AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 → heads will roll. (pandora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: → heads will roll. (pandora)   Lun 21 Oct - 0:37


☇ T. SAFYE-PANDORA PARKS
“ when the sun goes down, my rage come out ”

☇ I NEED BLOOD TO SURVIVE
FEAT. EVA GREENE (VAMPIRE NORMAL)
PRENOM(S) & NOM : lyudmila katya udinov, de mon véritable nom. mais aujourd'hui tanya safye-pandora parks.
SURNOM : l'impératrice.
DATE & LIEU DE NAISSANCE : un hiver de l'an 487, à barkhov, en asie-centrale. (russie actuelle).
AGE : cela fait maintenant 1526 années, que j'ai 27 ans.
MÉTIER : héritière dépossédée, si l'on peut dire.
STATUT : tapit dans l'ombre, attendant son heure.
ORIENTATION SEXUELLE : j'affectionne les hommes, bien entendu.
CARACTÈRE : autre fois souriante, aimable et amusante, je suis désormais déterminée, indépendante, vindicative. je sais me montrer menaçante quand il le faut. compréhensive, mais bornée. ma personnalité a bien changé. je tente de ne pas oublier ce que l'on m'a appris sur l'émotion, le devoir. je suis donc juste, aussi. mais impitoyable quand il s'agit d'ennemis. protectrice pour les amis.

☇ LE QUESTIONNAIRE HEARTKILLIEN
▬ comment considérez-vous la famille Bridgestone ? avez-vous une relation spéciale avec eux ?

Les Bridgestone ? Eh bien à vrai dire, je ne les connais que de réputation. Même si je reste méfiante, j'apprécie ce qu'il ont fait. Renverser Allan Levinson. Je n'ai pas cru à cette histoire lorsqu'on me l'a raconté. Comprenez, moi qui rêvait de leur chute, mais tout n'est pas terminé. Il en reste encore, je le sais. Peut-être que les Bridgestone m'aideront à récupérer ce qui est mien ? J'en nourris l'espoir, mais je ne me fais pas d'illusions pour autant.

▬ que pensez-vous de la condition des esclaves/humains sur l'ile ? pour ou contre leur traitement ?

À Barkhov, nous avions l'habitude des servants, mais pas des esclaves. Nous ne disposions pas des humains comme on le fait à Heartkiller. C'est pourquoi j'éprouve un léger mépris pour cette règle de soumission imposée. Personnellement, je ne me nourris que pour vivre, et non par plaisir. Je ne tue jamais. Ou bien uniquement lorsque cela est nécessaire. Tout résulte de l'éducation que j'ai reçue. À mes yeux, l'être humaine n'est pas inférieur. Bien au contraire, ses qualités me surprendront toujours. L'amour, la compassion. Si seulement notre race pouvait ressentir de tels choses.

▬ comment trouvez-vous heartkiller ? la ville en elle-même, son organisation, son climat, ses habitants.... ?

Étrange. Vraiment très étrange. C'est une véritable communauté, avec ses règles et ses défauts. Un peu comme Barkhov. Oui, Heartkiller me rappelle bien Barkhov. Les deux cités reposent sur le même principe de fonctionnement, mais bien sûr, avec des lois différentes. Je n'irais pas jusqu'à dire que je m'y plais. Disons plutôt que l'endroit est vivable. Après tout, je ne suis là que pour affaire, et non pour m'y installer.

▬ avant d'arriver sur HK, quelle était votre opinion sur les rumeurs englobant le triangle des bermudes ?

Pour moi, elles n'étaient pas des rumeurs. Je savais parfaitement ce qui se cachait derrière les disparitions. Tout grand vampire de ce monde le sait. Voyez-vous, l'avantage à vivre dans l'ombre, c'est que vous pouvez observer les autres évolués, sans jamais être remarqué. J'ai assisté à tout, et j'ai regardé l'évolution de notre espèce. De la domination du Roi Fou, au coup d'état des Bridgestone.

▬ craignez-vous la furie des derniers levinson ? d'ailleurs, qu'évoque pour vous la chute du roi allan levinson ?

Craindre ces lâches ? Ces abominables traitres, ces assassins ? Jamais ! Ce sont eux qui devraient avoir peur. Oui, ils devraient se méfier de ce qui reste cacher dans l'obscurité, dans le passé. Car elle vient pour eux, et je suis l'obscurité à présent. Ils pensent les Udinov tous éradiqués, ils auront une belle surprise. Mon seul regret, est de ne pas avoir arracher le cœur d'Allan Levinson moi-même !

▬ et enfin, question piège, que pensez-vous des adminettes ? Qui est la plus folle ? La plus sexy ? La plus chieuse ? dites-nous tout...

Je les connais un peu mieux maintenant et je peux tout dire sans l'ombre d'un doute, qu'elles sont toutes tarées. charming 



PRÉNOM/SURNOM : amanda, la tarée pour les intimes.
AGE : dix-sept ans, toutes mes dents.
SEXE : féminin enfin voyons, t'as pas vu mes boobs ?
COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM? : bazzart le grand foutoir.
ET COMMENT TU LE TROUVES? J'EN SUIS FOLLE, mariez-moi à lui. *.* (comme la première fois)
EST-CE QUE VOUS SOUHAITEZ ÊTRE PARRAINE ? inutile mon cher émile.
PEUT-ON ON FAIRE UN PRÉDÉFINI DE VOTRE PERSO. SI VOUS ÊTES SUPPRIME ? AH QUE NON.
CODE RÈGLEMENT : Validée par GG, qui sait tout, qui voit tout .



Dernière édition par T. Safye-Pandora Parks le Mer 23 Oct - 9:04, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Lun 21 Oct - 0:37


☇ live a deadly life
“YOU CAN'T SAVE EVERYONE, BUT YOU CAN  AVENGE THEM ”

