délogerait. Mais Light, qu'il avait connu grâce à la regrettée défunte, lui était précieuse. C'était au-delà des liens de sang et d'amitié. Le sentiment qu'il avait en pensant à la douce princesse de Norvège relevait de la complémentarité. Pour lui, elle était de sa famille, au même titre que sa soeur tant aimée, Nymphea. Ils avaient commencés à correspondre il y a bien des siècles, la princesse devenant peu à peu sa confidente, ils avaient forgés ensemble une amitié si profonde que rien ne l'ébranlerait. Sa joie avait été intense quand il avait appris les fiançailles de Light avec son meilleur ami Eleazar. Nikolaï connaissait les doutes de la princesse, et ses craintes également.
Il savait combien revenir sur l'île lui avait couté, il avait ressenti la même chose quand il avait du contemplé les ruines de ce qui aurait du être sa maison, sa terre. Puis une lettre était arrivée, une autre repartie, un rendez vous décidé. Nikolaï était empressé de la voir. Malgré les apparences, cela faisait déjà quelques temps qu'ils ne s'étaient pas vu, et l'envie de voir sa cousine le lancinait depuis déjà des mois. Pouvoir l'étreindre, la chérir et tout simplement lui parler serait une pure merveille.
Mais à l'aube du jour choisi, les affaires administratives s'étaient faites entendre, et Nikolaï avait malheureusement passé une partie de la journée et de la nuit à échanger avec la Russie via Vasiliy en mission là-bas. Certains vampires exclus avaient fait beaucoup de tapages et des blessés graves étaient à déplorer à Moscou, il avait fallu négocier avec les dirigeants humains, étouffer l'affaire, payer le silence des témoins, et Vasiliy avait du se charger en personne de récupérer les deux vampires qui avaient causés une telle pagaille. En somme, un incident mineur qui avait causé de gros risques et une perte importante, au niveau monétaire, mais également sociétaire.

Trop de réflexions ou de prises de têtes pour apprécier vraiment la soirée qui allait suivre. Le prince finit enfin par venir à bout de la crise. Il avait encore un peu de temps, et la faim se faisait sentir. Son fidèle majordome lui amena sa jeune esclave, mais non moins précieuse. Il ne but que peu de son sang, nectar rendu encore plus délectable que sa porteuse ne lui avait accordé ce privilège que quelques années auparavant. Il passa quelques instants encore avec la douce Ambre et lui montra quelques tours qu'il avait vu au cours de ses voyages. La jeune humaine finit par rire de bon coeur en voyant son maître dans de tels états. Puis il monta dans sa chambre, histoire de voir quelques points encore avec un de ses infants laissé sur le continent. Leur conversation fut courte, mais néanmoins, utile et le prince apprécia les informations que son mystérieux interlocuteur lui transmis.
Alors qu'il regardait sa montre pour ne pas se montrer impoli en étant en retard, le russe eut envie de préparer quelque chose pour sa chère invitée. Jean et deux de ses vampires vinrent à lui après son appel et suivirent ses instructions rapidement. Nikolaï supervisa les opérations à sa manière et en oublia même le temps.

Une fois que cela fut terminé, le prince alla rejoindre Light qui déjà, l'attendait dans le boudoir des invités importants. Son humeur agitée s'apaisa instantanément quand il l'aperçut. Un sourire franchement heureux se dessina sur son visage quand elle glissa quelques mots sur son retard.
Le prince s'avança dans la pièce : "Ma chère cousine, pardonne mon retard, j'étais si occupé à te préparer une surprise que je n'ai pas vu le temps passer." Il ne pouvait décemment faire le premier pas d'une étreinte, cela étant contraire à l'étiquette, cependant, ils étaient entre eux, ici, nul ne pouvait les observer. Il tendit simplement la main à la vampire qui illuminait la pièce de sa présence et ouvrit ses bras à Light, offrant une invitation sans la moindre arrière pensée.

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


♦️ Be the best and the worst ♦️

The lies you've spread, For blood you've shed, You'll have to justify, Enslaved to reign, Heartless insane, You'll have to pay the price, Words fail now, The truth is hard to comprehend, Vile secrets were kept in the dark, Will ever fail in the end, We condemn aggression, We could find our destination now, Find it here somehow, We will commence, Your chance is now.
(c) about today.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Retrouvailles presque familiales {Nikolaï & Light}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvailles familiales [PV Rosasharn]
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ✤ UNE AUTRE VIE ✤ :: Archives du forum-