hometown glory. ◭ round my hometown.
« Askinya ! Restes près de tes frères. » « Détends-toi Lyudmila, elle ne risque rien. » « Et pourtant il y a deux jours à peine, notre chère Askinya s'est perdue dans la forêt. » « Elle cherchait des pommes.. » « Et a trouvé un ours. » « Oh, ma fille, cesses de t’inquiéter pour ton sang, et profite de ce timide soleil qui vient nous saluer. » Ma chère mère, mais comment faisait-elle pour tout comprendre ? Jamais elle n'avait tort et même âgée de mes vingt-sept années, elle m'apprenait encore. Ce jour-là, père s'était absenté pour régler certains problèmes de notre royaume. Le reste de la famille jouait sur notre propriété. Nous étions réunis, tous, nous étions présents. Oncle, frère, nièce, époux et épouse, fille et fils. J’étais l'aînée des Udinov, et par ce fait, je me devais de veiller sur notre fratrie. Mes parents n'étaient cependant pas de cet avis et malgré leurs efforts, ils ne réussirent à mater mon tempérament. je n'ai jamais trouvé d'époux, refusant tous les hommes que père me présentait. Tout simplement pour rester libre. libre de mes actes, de mes pensées. « Mère, où se trouve Nikolaï ? Je ne l'ai pas encore aperçu. » « Il arrivera sous peu, ton frère a une surprise. » « Pitié mère, pas encore un seigneur du nord, je ne désire point me marier ! Quand le comprendra-t-il ? » « Du calme Lyudmila ! Il n'apporte pas un époux, mais une nouvelle, une nouvelle des plus réjouissantes. » « Ne gardez pas ce secret, je vous en prie. » « Bien, mais ais l'air surprise ou il comprendra que j'ai parlé. Ton frère, va être père à nouveau. » Notre famille déjà si grande allait s'étendre. Une joie m'avait envahi à l'écoute de cette nouvelle. Être tante, une fois de plus, c'était merveilleux et je languissais sa venue.

Malheureusement, jamais il ne vint. Nikolaï, sa femme Petra et leurs enfants ne sont jamais venus. Plus tard dans la journée, quand le soleil disparaissait, nous retournâmes au château pour préparer le dîner. Mère mettait toujours la main à la pâte, et je l'aidais à mon tour. « C'est étrange que Nikolaï ne soit pas encore là, où peut-il bien être mère ? » « Laisse donc ton frère à ses occupations, nous avons des ours à rassasier ce soir. » Ma tendre mère, aurait dû s'inquiéter. La brume ne tarda pas à rejoindre les forêts qui entouraient notre château, avant qu'ils n'arrivent. À la fin du dîner, nous avions couché les plus petits, et les adultes s'étaient retrouvés dans la bibliothèque.

« Où sont-ils mère ? » « Je l'ignore Sergeï, pourquoi tout le monde ici pense que j'en sais plus qu'un autre ?! » « Père te confie tout, alors confie toi à ton tour, je t'en prie. » « Non.. Je.. J’ai promis à votre père de ne rien dire, restons en-là. » « Nous ne pouvons en rester là ! » « Nastasya a raison, nous avons été impliqués à nos jeunes âges, nous méritons de savoir. » « Vous êtes tous bornés, autant l'un que l'autre, n'est-ce pas ? » « Et bien pire que père je le crains. » « Votre père va mettre un terme aux massacres, définitivement. » Elle faisait référence aux atrocités commises sur nos terres depuis six mois. Des vampires. Les créatures de la nuit, terrorisaient notre village en abattant femme, homme et enfant. Notre famille combattait les vampires depuis déjà deux générations, mes frères, mes sœurs et moi étions la troisième. À seize ans, nos parents nous apprirent à tuer nos semblables Mais c’est depuis notre plus jeune âge que l’on nous éduquait à devenir ainsi. Et dès lors, nous combattions ensemble. La famille Udinov se démarquait des autres. Notre mère était humaine, et notre père l’aimait tant. Il avait engendré avec elle tous ses enfants légitimement. Et c’est pour cela, qu’on médisait notre royaume. Les Udinov étaient sur le chemin du pouvoir. Nos frontières s’étendaient de plus en plus. Notre règne grandissait. Mais les ennemis aux dents longues semblaient eux aussi augmenter. Nous les avions chassé de Barkhov il y a cinq ans, mes ces monstres sont revenus et ont recommencé à tuer. « Pourquoi nous a-t-il caché ses intentions ?! » « Pour vous protéger ! S’il arrive malheur à votre père, vous serez toujours là pour continuer la lutte et protéger notre famille. C’est tout ce qui compte. » « Mais il risque de mourir mère ! Ne comprenez-vous pas ?! » « Silence Nastasya ! Hurler sur mère ne changera rien. Mes frères, ma sœur, préparez-vous. Nous partons chasser Vassyliev et ses bâtards une bonne fois pour toute. » Nous quittâmes ensuite la pièce pour armer nos arbalètes et affûter nos épées en bois. Nous avions l'habitude de combattre en groupe. Les Udinov suivaient un entraînement intensif pour décupler leur agilité, leurs reflex et leur force. J’avais déjà tué un vampire, chacun d'entre nous l'avait fait. Le rite de passage pour devenir un véritable Udinov.

Fin prêts, nous approchâmes des portes du château, et quand ces dernières s'ouvrirent, ils étaient là. « N’avancez pas ! » « oh, mais ne serait-ce pas notre chère Lyudmila ? Et sa pathétique famille de sang croisé. Où est donc votre mère ? Mes lèvres aimeraient beaucoup goûter son sang.. » « Ne t'avises pas de la toucher sale chien ! » « Nastasya du calme ! » « Non ! Je vais enfin lui donner ce qu'il mérite, une mort définitive ! » « Non !! » Mon audacieuse petite sœur leva son épée, et courut vers Vassyliev qui se mit soudain à sourire. Il ne fallut pas moins d'une seconde pour qu'un vampire passe par là à toute vitesse, et emporte notre Nastasya. Cette abomination la vida de son sang sous nos yeux, avant de lui arracher la tête. Nous qui étions incapable de sortir à moins d'être exposés à la mort. « Tu vas payer pour ça.. » « Attendez voyons, ce n'est pas terminé. » Du noir de la forêt, sortirent deux hommes qui traînaient un corps ensanglanté. Je me demandai qui cela pouvait bien être jusqu'à remarquer qu'il s'agissait de mon père. « Rentrez ! » « Que se passe-t-il Lyudmila ? » « Ils ont père.. » « Quoi ?! Sauvons-le, maintenant ! » « Non ! Nous devons rentrer et barricader les portes. » « Mais.. » « Maintenant ! » À contrecœur, nous laissâmes celui qui nous avait élevé aux mains des vampires, et retournâmes à l'intérieur. « Sergeï, va avertir les gardes. Arkady, assure toi que mère est en sécurité. » « Et toi ma sœur ? » « Je vais mettre fin à notre calvaire. » Mes frères acquiescèrent de la tête, et je me retrouvai seule dans le grand hall, mon arme à la main. Trop de gens étaient morts, et tout ceci devait cesser cette nuit. Je me battrai pour, jusqu'à la fin.

Mes alliés finirent par arriver, impatient eux aussi de tuer les immortels. Mais étrangement, il n'y avait que le calme. J'étais dans l'attente. Jusqu’à ce que le bois de la grande porte se brise d'un seul coup, propulsant des morceaux tranchants dans toute la pièce. C’est ainsi, qu'ils réussirent à entrer dans le château. Ma main tenant fermement le manche de ma lame, je me mis à courir vers l'ennemi que je transperçai en pleine poitrine. Suivit d'un autre qui s'écroula à mes pieds avant que je ne sois envoyée contre le mur. Le choc me fit lâcher ma seule défense, et je me retrouvai allongée par terre. « Lyudmila, quel dommage. Tu auras fait une parfaite épouse. » « Vas te faire foutre Vassyliev.. » « Hahaha, charmante comme toujours. » Il m'attrapa par les cheveux, approchant son visage du mien. « Votre règne, s’achève enfin. » D'une force surhumaine, Vassyliev me balança au centre du hall, et en une seconde, vint à me briser la nuque.

À mon réveil, je sentis l'humidité et l'odeur des bois. Mes yeux étaient face à la forêt dans laquelle je jouais étant enfant. Que c'était-il passé ? Je n'en savais rien, mais j'étais là, et quelque chose en moi avait changé. Immédiatement, je pensai à ma famille, au château, et je me remis sur mes jambes. Courant à toute vitesse, l'inquiétude grandissait dans mes entrailles à mesure que j'avançai à travers les arbres pour enfin apercevoir ma demeure. Puis, j'arrivai enfin à destination. Ma première vision fut celle de corps meurtries et couverts de sang. Il y en avait partout, au plafond, sur les murs. L’odeur du fer agressait mes sens. Et au milieu des gardes et servants tués, je vis le corps de mon frère, Arkady. « Nooooon ! » Les larmes remplirent mes yeux alors que je tombai à genoux devant sa dépouille mutilée, transpercée par les pieux. Je pleurai tant, tellement, en oubliant les autres. « Mère.. » à pas rapide, je me dirigeai vers la bibliothèque, terrifiée par les traces de sang qui m'y conduisaient. Tout comme mon autre frère, mère et Sergeï étaient morts. Ils étaient tous morts. Plus une seule âme vivaient au château de Barkhov, pas même moi. Une main posée sur mon cœur inerte, je tentai de calmer ma peine qui déchirait mes yeux en sortant de mon être. Et je ne sentais rien, aucun battement, pas même une secousse. Mes yeux se posèrent sur le sang recouvrant les cadavres de la pièce, et comme hypnotisée, je rampai jusqu'à l'un d'eux. Il m'appelait, mes gencives me démangeaient et brusquement, je me jetai sur un bras. Buvant jusqu'à plus soif le liquide rouge qui me parut aussi bon que le vin. Je goûtai ensuite un autre corps, puis un autre et encore un. J’avais perdu le contrôle. Le choc ayant brisé mes émotions.

hysteria. ◭ yeah it's holding me, morphing me.
« Aidez-moi.. pitié, aidez-moi.. » J’errai comme une pauvre âme perdue sur la route de Barkhov. Ma robe, mes lèvres et mes mains couvertes de sang. Je cherchais le village. « Aidez-moi ! » feignant une perte de conscience, je m'écroulai sur la terre boueuse, juste devant l'entrée de l’agglomération. Rapidement la populace présente s’agglutina autour de mon " cadavre " et une femme s'écria. « C'est Lyudmila Udinov ! Je la reconnais ! » Surpris, ils furent d'abord offusqués, puis un homme s'approcha de moi. « Lyudmila, que s’est-il passé ? » J'ouvris à peine les yeux alors qu'il me relevait légèrement. Et dans un murmure, je lui soufflai. « Ils sont tous morts.. » aussitôt, mes crocs de démon firent leur apparition et se plantèrent dans le cou du fermier. La foule se mit à crier avant de fuirent de chaque côté. Mais j'étais plus rapide. De ma vitesse surhumaine, je les rattrapai un par un pour les mordre, arracher leurs membres, transpercer leurs poitrines. Qu’il soit jeune, âgé, femme ou homme, je les massacrai. Il ne devait en rester aucun.

À mesure que j'avançai dans les sentiers séparant les maisons, le sang coulait. Il y avait des cadavres absolument partout. C’était un réel plaisir. Sentir l'odeur des globules rouges. Entendre les cris d'effroi résonner dans le village. Le visage et les mains en sang, je marchai tranquillement jusqu'à me retrouver sur la grande place. Quatre habitants m'y attendaient. « Vous ne ferez pas un pas de plus, sale monstre ! » s'écria le plus audacieux. Un rire diabolique que je ne pus retenir, s'échappa alors de ma gorge. « Vous ne comprenez donc rien ? » Me précipitant sur l'un deux, j'arrachai sa tête avant de saisir son arme et la planter dans le ventre du voisin. J’attrapai les deux restant par la gorge et broyai leurs cervicales avec facilité. Ma force m'offrait tant de possibilité. J’en jouis de bien des façons. L’extermination de mes concitoyens prit une bonne heure, mais au final il ne restait personne. Le village devint désert. Et pour mettre fin à tout cela, je mis feu à chacune des baraques qui formaient Barkhov. Sous ma cape sombre, j'observai les flammes purifier mes terres. Un spectacle époustouflant qui ne me faisait ni chaud, ni froid. Je retournai ensuite au château dépourvu de vie. La mort imprégnait ses murs. Les cadavres de ma famille étaient toujours au même endroit et ils devaient être mit sous terre. En enterrant les êtres que j'avais aimés, je me fis une promesse. Trouver Vassyliev et venger les Udinov. Immortelle, invincible, je me sentis capable de tout affronter. Toute la nuit, j'ai recherché les vampires de mon rival sans succès. C’était étrange. Pourquoi n'étaient-ils pas présents ? Une question qui aura plus tard sa réponse. Je dus me mettre à l'abri. Le soleil approchait et je risquai de brûler au moindre de ses rayons. Mon château devint alors un abri de choix. Puis une prison. En milieu de journée la faim se fit sentir et les corps étalés ne m'inspiraient que dégoût. Je devais sortir avant de céder à la folie.

L’obscurité du soir finit par revenir, et je pus enfin mettre un pied dehors. Mais pour trouver quoi ? Ils étaient tous morts, je n'avais plus rien à mordre. Décidée à vivre, je ne voyais qu'une seule option. Courir, courir le plus loin et le plus vite possible en espérant tomber sur un fermier, ou un village. Je filai entre les arbres humides de la forêt sans rien entendre ni sentir. Je commençai même à désespérer, quand une main m'attrapa la gorge et me plaqua au sol. Coupée dans mon élan, je repris ma respiration et tentai de dégager cette main oppressante, mais je n'étais pas assez forte. C’’était la première fois que je n'arrivai pas à repousser un assaillant. Je compris alors, que cette main n'appartenait pas à un humain. « Où cours-tu comme ça ? » Devenue sauvage, je lui grognai au visage en affichant mes crocs. « Oh oh, mais c'est qu'on mordrait.. » Sans prévenir, l'inconnu planta son poing dans mon ventre pour en déchirer la chaire. La douleur insoutenable me fit hurler d'un cri strident. Je ne le connaissais pas, que me voulait-il ? Mais quelle importance, il est déjà mort. « Lâche moi fils de chien, et je vais te montrer comme je mords.. » « Je ne suis pas si stupide. » Il retira sa main, et je tâchai de récupérer. « Cela t’intéresserait-il ? De retrouver Vassyliev ? » Le vampire capta alors toute mon attention , puis ajouta. « C’est bien ce que je pensais. Vas au Sud, tu y trouveras un village, et des réponses. » Sur ces mots, il disparut dans la nuit, je me retrouvai alors seule dans les bois, avec un nouveau cap. Curieuse, et surtout avide de vengeance, je me mis immédiatement en route. Sans même chercher à connaître l’identité ou les intentions de cet inconnu. Seul comptait Vassilyev et sa mort prochaine.

Suivant la route, j’ai marché un long moment avant d'atteindre un autre village. Que j'ai décimé sans honte. Puis en vint un autre. Partout où je passais, je causai mort en me servant des mortels comme bétails. Parfois comme amants aussi, mais ils finissaient tous de la même manière. Le sang devenait une drogue dont j'avais besoin. La souffrance une nourriture qui m'était vitale. Rien ne m'arrêtait. Tous mourraient, tous. Mes exploits furent d'ailleurs remarquer par un vampire en particulier. Il était beau, sadique, et très endurant dans une chambre. Il m'apprit tant de choses. Borislav, un homme comme on en fait plus. Un véritable monstre. Certainement plus immonde que moi à l'époque. Les années passèrent et je finis par me lasser. De plus, Boris m’avait déjà donné ce que je voulais, des informations sur ma cible. J’ai donc arraché son cœur avec les dents pendant que nous faisions l'amour. Sa surprise resta figée sur son visage. Une image amusante. À cette époque, les Varègues venus de Scandinavie s'apprêtaient à former un nouvel état : La principauté de Kiev. Sa création était proche, et je soupçonnais déjà les meurtriers de ma famille de se cacher derrière elle. Mais il me fallait de plus amples informations pour agir. Je me mis donc en route pour Novgorod, future capitale de la Rus' de Kiev.

revenge. ◭ i don’t need you're promising to give it up.
« Bonsoir Oleg. » Ma voix se voulait douce, presque inexistante. Un murmure. Dissimulée dans le noir, il ne pouvait que voir ma silhouette de femme. « Qui est là ? » « Je crains que tu ne puisses connaître mon nom Oleg. Vois-tu, j’appartiens à une autre époque, un temps révolu. » Je ne m’attendais pas à ce qu’il comprenne, mais le Varègue semblait être dans le secret. « Tu es l’une d’entre eux n’est-ce pas ? Un monstre de la nuit. » Sortant de l’ombre, j’arborai un léger sourire, ce qu’on appelle un air satisfait. Le Sage n’était pas effrayé, plutôt désagréablement surpris. Il avait tort, de ne pas avoir peur. « En effet, je suis un vampire. Et puisque tu sembles les connaître… » Subitement, je me jetai sur l’humain pour le prendre à la gorge et le soulever du sol. « Tu vas me dire où je peux trouver Vassilyev. » Mes crocs sortirent. J’étais prête à le tuer sur l’instant, mais il se mit à brayer. « Non ! Pitié ! Je, je sais où il se trouve. Je te dirai tout ! » « Alors parle ! Délie ta langue ! » « Vassilyev est parti vers l’est. Il en a fini ici. » Il faisait sans doute référence au massacre des miens. À l’entendre, il s’agissait d’une mission, d’une tâche qu’on lui aurait confié. Mais qui serait derrière tout cela ? Encore des questions qui suppliaient des réponses. L'évocation du passé eut le don de me mettre hors de moi. Je fis donc ce qui s'imposa. « Merci pour ton aide Oleg. Tu m’as été d’un grand secours. » De biens aimables paroles. Il fallait bien le rassurer, avant d’arracher sa gorge. Cette nuit-là, je pris un malin plaisir à démembre le prince de Kiev, supposé pion de mon ennemi Vassyliev.

C'était en 912. L'État de Kiev avait connu une expansion magistrale. Le tout premier état de Russie. Son prince, Oleg le Sage, était un pion de Vassyliev, et par conséquent celui des Todorov. Ces lâches manœuvrent depuis des siècles pour s'accaparer le pouvoir. Mais je l'ignorai. Dans mon esprit, seul Vassyliev était responsable, le grand architecte de cette mascarade. La Rus' de Kiev ne s'est pas écroulée après la mort d'Oleg, mes ennemis ne l'auraient pas permis. Igor de Kiev fut placé sur le trône. Un vampire cette fois-ci, pour éviter certaines contrariétés. Les guerres politiques m'importaient peu. Seule comptait ma traque de l'assassin. Et comme Le Sage me l'avait conseillé, je pris la route de l'Est. Mon trajet fut bien long, car ce ne fut qu'en l'an 1185 que je mis enfin la main sur lui, dans la ville neuve de Moscou. L'une des nombreuses principautés récemment créées. Depuis la chute d’Igor de Kiev, c'est Vladimir, du clan Todorov qui régna sur le royaume. Lui aussi un vampire, du même sang que mon vieil ami, Vassyliev. Mort à son tour, les descendants de Vladimir se partagèrent son héritage territorial, après de longues guerres internes. Les scissions donnèrent naissance à de nombreuses principautés. Mais ne vous méprenez pas, toujours les Todorov se cachaient derrière les plus grands, ou bien encore les Levinson que je ne qualifiais pas encore d'ennemis.

Mon plan était parfait. Je m'étais entourée de vampires engendrés de mes propres mains. Je les avais entraînés dans l'unique but de m'être utile contre ce chien Todorov. Ma vengeance était à portée de main. Méticuleusement, j'avais pris en compte chaque détail, chaque possibilité, chaque variante pour préparer mon attaque. Il était enfin temps, d'avoir ma revanche. Mais comme bien souvent, on ne nous accorde pas toujours ce que l'on veut. « Regardez ce que nous avons là. D'après certaines rumeurs, cela fait des siècles que tu me traques ? Est-ce vrai, je te manque à ce point ? » Tout avait échoué. L'un de mes disciples m'avait trahi en échange d'une place de marque chez les Todorov. Les autres étaient tous morts, il ne restait que moi. Prisonnière de Vassyliev dans son château, on me tenait face à lui dans la salle du trône. L'assassin avait fait du chemin. « Je t'ai recherché tant d'années, sale chien, dans un seul but : arracher ton cœur noir de ta poitrine afin de t'étouffer avec ! » Je ne contenais plus ma rage. Le revoir faisait ressurgir de vieux souvenirs sanglants. Il était la cause de tout. De la mort des miens, de ma descente aux enfers, des atrocités que j'avais commises jusqu'ici. « Ah quelle fougue, si seulement je pouvais te contraindre à ma couche. Mais ils veulent ta mort, Lyudmila, je n'y peux rien. Ta survie, les dérange dans leurs plans. » Mais de qui pouvait-il bien parler ? Je me mis à le fixer dans l'incompréhension la plus totale. Mon interrogation prit cependant fin rapidement, ma nuque étant brisée sur ses ordres.

À mon réveil, nous nous trouvâmes dans la forêt, non loin d'un château fort. Je ne pouvais dire où exactement, mais il était certain que nous n'étions plus à Moscou. Les gardes de Vassyliev me retenaient toujours. Ils n'étaient que deux. Légèrement sonnée par ma perte de conscience, j'avais du mal à discerner les lieux, mais je pus entrevoir une porte en pierre refermant ce qui s'apparentait le plus à une crypte, ou une tombe. « Les Levinson ont donné l'ordre de te tuer. Mais ils n'ont pas précisé la manière de le faire. » Ce monstre avait le don d'éveiller ma peur. Pendant des jours, il s'employa à vider mes veines de leur sang. Peu à peu je perdais mes forces. Il était tellement fière de sa torture. Et cette dernière aurait cours pour toute l'éternité. Maintenant affaiblie, son intention était de me retenir dans la tombe jusqu'à mon dessèchement. Ma peau finirait par me brûler, aussi rêche que le bois. Je tomberai dans un sommeil sans fin, pire que la mort. Un pauvre cadavre sans vie. « Nous y sommes Lyudmila, c'est la fin. Je ne viendrai plus te voir à présent, et tu dormiras ma douce, pour toujours. » L'homme était si cruel. Il se délectait de mes peines. Mon supplice avait duré plus d'un mois. Un mois entier sans une seule goutte de sang. Un mois à devenir l'esclave de Vassyliev, dans tous les sens du terme. Ma haine pour ce bâtard n'avait jamais été aussi grande. Je n'avais plus aucun espoir, si ce n'était une mort rapide et sans douleur. Quitter ce monde, sans prendre sa vie, était dur à assimiler. Mais il fit l'erreur terrible, de s'approcher. Mon corps restait inerte au fond de la tombe profonde. J'étais adossée à un mur, une mine affreuse. « Ce fut un plaisir belle Udinov. Pense à nos nuits ensemble lorsque la souffrance sera trop grande. Cela te soulagera un peu. » Sur ces mots, Vassyliev me donna un dernier baiser, ce qui permit à mon bras, de transpercer sa poitrine. Avec mes dernières forces, je vengeai ma défunte famille. Tous ceux que j'avais aimés dans mon ancienne vie, pouvaient reposer en paix. C'est tout du moins ce que je pensais. « Je préfère penser à ta mort... » Il en restait ébahie. Surpris que je pus le tuer, même dans mon état. Et ce fut bien le seul geste qui m'était donné de faire. Son cœur entre mes mains, le corps troué restait appuyé contre le mien. Ses larbins ne surent quoi faire. « Elle l'a tué ! Ils vont nous massacrer, nous, nous mourrons pour ce qui lui est arrivé.  » « Tuons-la, ils seront plus indulgents ! » « Non ! Attends, scellons la tombe, elle ne pourra pas fuir. Nous dirons aux Todorov qu'il a disparu après cela et que Lyudmila Udinov est bel et bien morte. Personne ne saura ce qu'il s'est passé ici. » Leur décision prise, les deux vampires quittèrent la crypte pour la refermer définitivement. Je me savais condamner, sans aucun échappatoire possible et rapidement, l'inconscience me prit.

wide awake. ◭ and now it's clear to me that everything you see, ain't always what it seems.
« Je l'aperçois ! » « Apporte les cadavres. » Ni morte, ni vivante, je me décomposais. Durant trois cent quatre-vingt-cinq années, mon corps s'était desséché lentement. Un véritable calvaire que je subis dans l'inconscient. Mon esprit avait cru à l'apaisement de la mort, mais il se trompait. De nouveau mes lèvres sentir le goût du sang. On me forçait à le boire. Ma peau ridée, rêche et flasque ne pourrait se régénérer qu'avec le liquide de fer rouge, mais en avaient-ils assez ? Et qui étaient ces inconnus qui semblaient vouloir m'aider. Qu'importe leur identité, j'ingurgitai les breuvages sanglants à une vitesse impressionnante. Peu à peu, je retrouvai mes forces, ma beauté et surtout, ma lucidité. « Elle en a bu assez. » Comme j'avais éprouvé la mort, je sentis ma renaissance guérir les injures faites par le temps. J'inspirai un grand coup. Tous mes organes se remettaient en marche. J'avais l'impression de naître une seconde fois. Deux hommes étaient présents. L'un m'était inconnu, mais l'autre. « Vous ? Mais, comment ? » À ma grande surprise, celui qui m'avait libéré n'était autre que le vampire qui m'avait indiquer le chemin, il y a de cela bien des siècles. « Comment ? Et bien retrouver ta trace ne fut pas chose aisée, mais rien ne m'est impossible trop longtemps. » Ainsi, il me suivait depuis tout ce temps ? Quel étrange comportement. Pour m'exprimer son soutien, il me tendit sa main, que je saisis pour me relever. Debout, nos regards se croisèrent tandis qu'il souriait en coin, un air charmeur. « Je ne connais toujours pas votre nom. » « Matveï, pour te servir. » Je restai silencieuse un instant, le temps d'admirer ce visage enjôleur et ses yeux bleus azurs. « Dans ce cas Matveï, dîtes-moi, qui d''autres est au courant pour cette tombe ? » « Il n'y a que moi, et Ivan ici présent. » Mon nouvel ami désigna son acolyte qui malheureusement, représentait un risque pour ma sécurité. Sans crier gare, j'arrachai le cœur de ce jeune vampire. Non par plaisir, mais par nécessité. « Navrée, mais personne ne doit savoir que j'ai survécu. » « Pas même moi ? » Non pas contrarié, mais amusé, Matveï n'était pas sérieux une seule seconde. Peut-être s'attendait-il à des remerciements ? Il pourrait toujours attendre. Quoi que. Avant de fuir ce tombeau, je déposai un doux baiser sur ses lèvres. De quoi le troubler, et me satisfaire un tant soit peu.

Mon sauveur n'eut qu'un unique baiser, qu'il prit plaisir à partager. Suivant cela, je regagnai la surface. Rien n'avait changé. Le château Todorov se tenait toujours debout. Matveï ne tarda pas à me rejoindre, et dès son arrivée, il me demanda. « Que comptes-tu faire à présent ? » Dos à lui, j'observai l'ancien repaire de Vassyliev qui semblait encore habitué. « Lyudmila... » À l'appel de mon nom, je lui fis face, souriante à souhait. « Lyudmila non ! » Avant même qu'il n'est terminé sa phrase, je disparus dans la nuit noir. Ma direction était toute tracée. Je me rendais au château des Todorov sans même savoir ce qui m'y attendait. Sans provocation, je me précipitai immédiatement sur les gardes en poste, devant la grande porte. Qu'ils soient vampires ou humains, ma main s'emparait de leurs cœurs. Comme ils l'avaient été à Barkhov, j'étais sans pitié dans leur demeure. Tous tombaient. Il ne fallut pas longtemps pour que l'on signale ma présence, mais ceux qui m'étaient envoyés mourraient facilement. Nul ne pouvait m'arrêter désormais. Le même désir de vengeance qui m'animait autre fois s'emparait de mon âme. À force d'enfoncer les portes, je finis par atteindre la salle du trône. « Pardonnez l'intrusion. » Dis-je d'un ton ironique. L'assistance était stupéfaite de me voir dans cette pièce aussi tôt, traînant derrière moi l'une de mes victimes. « Votre intendant bien serviable m'a indiqué votre place. » Nonchalamment, je balançai le cadavre à leurs pieds. « Tuez-la ! Tuez-la immédiatement ! » S'écria une femme assise sur le siège royale. Je la trouvai alors amusante, de croire une seule seconde, que ses hommes pouvaient m'ôter la vie. Un à un, ils s'attaquèrent à moi. Et un à un, je les neutralisai. Têtes arrachées, cœurs broyés, gorges compressées. J'employais les méthodes que l'on m'avait enseigné. Celles des Udinov. Les chevaliers morts, je m'approchai de la maîtresse des lieux. « Comment osez-vous ?! Je suis la comtesse de Saratov ! Je... » « Votre titre m'importe guère. » Lui lançai-je en attrapant son gosier. « Seul compte votre mort. » Et d'un coup sec, je séparai sa tête de son corps. Elle était une Todorov. La deuxième que j'assassinais en comptant Vassyliev. Tous les habitants du château baignaient dans le sang. Même les esclaves. Ce fut la dernière fois que je massacrais des innocents. Mes prochaines victimes ne seraient que les responsables : Levinson et Todorov.

Après ma libération en 1628, il me fallut rattraper le temps perdu. Matveï m'y aida avant de disparaître une fois de plus, ainsi que d'anciens contacts d'avant ma capture. Mais je fis également la connaissance de nouveaux alliés. Aaron Lewis. Nos passés étaient tristement similaires. Sa famille, tout comme la mienne, fut assassinée par les Levinson. Mais aussi utile et amical fut-il, Aaron ne connut jamais mes véritables origines. Pour lui, comme pour le reste du monde, je me nommais Tanya Safye-Pandora Parks. Un nom d'emprunt qu'une riche héritière d'Angleterre m'avait offert. Une vieille femme humaine. Croyez-le ou non, mais elle fut d'un grand soutien dans ma quête de vengeance. Malgré son âge avancé, Pandora en savait beaucoup sur les Levinson. C'est grâce à ses connaissances que je pris la vie de mes premières cibles. Aaron m'assista sur certaines traques, avant que nos chemins ne se séparent. Les meurtres inexpliqués des vampires Levinson et Todorov finissaient par attirer l'attention. Mais la peur ne les habitait pas encore. Là était mon but, les faire redouter leur chute. Je pris donc la décision de signer mes assassinats. Sur chaque cadavre était laissé un parchemin. On pouvait y lire, écrit à l'ancre : L'Impératrice. Ce titre de royauté représentait beaucoup à mes yeux. Je le porterais sans doute aujourd'hui si Barkhov existait encore. Malheureusement, ce n'était pas le cas. Ce nom de scène devint rapidement célèbre chez mon ennemi à partir de l'an 1754. Année fatidique au cours de laquelle je pris pour la dernière fois la vie d'un Levinson. C'était en Jamaïque, à Port Royal plus exactement. Ce fut le dernier membre de cette famille qui périt sous ma volonté. Je devais me montrer prudente. Attirer trop l'attention pouvait s'avérer dangereux. Si le Roi Fou venait à me pourchasser, je ne pourrais le fuir bien longtemps. Fort heureusement, le destin me fut favorable. E effet, les Bridgestone commirent leur coup d'état au moment propice. Même si je regrette de ne pas avoir pris la vie du roi moi-même, sa mort me plongea dans l'oubli le plus total. Les Levinson restant furent traqués par la nouvelle couronne, m'accordant un peu de répit. Les Todorov considérèrent « L'Impératrice » comme une légende, et ne se soucièrent plus de mon existence. Aux yeux de tous, les Udinov relevaient du mythe. Un mythe appartenant au vieux monde. Les pauvres, ils ont bien tort. Fini le temps des coups dans l'ombre. L'heure est venue de récupérer ce qui m'est dût. Mon royaume, mon trône, ma vengeance.


SKYFALL ❖ ADÈLE


Dernière édition par T. Safye-Pandora Parks le Mar 22 Oct - 4:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Lun 21 Oct - 0:39

Et oui, la déshéritée fait son come back. What a Face
Et pour ce faire, j'aimerais retrouver ma présentation, histoire de ne pas tout refaire, parce que ça m'avait tout de même pris une semaine toute cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Lun 21 Oct - 6:00

COUCOUUUUUUUUUUUUUUUUUU
Bon retour ici

Alors alors, est-ce qu'il se peut que tu te souvienne du titre de ton ancienne fiche ?
JE vais la chercher de ce pas
Je t'enverrai la fiche complète par mp
Je ne sais pas si vous avez accès à la Corbeille


Ca fait plaisir de te revoir en tout cas

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Lun 21 Oct - 7:15

Oui oui c'est exactement le même que celle-là « → heads will roll. (pandora) » avec Maggie Q.  
Mais, j'ai décidé de changer là tu vois.   
Moi aussi je suis trop contente de revenir !  
Revenir en haut Aller en bas
Absynthe E. DiLaurentis
Au goût de l'Absynthe...
Au goût de l'Absynthe...
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 355
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 09/08/2013
✤ OU TU TE TROUVES ? : Aux Plaisirs Coupables
✤ EMPLOI/LOISIRS : Meneuse aux Plaisirs Coupables
✤ HUMEUR : Exigeante...

MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Lun 21 Oct - 7:43

Eva Green est juste sublime!

J'espère que ta fiche sera retrouvée.

Re-bienvenue alors sur le forum ;-)

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


You’ll know when it starts you’ll feel it
You’ll stay awake at night thinking about me
Wondering if I am thinking of you.
You’ll think about the way my body moves my skin, my touch,
You’ll never sleep again
You’ll follow my scent
You’ll become mine
I will tattoo your heart

✤ ✤ ✤ ✤ ✤
I hope you don't mind, I hope you don't mind
That I put down in words
How wonderful life is while you're in the world



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack F. Redbreast
L'Illusioniste
L'Illusioniste
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 106
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 27/08/2013
✤ OU TU TE TROUVES ? : quelque part.
✤ EMPLOI/LOISIRS : un incube au service d'Echo-Alice.
✤ HUMEUR : joueuse.

MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Lun 21 Oct - 8:35

REBIENVENUUUUUE o/

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher R. Eddison
In the end, all that matters is what you've done.
In the end, all that matters is what you've done.
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 146
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 06/09/2013
✤ AGE : 22
✤ OU TU TE TROUVES ? : Chez mon maître.
✤ EMPLOI/LOISIRS : Incube à plein temps !
✤ HUMEUR : Mélancolique...

MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Lun 21 Oct - 8:41

Rebienvenuuuuuuuuuuuue ! :D
Ton avatar est superbe  

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


And the chase begins . . .
"Dear little humans. You know, vampires can't be trusted. Do you know what's hiding behind these crimson lips ? Fangs. And vampires use them to suck the life out of your fragile body..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Lun 21 Oct - 8:43

OH MA CHASSEUSE PREFEREE <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Lun 21 Oct - 10:16

JE L'AI RETROUVEE
Est-ce que tu peux l'ouvrir ?
http://www.heartkiller.net/t1307-let-the-skyfall-pandora?highlight=pandora C'est bien celle-ci ?
Je t'envoie tout ca par mp comme ca tu copie/colle

et personnellement je préfère EVAAAAAAAAAAAAAAAAA
Elle me fait baver

Revenir en haut Aller en bas
Opium L-S. DeMaestri
L’Étrangeté est le condiment nécessaire de toute beauté
L’Étrangeté est le condiment nécessaire de toute beauté
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 590
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 09/10/2012
✤ OU TU TE TROUVES ? : Près de ma maîtresse Rozen, à la bibliothèque, dans les jardins, dans ma tête xD
✤ EMPLOI/LOISIRS : Libraire & Bibliothècaire du Palais / Parler à ma conscience *.*
✤ HUMEUR : Paumée

MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Lun 21 Oct - 10:42

Eva Green est superbe

Re-Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue à toi alors
Heureusement qu'on garde les fiches charming

Ravis de te revoir et ça va être Soraya qui va être contente
Une chasseuse comme elle Sauf qu'elle est humaine, mais osef


✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


« Mais je n'ai nulle envie d'aller chez les fous », fit remarquer Alice.
« Oh ! vous ne sauriez faire autrement. » dit le Chat
« Ici, tout le monde est fou. Je suis fou. Vous êtes folle. »
« Comment savez-vous que je suis folle ? » demanda Alice.
« Il faut croire que vous l'êtes.» répondit le Chat.
« Sinon, vous ne seriez pas venue ici. »



Mysterious Crazy...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmanuelle O. Kennedy
À TROP SE DONNER, ON S'ABANDONNE.
À TROP SE DONNER, ON S'ABANDONNE.
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 841
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 29/03/2013
✤ AGE : 25
✤ OU TU TE TROUVES ? : Auprès d'Echo-Alice

MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Lun 21 Oct - 14:03

Rebienvenueeeeeeee  !!!
Eva est sublime, bonn décision !

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


« Quand on a la conscience satisfaite, on ne
peut être entièrement malheureux.  »

Victor Hugo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Lun 21 Oct - 15:02

Evaaaaaaaaaa *♥️* !
Rebienvenue  
Revenir en haut Aller en bas
Nikolaï Levinson Todorov
CHERCHEZ AU FOND DE MON ÂME, VOUS TOMBEREZ PLUS BAS QUE VOUS NE L'ÊTES DÉJÀ
CHERCHEZ AU FOND DE MON ÂME, VOUS TOMBEREZ PLUS BAS QUE VOUS NE L'ÊTES DÉJÀ
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 223
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 02/04/2013
✤ AGE : 22
✤ OU TU TE TROUVES ? : Heartkiller, Hôtel Todorov
✤ EMPLOI/LOISIRS : Prince de Russie, Juge Suprême et Exécuteur en Chef des lois du Grand Nord.
✤ HUMEUR : Manipulatrice...

MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Lun 21 Oct - 15:35

Re-Bienvenue  

Evaaaaa  
Excellent choix de nouvelle figure    

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


♦️ Be the best and the worst ♦️

The lies you've spread, For blood you've shed, You'll have to justify, Enslaved to reign, Heartless insane, You'll have to pay the price, Words fail now, The truth is hard to comprehend, Vile secrets were kept in the dark, Will ever fail in the end, We condemn aggression, We could find our destination now, Find it here somehow, We will commence, Your chance is now.
(c) about today.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara E. Youngblood
Mon ami Pierrot, ouvre moi ton cœur que je t'ouvre le ventre
Mon ami Pierrot, ouvre moi ton cœur que je t'ouvre le ventre
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 119
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 07/10/2013
✤ AGE : 24
✤ OU TU TE TROUVES ? : Heartkiller, Hôtel Todorov
✤ EMPLOI/LOISIRS : La chasse à l'homme, à la femme .. Le sang chaud et sucré .. Le maquillage, les vêtements .. Le plaisir de la chair et surtout jouer au chat et à la souris avec ma victime
✤ HUMEUR : Enjôleuse

MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Lun 21 Oct - 23:02

Evaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa Greeeeeeeeeeeeeeen Oh ouiiiiii elle peut me torturer et me violer quand elle veut    

C'est juste un choix qui déchiiiiiiiiiiiiire    ... Enfin voilà, j'arrête de faire ma grosse folle dingo () et je te souhaite :

Re-bienvenue parmi nous et bonne continuation pour ta fiche  

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


I'M SEXY AND I KONW IT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
César I. Bridgestone
JE SUIS LA JUSTICE ♦ EMPEREUR
JE SUIS LA JUSTICE ♦ EMPEREUR
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 379
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 04/03/2013
✤ AGE : 32
✤ OU TU TE TROUVES ? : Je rôde sur Heartkiller. Serez-vous ma prochaine victime ?
✤ EMPLOI/LOISIRS : L'Empereur / Jouer avec mes esclaves
✤ HUMEUR : Avenante

MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Mar 22 Oct - 1:38

Re-Bienvenue !!!

J'adore ton titre. Tous les Vampires exclus, vous pouvez y aller. charming Bah quoi ...  

Je te souhaite de t'amuser à nouveau parmis-nous. Déjà que c'est drôlement plus actif que cet été. Les gens sont encore plus fous.  

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

Je suis la Justice. Je fais les lois, je les mets en pratique. Je suis l’Empereur. Je voue protection à Heartkiller. Je tue les cœurs impurs de vivre, j’en apporte d’autres pour faire prospérer notre peuple. Je suis un rouage parmi tant d’autres, parmi mes frères et mes sœurs. Qu’ais-je fais ? Pourquoi ce désir ? Je t’en bien le découvrir. Je ne me laisserais pas tuer. Ce n’est pas la fin de l’histoire, car ce n’est que le début. J’ai encore beaucoup à découvrir et à comprendre. L’histoire se terminera uniquement lorsqu’on le désirera tous. Pas avant. Là, on pourra décider de qui mourra et de qui vivra. La vie et la mort j'en fais mon affaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Mar 22 Oct - 5:36

Merci à tous pour vos messages de bienvenue. Et n'hésitez pas si vous désirez un lien à me mpotter au préalable. charming  
Sinon, j'ai fini le copier/coller et j'ai très très hâte de jouer. What a Face 
Mon trône m'attend après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Mar 22 Oct - 6:14

Il manque juste le code du règlement
Revenir en haut Aller en bas
G. Ellana Pearl
Ma tête est une anarchie, et son désordre excède tout ce qu'on y voudrait apporter de remède.
Ma tête est une anarchie, et son désordre excède tout ce qu'on y voudrait apporter de remède.
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 64
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 21/07/2013
✤ AGE : 23
✤ OU TU TE TROUVES ? : Jamais très loin d'Eleazar
✤ EMPLOI/LOISIRS : Succube du Prince des Mers
✤ HUMEUR : Décalée

MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Mar 22 Oct - 8:49

Re-Bienvenue sous les traits d'Evaaaaaaaaaa

 

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


My head is mad ★ Call me Crazy


"Il s'approcha. Un immense bonheur se répandait en lui parce qu'il l'avait enfin trouvée et qu'il pouvait être avec elle. Il s'assit à coté d'elle, il lui dit quelques mots, et elle lui dit quelques mots à son tour. Elle irradiait le calme. Les mouvements de sa main étaient lents et souples. Toute sa vie il avait eu le désir de ces gestes paisibles. C’était ce calme féminin qui lui avait manqué toute sa vie."
Milan Kundera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
César I. Bridgestone
JE SUIS LA JUSTICE ♦ EMPEREUR
JE SUIS LA JUSTICE ♦ EMPEREUR
avatar

✤ LETTRES A LA POSTE : 379
✤ ARRIVÉE A HEARTKILLER : 04/03/2013
✤ AGE : 32
✤ OU TU TE TROUVES ? : Je rôde sur Heartkiller. Serez-vous ma prochaine victime ?
✤ EMPLOI/LOISIRS : L'Empereur / Jouer avec mes esclaves
✤ HUMEUR : Avenante

MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Mar 22 Oct - 12:28

Ok, une impératrice chasseuse de Vampire ... Glups, va se tenir tranquille.

Quoique, pour un lien génial, y'a de quoi faire.    

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

Je suis la Justice. Je fais les lois, je les mets en pratique. Je suis l’Empereur. Je voue protection à Heartkiller. Je tue les cœurs impurs de vivre, j’en apporte d’autres pour faire prospérer notre peuple. Je suis un rouage parmi tant d’autres, parmi mes frères et mes sœurs. Qu’ais-je fais ? Pourquoi ce désir ? Je t’en bien le découvrir. Je ne me laisserais pas tuer. Ce n’est pas la fin de l’histoire, car ce n’est que le début. J’ai encore beaucoup à découvrir et à comprendre. L’histoire se terminera uniquement lorsqu’on le désirera tous. Pas avant. Là, on pourra décider de qui mourra et de qui vivra. La vie et la mort j'en fais mon affaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Mar 22 Oct - 13:42

Inutile d'avoir peur César, je ne veux que la Russie. L'Amérique, je te la laisse. charming 
Et normalement c'est bon pour le code. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Mar 22 Oct - 13:47

Ce n'est pas le bon code charming
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Mar 22 Oct - 15:07

Alors vous, vous êtes de sacrés coquins.  
Changement effectué.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Mar 22 Oct - 22:58

bienvenu   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   Mer 23 Oct - 10:15



image 500*300
- bienvenue parmi nous ! -
THE HARDEST THING IN THIS WORLD, IS TO LIVE THERE
→ Félicitation! Les membres du staff sont heureux de t'apprendre que tu es validé(e) ! Nous te souhaitons donc la bienvenue parmi nous et sommes heureux de te compter parmi nos membres !

→ Maintenant que tu es validé(e), vérifie tout de même que nous n'avons pas oublié de rajouter ton avatar dans le bottin et que nous t'avons aussi ajouté au bon groupe. Vérifie également ton rang si tu fais parti des vampires !

→ Si tout est OK, tu peux désormais te lancer dans l'aventure HeartKiller et aller créer ta fiche de liens et de RPs!

→ N'hésite pas à remplir ton profil, à faire une demande de rang ou de lieux si tu souhaites RP dans un endroit en particulier : ici.

→ Mais aussi de voter régulièrement sur le top site de la PA ! C'est important pour la pub du forum. Et puis, un petit click ce n'est pas grand chose (a)
N'hésite pas aussi à faire de la pub autour de toi :)

→ Surtout, n'oublie pas de souhaiter la bienvenue aux nouveaux, c'est important pour une bonne intégration! Et pourquoi pas faire des demandes de liens et de RPs après ? C'est par ici !

→ Et pour finir, toute l'équipe espère que tu t'amuseras bien sur HeartKiller :)


UNE NOUVELLE AVENTURE COMMENCE POUR TOI
✤✤✤

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: → heads will roll. (pandora)   

Revenir en haut Aller en bas
 

→ heads will roll. (pandora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» 08. Heads will roll
» heads will roll,,
» HEADS WILL ROLL • pv ashley
» ϟ HEADS WILL ROLL ϟ GROUPE III ϟ Event final
» ϟ HEADS WILL ROLL ϟ GROUPE II ϟ Event final

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ✤ UNE AUTRE VIE ✤ :: Archives du forum-